14-11-2017 01:30 - Compte rendu de la réunion hebdomadaire du Bureau Exécutif du PMC Arc-en-ciel

Compte rendu de la réunion hebdomadaire du Bureau Exécutif du PMC Arc-en-ciel

Parti Arc-en-Ciel - Le Bureau Exécutif du PMC Arc-en-ciel a tenu sa réunion hebdomadaire ordinaire le samedi 11 novembre 2017 au siège du parti. Cette réunion a été présidée par le camarade Alassane Hamady Soma Ba dit Balas, président du parti.

Après la lecture de la Fatiha et la salatoul Al fatiha, le président du parti a souhaité la bienvenue à l’ensemble des cadres et militants présents. Il a également souhaité la bienvenue aux nombreux nouveaux adhérents qui ont fraichement rallié le parti. Le président a par la suite décliné l’ordre du jour de la réunion qui, soi dit en passant, fut très chargé.

Il comportait les points suivants :

- Distribution du projet de règlement intérieur et les commentaires y afférents ;

-Désignation du cadre devant répondre tout au long de la semaine aux questions des membres du groupe wathsap ;

-Compte rendu de la visite de proximité à Kouva ;

-Commémoration de la fête du 28 novembre à Kaédi et Festival des villes anciennes à Tichitt ;

-Compte rendu de l’audience accordé par le président de la République au président du PMC Arc-en-ciel ;
-Présentation des nouveaux adhérents ;

Abordant le premier point à l’ordre du jour, le président a rappelé que la commission technique chargée de rédiger le règlement intérieur a rendu sa copie depuis quelques semaines. Une autre commission chargée de peaufiner ce travail a elle rendu sa copie le samedi 04 novembre. Ce document avait été adopté le même jour par le Bureau Exécutif.

Et c’est justement ce document qui a été distribué lors de cette dernière réunion, à l’ensemble des cadres et militants présents. Le président Balas a tenu à rappeler que ce règlement intérieur demeurera provisoire et ce jusqu’à son adoption définitive par le Congrès du parti.

A noter que deux copies (en arabe et en français) de la nouvelle constitution de la République Islamique de Mauritanie, ont été également distribuées aux cadres et militants présents à cette réunion.

S’agissant du cadre du parti qui aura à répondre durant cette semaine aux questions sur le groupe wathsap, c’est M. Abdou M’Bodj, 2ème vice-président du parti chargé de la communauté wolof qui a été désigné.

D’autre part, M. Bakari Guèye, chargé de communication du parti a été retenu pour lire tous les lundis le compte rendu de la réunion du Bureau Exécutif. Abordant la descente du PMC Arc-en-ciel dans la zone de Kouva, le président Balas a souligné qu’elle entre dans le cadre de l’offensive lancée par le parti dans le département de Sebkha qu’il envisage de conquérir au cours des prochaines élections. En effet à l’occasion de ces élections, le parti compte réaliser une véritable OPA en conquérant les départements de Sebkha, de Riyad et de Dar Naim.

Le président Balas ajoute qu’avec une centaine de partis en compétition pour seulement 09 départements à Nouakchott, la concurrence sera rude. Malgré tout, le parti place la barre très haut et compte vaille que vaille atteindre ses objectifs. Et pour Sebkha, la course est lancé avec déjà plusieurs sorties dans la zone à l’actif du parti. Il y a eu la visite au C3, puis une seconde visite sur invitation de Dieng Biromme, Mariame Gaye et Aissata Guissé.

Et de trois, avec cette rencontre vendredi soir à Kouva sur invitation de M. Issa Niang. Cette rencontre affirme le président Balas fut une victoire sur toute la ligne. La mobilisation de la jeunesse locale fut à la hauteur de l’attente et la satisfaction des populations visitées est plus qu’encourageante. Jugez-en vous-mêmes en écoutant les audio qui sont déjà en ligne sur notre forum wathsap.

Avant de conclure sur ce point, le président Balas a invité tous les cadres du parti à emboiter le pas à la jeunesse de Kouva, en mobilisant les masses dans leurs quartiers respectifs.

