15-09-2017 16:10 - Mauritanie. Le « serial putschiste » Abdel Aziz craint le coup d'État

Mauritanie. Le « serial putschiste » Abdel Aziz craint le coup d'État

Lemans.maville - En Mauritanie, le président Abdel Aziz traque ses opposants. La France, qui a besoin de lui, ne dit rien.

Expert en traîtrise, Mohamed Ould Abdel Aziz ne redoute rien tant qu'une conjuration contre lui. Depuis août, ses opposants en subissent les conséquences : arrestations puis confiscation de leurs papiers.

Dans le lot, des journalistes, des hommes d'affaires et surtout des sénateurs, forcément suspects depuis que le Sénat a été supprimé, début août, par un référendum imposé par le général-président.

« Ignorant et brutal »

En 1975, Abdel Aziz, qu'un ancien diplomate américain qualifie « d'ignorant et brutal », n'est que chauffeur de taxi lorsqu'il est pistonné par un cousin au ministère des Finances. Peu après, un scandale financier l'oblige à fuir un temps au Sénégal... C'est le même cousin, Ely Ould Mohamed Vall, qui lui remet le pied à l'étrier.

Abdel Aziz est envoyé se former à l'Académie militaire royale, au Maroc. En 1984, devenu lieutenant, il est promu aide de camp du nouveau chef de l'État, un militaire qui a pris le pouvoir par la force.

Un « proche » qu'il va servir vingt et un ans... avant de le renverser à son tour au profit de Vall, son cousin et complice. Mais voilà qu'Abdel Aziz suggère d'organiser des élections pour élire un civil. Vall cède la place à un président élu, qu'Abdel Aziz, chef de l'armée, trahit un an et demi plus tard par un nouveau coup d'État.

Au pouvoir depuis 2008, autoproclamé « Président des pauvres », Mohamed Ould Abdel Aziz est accusé d'avoir détourné des millions. Pas de quoi fâcher la diplomatie française. La Mauritanie est un pion essentiel contre les djihadistes du Sahel. L'ami des ex-dictateurs libyen Kadhafi et gambien Jammeh, ne pourra pas se représenter en 2019. Normalement.

à Dakar, Elizabeth William. Ouest-France





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 14
Lus : 5459

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (14)

  • bleil (H) 16/09/2017 00:14 X

    C'est ce qu'on appelle "prendre ses désirs pour des réalités"; le PR ne fera pas exception à la loi de Murphy ... le président Aziz a saboté ce pays, pas plus que les idiots qui l'ont précédé, et doit comprendre qu'il n'est outillé sur tous les plans pour diriger la Mauritanie.Nos paisibles population ont besoin d'une autre gouvernance, la bonne celle-ci pour remettre le pays sur rails du développement socio-économique ...

  • Mawdo1960 (F) 15/09/2017 22:39 X

    il a trahi, MOT, ELly, Sidi, et il sera victim d'une trahision.

  • Sidikader200 (H) 15/09/2017 22:18 X

    Cet article a relaté des faits avérés et attestés par tous ceux qui connaissent le passé de OULD Abdel, ces cousins et feu Ely Ould Mohamed Vall en premier. Ce ne sont pas les vociférations des lèche-bottes de Aziz sur le net qui y changeront quelque chose.

  • overview (H) 15/09/2017 20:55 X

    Nous tous déjà au courant de son parcours et de sa vision paranoïaque.

  • mdmdlemine (H) 15/09/2017 19:23 X

    la temerité et la chance sont des qualités quasimment innées chez Ould Abdel Aziz qui a survecu au crash de l'avion à Warg Ngott et à la balle amie, qui est resté visiblement inflexible aprés la perte de son bien aimé fils yerhmou Il n'a pas la peur dans la peau et sans doute c'est la raison qu'il ne cedera le pouvoir qu'une fois dans un cercueil. De son vivant, il restera le seul maitre à bord sinon par main interposée celui qui reflechira à le faire tomber sera ejecté immédiatement sonin comment expliquer cette résistance à toutes les secousses politiques internes et exeternes

  • fidelis (H) 15/09/2017 18:57 X

    Ce torchon ne merite pas pubication. Arretez de jouer avec l' intelligence des africains. On sait bien que vous tirez aussi votre pecule de ces ragouts.

  • SS 2020 (H) 15/09/2017 18:49 X

    Comment un journaliste qui se respecte peut s'exprimer ainsi, c'est irresponsable.ça sent le torchon commandité.C'est un tissu de mensonges et d'insultes, de la pure diffamation. Le président de la République doit trainer l'auteur de cet "article" en justice.

  • jakuza (H) 15/09/2017 18:17 X

    Cridem doit éviter de publier ce genre d'élucubrations...

  • abouth (H) 15/09/2017 17:57 X

    C'est ce qu'on appelle "perdre son sang froid", l'opposition vocale (médiatique) sort ses tripes; mais le président Aziz n'en a cure, car il sait que la population est à ses côtés, son bilan brillant à la tête du pays, lui vaut cette popularité record...

  • aminatat (H) 15/09/2017 17:52 X

    le président aziz est loin d'être un traître. sa priorité est de bâtir une Mauritanie démocratique et égalitaire. A cet effet, il n'hésitera à écarter tous les dangers qui guettent la mauritanie et ce en utilisant les voies et les moyens légaux pour que tous les ennemis du pays n'atteignent leur objectif, c'est à dire le chaos. les injures contenues dans ce chiffon d'article montrent combien un grand pas a été franchi du point de vue de la liberté d'expression, un des piliers de toute démocratie digne de ce nom.

  • mohamed w.l (H) 15/09/2017 17:08 X

    vous appelez sa un article Elizabeth William ce torchon est ecrit par un mauritanien un beshmerga car vraiment sa donne la nosee

  • Le coq (H) 15/09/2017 16:46 X

    Mme peut-on savoir ton problème avec le président Ould Abdelaziz?Pourtant feu Kadhafi était l'ami de Sarkozy ? Si quelqu'un cherche des poux dans une tignasse il les trouvera forcément

  • Pressiondupeuple (H) 15/09/2017 16:39 X

    Quelle description alarmiste et douteuse, qu’est ce qui se cache derrière cette ignoble infamie, ce qui pousse les hommes à laisser l’herbe d’Aziz se sécher comme il n’a jamais existé dans l’histoire de ce pays, Aziz avait tort de trahir Sidi Ould Cheikh Abdallahi qui ne la jamais pardonner, Ely est parti, le fils d’Aziz est parti, Ould Ghadda est en prison, les sénateurs qui avaient applaudit Aziz sont sous contrôle judiciaire, la balle ami refait surface, l’économie est en berne, les généraux commence à se décourager, Aziz à du mal à changer un gouvernement à cause des tiraillements de ces généraux qui veulent chacun imposé son premier ministre ou son ministre, les chefs de tribu veulent leur part et leur ministre dans le prochain gouvernement et leur part du Gaz qui arrive dans 2 ans, l’armée et les militaires sont classés au bas échelle du monde, qu’est ce qui reste de ce pays, Aziz à les mains liées, ses conseillers le fuient en toute discrétion sans lui montrer que la coupe est pleine de désespoir, nous allons maintenant avec des publications de ce genre.

  • el makhlough (H) 15/09/2017 16:32 X

    Un tissu de mensonges