30-08-2017 13:51 - Mauritanie : Chasse aux sorcières contre les diplomates noirs ?

Mauritanie : Chasse aux sorcières contre les diplomates noirs ?

Le Reflet - Après la publication d’une note confidentielle par nos confrères d’Alakhbar , dans laquelle des diplomates noirs se plaignent de la « politique d’exclusion dans la diplomatie mauritanienne », le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération (MAEC) semble monter au créneau.

Selon des sources, le quartier général de la diplomatie mauritanienne « a déclenché une véritable chasse aux sorcières ». Il faut trouver les auteurs de la note ou démentir…

La note publiée par Alakhbar divise. Plus d’une semaine après, de sources informées, on nous apprend que le conseiller juridique du ministre, Al Arbi Ould Khatour a « ordonné à tous les cadres négro-mauritaniens de signer une pétition de dénonciation » de la dite note.

Ce, suite à la forte médiatisation de l’affaire. Pour elles, « les autorités s’activent pour nier les réalités citées dans le document confidentiel ».

Riposte

C’est dans ce sens, poursuivent nos sources, que « deux cadres du MAEC et le Directeur Adjoint aux Affaires Africaines sont mobilisés pour rencontrer les diplomates noirs ». Objectif, produire une « mise au point qui sera publiée à leurs noms » pour contester le contenu de la note confidentielle publiée le 21 août 2017.

Et à nos sources de préciser que « sous la pression et le chantage» et eu égard à l’ampleur de la dénonciation, plusieurs « cadres négro-mauritaniens du ministère, se sentent obligés de signer la pétition ». Ils estiment qu’au ministère, il règne une ambiance de « chasse aux sorcières », pour faire tomber des têtes.

Discrimination?

Rappelons par ailleurs que dans la note publiée par nos confrères d’Alakhbar, les diplomates noirs dénonçaient leur « exclusion systématique » du cycle diplomatique, surtout vis-à-vis de leurs collègues maures. On pouvait ainsi lire que « sur les 14 directions du MAEC, il n’y a qu’un seul directeur négro-africain, lequel occupe la direction des affaires juridiques et des traités. Sur les 15 directeurs-adjoints, il n’y a qu’un seul soninké et un seul harratin ».

… encore

En outre, les auteurs de la note confidentielle se sont indignés du « fait qu’entre 2011 et 2014, plus de 38 cadres négro-mauritaniens sortant de l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature (ENAJM) ont fait leur entrée au MAEC. Mais aucun parmi eux, hormis 6 chefs de services nommés à l’administration centrale, n’occupe un poste à responsabilités, ni au ministère, ni à l’étranger. Et ce, bien qu’ils aient les compétences requises.

Un fidèle

Il faut par ailleurs souligner que l’actuel conseiller juridique du ministre, Al Arbi Ould Khatour est décrit comme étant « l’homme le plus craint au sein du MAEC », insistent nos sources. Elles ajouteront qu’il est « l’œil et la main » du ministre.

En effet, il a toujours été aux côtés d’Isselkou Ould Izidbih, dans tous départements ministériels qu’il a occupés. Cette fois-ci, « il a la difficile tâche de dénicher les auteurs de la gênante note confidentielle ».

En attendant de voir les prochains rebondissements, la note continue de faire couler encre et salive. Dans les salons et bureaux, on continue d’en parler une semaine après publication.

Par Amadou Sy



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 24
Lus : 6675

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (24)

  • med3724 (H) 03/09/2017 17:55 X

    Vivement la liste dont il est question ici!! Vivement un seul nom pour illustrer la grandiloquente "Chasse aux sorcières"!!!!! Ce texte est non seulement mensonger, mais aussi médiocrement contradictoire, car il évoque une "Chasse aux sorcières" (titre), tout en soutenant, dans le texte précédent, qu'il n'y' a presque pas le moindre cadre négro-mauritanien au MAEC, sur qui alors va s'exercer l'hypothétique "Chasse aux sorcières"? Peut-être que les auteurs de ce brûlot ne connaîssent même pas le sens de cette expression... Pourquoi avoir malhonnêtement passé sous silence le "ministère délégué", partie intégrante du MAEC? Peut-être parce qu'il est chapeauté par deux charmantes dames (ministre déléguée (rang prot. 2) et sa directrice de cabinet (rang prot. 4)) au teint foncé, et que cela fausserait les statistiques des petits racistes à l'origine de ce pamphlet de bas de gamme.. Pourquoi ne pas avoir évoqué les deux dernières nominations d'ambassadeur, en date (New York et Khartoum) et la couleur de leur peau, si pour vous le débat est à ce piteux niveau? Les auteurs de ce tract ne représentent qu'eux-mêmes, car tous les cadres Mauritaniens se connaissent et savent "qui fait quoi?" et "qui est qui?", ils travaillent ensemble pour neutraliser les chauvins, les médiocres, les quasi-analphabètes, les racistes, les ethnicistes et les extrémistes de tout bord, bref les opposants anarchisants...