Concernant la commémoration du 57ème anniversaire de l’indépendance nationale, le président Balas a affirmé que le parti a déjà reçu une invitation pour prendre part aux manifestations officielles qui seront lancées à partir de la ville de Kaédi.

Le président Balas, sera également invité, au nom du PMC Arc-en-ciel, à prendre part le 30 novembre à Tichitt à l’ouverture du festival national des villes anciennes. Seulement, selon le président Balas, les modalités de déplacement pour ces différentes cérémonies n’ont pas encore été fixées.

Parlant de la participation du parti à ces différentes manifestations officielles, le président du PMC Arc-en-ciel a noté qu’elle entre dans l’ordre normal des choses. Selon lui, le parti a choisi la voie du dialogue et de la cohabitation pacifique. Nous avons ajoute-il choisi de sceller un partenariat avec le pouvoir donc, c’est de gaieté de cœur et sans hésitation aucune, que nous prendrons part à tout ce que l’Etat fait.

Et le président Balas de conclure, par stratégie politique, nous sommes obligés d’aller à Kaédi. Nous serons certes attaqués par certains, mais nos cadres et nos militants doivent riposter en se fondant sur les arguments du parti qui sont solides comme du roc.

Selon le président Balas nos détracteurs ont intérêt à évoluer et il affirme je cite : « Il y a 05 ans j’étais invité en direct sur la télévision Al Wataniya à l’occasion du 28 novembre et brusquement, en pleine émission, j’ai brandi un drapeau de Arc-en-ciel, que j’ai mis en berne et j’ai déclaré que c’est pour la mémoire des 28 militaires noirs exécutés. Mais, à Arc-en-ciel, on a évolué depuis. Il y a eu le dialogue et notre parti a réussi à obtenir la réouverture du dossier du passif humanitaire qui était officiellement clos.

L’état a affiché sa bonne intention et, poursuit le président Balas, en islam, on dit que l’intention vaut l’action. Donc, il faut positiver et évoluer. Nous avons voulu évoluer en réconciliant tous les mauritaniens. Nous sommes les artisans de la réconciliation nationale. Et nous irons jusqu’au bout.

Plusieurs cadres du parti sont intervenus sur ce sujet abondant tous dans le sens du président Balas. Le président a enfin souligné que le parti a lancé une grande mobilisation et compte faire une présence remarquée à Kaédi où dit-il avec le nouveau drapeau et le nouvel hymne nationaux, nous assisterons à la naissance de la nouvelle Mauritanie..

Autre point à l’ordre du jour, l’audience que le président de la République a accordé au président Balas. Cette audience a permis au président du PMC Arc-en-ciel d’exposer au président de la République des problèmes concernant le quartier de Tarhil 17.

Ces problèmes ont été exposés au parti par les populations concernées au cours de plusieurs visites de proximité. Elles ont trait à l’absence de l’eau, de l’électricité et de toutes les infrastructures de base. Le président Aziz a promis d’envoyer sur place une délégation ministérielle pour s’enquérir de la situation. Autre sujet au menu de ce tête à tête entre les deux hommes, il s’agit de l’Etat Civil.

Une commission dirigée par M. Thiam Djombar s’apprête à sillonner tout le pays pour s’assurer de l’enrôlement de tous les mauritaniens avant le 31 décembre 2018. Et au niveau de l’agence nationale chargée de l’Etat civil, le président Balas a eu la confirmation de toutes ces informations.

En effet, dès sa sortie d’audience avec le chef de l’Etat, le président du PMC Arc-en-ciel a été reçu par l’ADG de ladite agence accompagné du Secrétaire Général de la même institution.

A noter également que la direction de l’état civil va lancer une campagne d’information pour inviter les citoyens non encore inscrits à se manifester avant la date buttoir du 31 décembre.

Au cours de cette audience, le président de la République a salué la bravoure et le courage politique du président du PMC Arc-en-ciel soulignant au passage que tout celui qui refuse d’apporter son soutien pour la fête du 28 novembre à Kaédi n’est pas mauritanien.

