12-08-2017 08:29 - Mauritanie : mutisme officiel à propos du referendum

Mauritanie : mutisme officiel à propos du referendum

Saharamédias - D’aucuns se posent des questions à propos du mutisme du gouvernement à propos du referendum organisé samedi dernier. Fait inhabituel dans de pareilles circonstances, le conseil des ministres du jeudi a été muet et la question n’a pas été évoquée.

Pas un compte rendu du résultat et pas de félicitations pour le peuple mauritanien pour l’occasion et pas de messages de félicitations de la part de certains pays amis, qui réagissent généralement après chaque élection jugée réaliste.

Certaines sources qui se sont exprimées à Sahara Media évoquent une déception officielle eu égard à la faiblesse du taux de participation constatée devant les bureaux lors du scrutin et imputable à la faiblesse de la mobilisation de la part de certains milieux de la majorité.

En effet, lors du scrutin, la présence devant les bureaux de vote, notamment à Nouakchott, la plus grande ville du pays, a été très faible. L’explication donnée par certaines sources de la majorité est autre.

Elles estiment que le gouvernement attend la proclamation officielle des résultats par le conseil constitutionnel pour réagir officiellement.

Le secrétaire général des nations unies avait commenté auparavant les résultats du referendum et le climat qui prévaut en Mauritanie, s’abstenant de féliciter le pays pour la circonstance.

Il s’est également abstenu d’évoquer le caractère démocratique du scrutin, le niveau de transparence et l’impartialité.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 1326

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • bleil (H) 12/08/2017 19:28 X

    Les valeurs islamiques de la Mauritanie n'ont guére changé depuis belle lurette ... les urnes bourrées par les flagorneurs ne prouvent rien du tout et la fuite en avant ressemble à du déjà vu ... le président Aziz doit se départir de sa "majorité" pour servir le pays, sa stabilité politique et son progrès socio=économique et faire partie de son avenir ! À ceux qui n'ont compris de la situation du pays veuillez penser à demain à une vie politique apaisée, un pays juste et prospère au lieu de ce qui crève les yeux aujourd'hui avec la pauvreté ambiante et la mauvaise gouvernance normée ...

  • bleil (H) 12/08/2017 11:26 X

    Les résultats du référendum doivent être annulés et le PR de proposer un gouvernement d'unité nationale en concert avec l'opposition démocratique pour sauver le pays de la banqueroute... Quand les temps sont durs seuls les dirigeants forts font avancer les choses dans le bon sens...

  • KANTAKI (H) 12/08/2017 11:08 X

    Le président s'est comporté comme un véritable maître pedagogue et a pris tout son temps pour expliquer les raisons des changements annoncés et soumis au peuple ! Mais les principaux ministres ont tenu à faire leur propre campagne en concourant comme des fous sur la façon la plus stupide de cirer les bottes du président au lieu de parler au peuple comme le président le faisait avec transparence et habileté noble et profonde... Le discours du président était bien structuré et était fondé sur les grandes valeurs de ce pays.. Nous avons été roulés dans la farine par une poignée de bonhommes et bonnes femmes sans expérience politique et sans attaches réelles dans les valeurs de la république, mais on va refaire les combinaisons idéales et on comptera sur les fils les plus dévolus et les plus fervents défenseurs de nos valeurs, qui que nous soyons, blancs, noirs, ou bigarrés...

  • abouth (H) 12/08/2017 10:46 X

    Saharamedia a l'exclusivité de diffuser à l'extérieur, les images officielles d'un pays de la sous-région, qui -soit dit en passant- n'est pas la Mauritanie!

  • abouth (H) 12/08/2017 10:07 X

    La campagne a eu lieu, les urnes ont rendu leur verdict et les procédures de mise en œuvre des réformes suivent leur court normal, le président Aziz et sa majorité ont d'autres priorités pour le pays, que de ruminer à l'infini un événement qui fait désormais du passé... À ceux qui n'ont rien à faire de continuer à entrenir seuls, coupés des réalités, leurs sempiternelles élucubrations!