12-08-2017 00:00 - La mission CEDEAO- CEMAC d’observation du référendum : « La Mauritanie, un exemple pour l’Afrique »

La mission CEDEAO- CEMAC d’observation du référendum : « La Mauritanie, un exemple pour l’Afrique »

AMI - La mission CEDEAO- CEMAC d’observation du référendum du 5 août 2017 en Mauritanie a souligné que les conditions dans lesquelles le référendum a eu lieu font qu’il doit être pris pour exemple par le reste des pays du continent.

Les membres de la mission, qui comprend des observateurs de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) ont, au cours d’une conférence de presse tenue vendredi soir à Nouakchott, indiqué que « la campagne référendaire en Mauritanie s’est déroulée dans un bon climat de paix, de convivialité et de cohésion » marqué par « un bon état d’esprit démocratique et de liberté d’expression ayant prévalu tout au long de la campagne ».

« Les opérations de vote se sont déroulées dans le calme et la sérénité et chaque électeur a pu faire son choix librement».

Le Chef de la mission, M. Nzaba Moukimou Alain Fabrice, a indiqué que "le scrutin, qui a suivi la campagne s’est passé dans un contexte très bien organisé et sécurisé ayant permis aux citoyens d’exercer leur devoir électoral du matin au soir sans intervention d’aucune sorte de quelque partie que ce soit.

Le matériel électoral : carte d’électeur et autres ainsi que la carte nationale d’identité biométrique sont conformes aux critères les plus modernes suivis actuellement au plan international. Les représentants des partis politiques ont été informés au sujet des procès- verbaux des résultats au niveau des bureaux de vote avant leur expédition à la commission électorale nationale indépendante (CENI) qui a supervisé le référendum avec professionnalisme et impartialité.

Le Chef de la mission d’observation a exprimé ses remerciements aux observateurs africains et au peuple mauritanien pour sa généreuse hospitalité et le bon traitement qui a entouré les membres de la mission depuis leur arrivée en Mauritanie et qui dénote de l’hospitalité de ce peuple qui aspire à édifier un Etat démocratique moderne où tout citoyen s’y trouve et jouit des mêmes droits".





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 1713

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • fidelis (H) 12/08/2017 15:54 X

    Soyez de bonne foi et reconnaissez le progrès notoires de votre pays depuis près de 10ans. Le reconnaître ne vous privera pas d'allocations de faux réfugiés nantis ni de prolongation de votre séjour.

  • président fondateur (H) 12/08/2017 13:30 X

    Ce monsieur dénommé Nzaba Moukimou Alain Fabrice soit disant observateur de la CEDEAO et du CEMAC n'est connu nul part. On le connait seulement qu'en tant qu'observateur de la Diaspora en France voir: http://news.abidjan.net/h/379298.html J'ai vraiment des doutes sur cette mission. On se rappelle que pour légitimer le coup d’État d'Aziz le pouvoir est parti chercher des ivoiriens soit disant comité de je ne sais quoi et qui se sont révélés être des charlatans. Ce monsieur qui est aussi un ivoirien mérite que l'on voit son cas. Je demande au parti de la Convergence Démocratique d'écrire discrètement à la mission d'observation de l'Union Africaine pour s’enquérir de l'authenticité de cette mission. Au cas où cette mission est fausse de porter plainte. Ce serait une occasion de tenir une conférence de presse pour montrer au monde le mensonge que fait ce régime pour légitimer ce référendum. Ce serait une faute grave de ce régime. Il ne faudrait pas laisser passer cette occasion. Une opposition doit être agressive. On peut pas à chaque fois laisser venir des charlatans pour légitimer n'importe quoi. S'il s'avère que la mission est authentique je prend acte. Actuellement l'opposition à une carte à jouer et les citoyens comptent sur elle pour ce cas là.

  • foutatoro (H) 12/08/2017 13:17 X

    Normal. Après avoir ingurgité un quintal de méchoui par personne et quelques virées dans le désert au frais du si pauvre contribuable mauritanien, que faut il attendre de ceux-là ? Rien.

  • Adiekodda (H) 12/08/2017 11:52 X

    Ce groupe qu'on qualifie de mission de la CEDEAO ressemble plutôt à des candidats pour des embarcations de fortunes pour regagner l'Europe qu'à des observateurs .

  • abouth (H) 12/08/2017 08:23 X

    Le pouvoir actuel est "loué par deux milles" sources et "critiqué par deux" autres...

  • samboy (H) 12/08/2017 07:45 X

    on doit rire de cet article ou nous devon être vulgaire? dans quel pays Africain peut on parler "d'exemple de démocratie" et de surcroit la Mauritanie là ou les bureaux se vident,on refuse au peuple de manifester etc....

  • a.bennan (H) 12/08/2017 04:09 X

    Voici bien une conclusion officielle qui ne plaira pas aux ennemis (***) de notre magnifique et adorable pays..

  • jakuza (H) 12/08/2017 01:40 X

    Ces observateurs font honneur à l'Afrique mais ils ignorent qu'ici il y a des pseudo opposants qui ne rêvent que de nous voir nous étriper! Ce qui n'arrivera pas Incha allah.....