  • HAKUN AMATATA (F) 02/09/2017 20:34 X

    Ce lien est un article monté par les islamo-Perdistes pour encourager Sidi Ould Salem a vidé les elements d'Isselkou et Bahiya. D'ailleurs chose faite: le doyen Hamoudy, les vices recteur N'Dongo Abdlahi Kane, le directeur Adjoint ISCAE, Jeghadane, le vice doyen de lettres Seyed,le secrétaire général de la Fac de médecine Kebir, chef service relations extérieures de l'Université Ami Kebd,le conseiller du Ministre MESRS, Med Tetta....Le travail de Mohamed Lemine ould Chamekh et parfois clean clean.

  • LE PARRAIN (H) 02/09/2017 08:46 X

    clean clean ton lien ne donne rien de particulier.

  • clean clean (H) 01/09/2017 22:10 X

    http://cridem.org/C_Info.php?article=663058 Pour connaitre bihibihi, lisez ce lien

  • clean clean (H) 01/09/2017 20:37 X

    Ce bihibihi est un multirécidiviste. Lui qui suit Isselkou partout où il passe en occupant des directions sous sa tutelle. L’une des directions n’est pas passée inaperçue avec des démêlées que ce bihibihi a très mal gérée. Il parle d’analphabètes pour des cadres formés dans nos universités puis à l’ENA. Je lui rappelle qu’un analphabète est quelqu’un qui ne sait ni lire ni écrire. En tenant de tels propos, il insulte nos professeurs, nos institutions d’enseignements supérieurs. Mieux, dans cette promotion, il y a des titulaires de doctorat, de masters plus compétents que lui qui n’a pas pu gérer une institution publique qu’il a quittée en raison des difficultés majeures. Les faits dénoncés sont vrais et un démenti ne ferait qu’aggraver la situation. Mêmes ceux qui ne travaillent pas au MAEC connaissent cette réalité prégnante : la non représentativité des noirs dans les postes de directions et à l’étranger.

  • abidine ahmedou (H) 31/08/2017 13:14 X

    Cette sortie préméditée est du domaine du circuit de la corruption active constatée par le parquet général de la Cour Suprême. Ce réseau vise à financer de crimes transfrontaliers de grande ampleur et semer le désordre et perturber la sécurité publique du pays. Après le groupe des ex-sénateurs et des journalistes francophones épinglés dans cette affaire de corruption la toile s’est étend à un petit groupe de négro-mauritaniens. La Mauritanie est vaste mais les réseaux achetés et téléguidés sont aisément démasquable.

  • abdou rabbany (H) 31/08/2017 12:53 X

    Selon des sources bien informées du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, cette campagne est provoquée par la récente nomination de Monsieur Ba Samba ex-Directeur de la Coopération Internationale au MAEC, au poste d’Ambassadeur au Soudan. Cette promotion a aiguisé les appétits des prétendants négro-mauritaniens du MAEC à la nomination. Il faut rappeler à cet égard le nombre important de postes vacants de ce département ministériels. On peut citer à titre d’exemple : la Direction de l’Afrique, la Direction Asie, Amériques et Océanie, la Direction de la Coopération Internationale, la Direction des Ressources Humaines,…….. toutes ces directions n’ont pas de directeurs depuis des années (sauf la DCI depuis 2017). Dans la même optique la Direction de l’Europe et la Direction des Affaires Financières n’ont pas de directeurs adjoints. Il est logique que ce festin "Pavlov" constitue une situation attrayante à la nomination et aiguise les appétits des certains cadres noirs de ce département de souveraineté.