Au chapitre des nouveaux adhérents, on note l’arrivée de Ba Ousmane originaire de Tagou Talla dans la commune de Wompou et qui s’est engagé à venir dans le parti avec tous les ressortissants de son village. En attendant, M.Ba est venu avec deux amis, les sieurs Ifra Bocar Soumaré et Ibrahima Konté.

Autre nouveau venu, il s’agit de Adama Seydou Kanté de la commune de Melgue. Il y a aussi M.Abdoulaye Diaw de Kouva et Amadou Dia de Thialgou. Et la liste continue avec Bakari Dioumansi Kamara et Cheikh Fall, autres jeunes de Kouva.

Nouakchott, le 13/11/2017
Le PMC Arc-en-ciel
Section Communication



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1168

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • boubou_kibili (H) 14/11/2017 10:38 X

    Mr le Président, nous vous connaissons depuis tres longtemps. Vous aviez dit Maurianie nouvelle ? quelle imposture!. Pour l'enrolement Mr le Ministre Diombar n'a pas besoin de sillonner toute la Maurtanie, il suffit que les choses soient faites dans les regles et vous savez plus que votre parrain qu'elles ne le sont pas et n'ont jamais été et cela qui vous trouble et empeche de dormir et croyez moi que vous avez perdue la bataille sur ce terrain depuis votre fameux discours lors du dialogue où toutes vos positions et recommandations ont été supprimées du communiqué final... mais les populations elles savent où se trouvent leur interet.Quant aux prochaines elections soyez surs vous et votre parti que vous serez defaits car aujourd"hui tous ont compris que leurs interet n'est pas dans ce camp d'opportunistes dont vous êtes le nouveau champion et peine perdue....

  • samba el bakar (H) 14/11/2017 09:02 X

    Merci Monsieur le Président qui à mon avis commente et explique les actions et programmes du gouvernement mieux que le Ministre et porte-parole. Personnellement je comprends et suis votre"évolution" car les lignes ont bien bougé depuis l' homme qui déclarait en direct sans sourciller que Aziz n'ose pas le regarder dans les yeux,à celui qui se flatte d' être reçu par le même Aziz. Décidément la Politique a ses raisons que la raison de l' ignare politique qui je suis ignore.La première remarque est qu'il faut éviter des propos grandiloquents dont la portée peut dépasser sa stature.La deuxième remarque concerne le cédant-cédant dans le jeu politicien pour éviter qu'on s'observe indéfiniment en chiens de faïence.Là mon impression est que vous en personne lâchez du lest tandis que du côté du Pouvoir,la position reste figée sur le traitement du problème négromauritanien.Chaque jour qui passe accumule les déceptions. Pourquoi?Parce que le noyau dur du chauvinisme,les théoriciens du nettoyage ethnique,les soi-disant historiens propagateurs de la thèse du péril noir venu du Sénégal et tous les négationnistes des années sombres de l' ère Ould Taya poursuivent leur œuvre de démolition massive d' une Mauritanie unitaire.On vous croira que vous ne roulez pas pour vous-même,seulement quand il y aura un projet sérieux d' une conférence nationale où bourreaux et victimes se feront face pour comprendre pourquoi on en est arrivé là.Dans une partie de la conscience beydane ,les exterminations étaient justifiées par autodéfense face à des forces extérieures armées pour les anéantir.Ça c'est le résultat du travail de longue date des Goebbels en mal de reconnaissance de leur arabité.Un travail pédagogique est certes nécessaire pour rétablir la confiance mais c'est le Pouvoir qui doit l' initier et l' encourager.Le confinement des communautés dans des cadres de perpétuelles hostilités est révolu à jamais et la Mauritanie ne sera pas un second Rwanda n'en déplaise aux extrémistes de tout bord.Enfin plus terre à terre,pouvez-vous nous épargner dans vos compte-rendus de rapporter à chaque fois" Après la lecture de la Fatiha et la salatoul Al fatiha, le président du parti a souhaité la bienvenue à l’ensemble des..".Faites c'est bien,mais mettez le en facteur commun pour vos comptes-rendus ,autrement ça ressort le côté un brin Tartuffe.