  • med abidine (H) 31/08/2017 12:00 X

    Dans ces temps où l’absurde ne tue plus et le mensonge ne fait plus rougir, des chauves-souris nous viennent de temps en temps, avec leur façon, dire tell ou tel département est exclusif pour telle ou telle frange de la population mauritanienne. Répéter telle chanson ne paye plus et le vieux Cinéma est devenu désuet. Cette fois le prophète de malheur nous avance des chiffres, mais avant même d’y voir de près, on peut dire la même chose quand à certaines autre franges, dans d’autres département, par exemple, voyez bien l’état de la poste, par exemple, pour se rendre compte que de l’autre côté on aurait s’en plaint, c’est di secret de polichinelle. Mais la République ne gère pas ses ressortissants de cette manière et cette devise de diviser dont certains font cheval de bataille ne fait plus mouche. Enfin, mettre le pied au plat ne fera déborder que son propre vase

  • bihibihi (H) 31/08/2017 08:06 X

    Cette poubelle de mots ses auteurs ne méritent rien. Comment on peut être compétents et suivre les méthodes des désespérés , alors que la competence et la confiance nourissent les esprits et fortifient les consciences. Vous êtes formés à l'ENA mais parmi vous il y a une majorité des analphabètes. De ce fait soyons réalistes et evitons la confusion. Isselkou est le ministre le plus fovorable à la justice du mérite. Revenez sur son parcours et tirer conclusions.

  • abarry45 (H) 30/08/2017 20:43 X

    Pour ceux qui connaissent Isselkou IZIDBIH;il est loin de cet esprit partisan Un homme ouvert qui applique la méritocratie, allez interroger les agents des ministères DIARRA disait que depuis que je suis arrivé au ministère du transport je n'ai jamais vu un Ministre qui privilégie la compétence à l'ethnie, depuis qu'IZIDBIH est arrivé nous avons occupé des postes qui nous revenaient de droit Vous ne verrez jamais IZIDBIH se rabaisser pour des interventions pour qui que ce soit, sa devise pas de favoritisme quelque soit votre rang social N'est ce pas lui alors DIRCAB qui avait fait que les opposants et la Radio Kassataya à Paris puissent rencontrer AZIZ malgré l'opposition de l'Ambassadeur Cheyakh et de Moudir BOUNA, i leur dit que chacun a droit d'avoir son opinion

  • Mawdo1960 (F) 30/08/2017 20:02 X

    cela fait 30 ans qu une chasse aux noirs avait eu lieu. Donc il faut feter tout de meme l'anniversaire du debut du purge. Soit les noirs disent non ou ils seront tous des esclaves modernes.

  • HAKUN AMATATA (F) 30/08/2017 19:38 X

    ce que vous avez pondu est décousu tantôt vous parler d'Isselkou le ministre tantôt de son conseiller juridique et demain de son secrétaire particulier. Allez cracher votre déception chez les éboueurs de vos idées.Les jeunes comme l'avait mentionné l'un des commentateur, souffrent du chômage et vous faites réveiller la haine des jeunes qui n'ont aucun travail. Vous êtes vernus au MAEC.Il y a des département pires que le votre. Bonne Ide El Kebir.

  • mohamed w.l (H) 30/08/2017 18:33 X

    Des futilités un complexé qui écrit un torchon prépayé et les même nom de petits complexés qui le commentent

  • cardrichelieu (F) 30/08/2017 17:36 X

    Quand je pense que ce ministere enregistre de grands cadres comme Ali Ba, Dieng Alassane, Ngaide, Kane,Kidé et d'autres dont la valeur intellectuelle peut servir ce pays.

  • LE PARRAIN (H) 30/08/2017 17:16 X

    Le pays et les citoyens ont des préoccupations plus importantes que vos soucis de nomination à la con, arrêtez vos âneries. Un peu de modestie, que vous soyez des blanc, des noirs, des oranges, des rouges, des bananes, des navets vos thèses sont nulles et irrecevables ...Il y a des famille qui n' ont rien à manger. Fermez vos gueules et faites prs et irrecevables files bas.

  • moulaye sidine (H) 30/08/2017 17:05 X

    Personnes ne s'intéresse à vos salades. Vous avez des fonctions, vous êtes fonctionnnaires, au moment où beaucoup des vos promotionnaires rasent les mûrs. Ce qui est certains, les meilleurs vont être promus avec les moins meilleurs et les médiocres vont suivre la voie de la triche et de l'anonymat. Deux amdassadeurs (Ba Ousmane et Ba Samba), viennent juste de présenter leurs lettres de créance et quelques jeunes metrtants sont nommés dans les ambassdess et consulats et au sein de l'Administration centrale. Estimez vous heureux. Les chômeurs vous en veulent et les méritants parmi vous se moquent de votre chasse aux !!!!!!.

  • duroowo (H) 30/08/2017 16:20 X

    Ca c'est vraiment bizard donc ces hypocrites chauvins qui manipulent le pouvoir ils ne savent pas qu'ils sont racistes. Je suis persuade ils connaissent bel- et -bien qu'ils sont extremistes et les pays est gouverner par un bande des extremistes le premier c'est ce faux general. Si on parle la realite je pense que ca c'est une consipiration qui vient de ces chauvins je ne pense pas que un diplomate noir va partir a un journal arabe pour parler de leur probleme par ce que la plus part des negros ne sont pas bien en arabe a ce point de donner toute ces detailles. Aussi tout les negros qui sont la bas ce sont des negres de service donc personne ne va se soucier du manque de noir dans n'importe quel domain si ca ete la cas ils ne vont pas partir se battrent pour les amendement veyave. Tout ca c'est AZIZ et ces bandes chauvins qui veullent en finir avec eux au niveau des affaires etrangeres pour etre sure que tout est monotone. Vers la fin on va realiser que etre negre de service aussi ne serrent a rien des qu'ils finissnet avec le reste ils vont venir t'eliminer par ce que ton probleme ce toi meme entant que toi. Abandonner ce regime stupid raciste et retourner dans vos champs et etre pres a mourir pour vos champs.

  • declic (H) 30/08/2017 16:09 X

    Les Affaires étrangères reflètent l'image de ce pays (***). Déjà depuis Maaouiya le système avait entrepris de liquider les noirs cela s'est aggravé avec Mohamed Ould Abdel Aziz. Maouiya au moins était intelligent et avançait masqué. Aziz lui est plus d’être limité intellectuellement (***) est plus radical il ne cache pas sa haine des noirs et son intention de les réduire en bête de somme. Le régime de Aziz est le plus dur pour les noirs depuis la création de la Mauritanie, (***) n'a rien à foutre de la compétence du négro pour lui le noir est une passerelle, un es-cabot voir un bourrin qui en aucun cas ne doit avoir d'ambition dans ce pays et surtout pas le représenter à l’étranger. Pourtant que de cadres noirs dans ce ministère où ils sont méprisés, réduit au silence, demandant ca et là la charité d'une improbable nomination due à leur couleur de peau. Personnellement je connais deux ou trois cadres au ministère qui traînent sans fonction quelle erreur monumentale pour ce pays et pour son histoire.

  • fidelis (H) 30/08/2017 15:59 X

    Ces tirs repetés sur le MAEC sont une vaine tentative de destablisation orchestrée par des aigris à la recherche de positions socio politiques.

  • lass77 (H) 30/08/2017 15:46 X

    Quelle chasse aux sorcières ? Personne n'a besoin d'une note confidentielle pour les faits dénoncés ici car le monde entier constate ce qu'est veut etre la diplomatie mauritanienne : Une diplomatie mauresque donc au moins Blanche sans " tache noire" pour faire paraitre la mauritanie à l'etranger comme étant un pays Blanc. Ce n'est pas une note confidentielle mais plutot le récit des faits réels.

  • bleil (H) 30/08/2017 15:06 X

    Détrompez vous, les calculs du nombre de basanés ne prouvent rien du tout ... je pense que le constat ne résiste pas à l'analyse, notre diplomatie c'est comme notre système éducatif et le reste des secteurs de développent qui sont inexistants et ou le clientélisme/népotisme prévalent ... Quant au couple ministériel comprenez bien que le MAEC est pacsé à son conseiller et cela tout à fait à leur honneur, comme quoi les mœurs sexuelles évoluent chez nous plutôt en dents de six mais ...

  • foutatoro (H) 30/08/2017 14:49 X

    @Detrumpez-vous, ne coller pas de l'importance à cet Ahmed Aïcha. C'est un hyper frustré avec sa tête d'hibou qui sait pertinemment combien sa communauté est ULTRA MINORITAIRE dans ce pays et que le destin... démographique du pays change à la vitesse de la lumière et tend vers le plus...SOMBRE. Côté PEAU. C'est inarretable. Et ça on en peut rien. C'est tout !

  • Detrumpez-vous (H) 30/08/2017 14:22 X

    Il n’est point besoin d’aller chercher à voir le ciel, il suffit de soulever les yeux il n’ya rien n’a allé chercher et chasser encore de plus, le MAEC est suffisamment éloquent pour montrer le contraire de la note confidentielle, faute de quoi l’homme doit respecter les consignes du système ou démissionner mais il lui faut du travail pour vivre et survivre. L’exclusion des noirs par le système est une suite logique des événements de 87 – 89 – 90 – 91. Daouda Ahmed Aïcha vient de le confirmer hier à la télé Watanya que l’on est maure beydane pour être mauritanien, qui dit le contraire alors que le tout est sous le contrôle du système.

  • leguignolm (H) 30/08/2017 14:20 X

    Par Amadou SY!