02-12-2017 14:42 - Manoeuvres pour éviter des sanctions internationales

Manoeuvres pour éviter des sanctions internationales

Le Calame - Des sources dignes de foi évoquent depuis quelques temps des manœuvres secrètes qu'entreprendrait le gouvernement mauritanien en vue d'empêcher la tenue d'un congrès africain à caractère international consacré à la condamnation du système du président Mohamed Ould Abdel Aziz accusé directement de dévier le processus démocratique dans le pays.

Selon les mêmes sources, la manœuvre du gouvernement mauritanien est intervenue au cours de rencontres entreprises à l'occasion de la visite du député ACP, Brahim Boundou à Nouakchott en réponse à une invitation secrète du gouvernement mauritanien en sa qualité de superviseur officiel de l'organisation du congrès susmentionné.

Les autorités mauritaniennes ont entouré la visite du responsable de toute la discrétion afin de permettre la réussite de ses manœuvres visant à empêcher ou à changer la proposition de la commission parlementaire chargée du dossier et qui s'est concertée avec ses pairs européens début octobre dernier à Bruxelles et a recommandé que le congrès adresse une condamnation directe au pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 12
Lus : 4831

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (12)

  • Dbeibakarkar (H) 05/12/2017 13:32 X

    'Me' jakuza, même si votre profession vous amène parfois à défendre des causes perdues, ce que vous essayez de défendre depuis quelque temps est tout simplement indéfendable. Occupez vous plutôt de la protection des oiseaux et surtout du budget qui vient avec.

  • Vent de Sable (H) 03/12/2017 02:03 X

    Durant les 23 années du règne du dictateur Ould Taya, personne n'a demandé la moindre sanction contre ce régime despotique, laxiste, gabégiste, affairiste, ... Mais dès que Ould Abdel Aziz a redressé la Mauritanie sur la bonne voie, hop! C'est la panique générale, et les loups affamés commencent à hurler.

  • aminatat (H) 02/12/2017 20:40 X

    Pour votre gouverne, la Mauritanie est un pays souverain et rien ne justifie la condamnation dont vous parlez. Qu a fait le président aziz pour être condamné? Arrêtez de faire de l'intox, vous n'arriverez pas à nuire à la personne de notre président. je vous conseille de ne pas faire du zèle dans votre entreprise de dénigrement. vous avez bien fait d'utiliser le conditionnel en fait vous n'êtes sûr de rien

  • harouna lebaye (H) 02/12/2017 18:41 X

    C'est quoi ce torchon , pour toute information , elle doit répondre aux questions suivantes : qui , quoi , quand , où , pourquoi et comment. Mr répondre a ces interrogations par votre article le jette à la poubelle. Essayer d'apprendre à écrire .

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 02/12/2017 18:29 X

    Pourquoi le journal calame s'en prend régulièrement au président AZIZ ? Ce journal ne fait que mentir et trahir .ces derniers mois, ce journal torchon ne fait que tromper les lecteurs juste pour pousser à la guerre civile ; car la guerre civile n’arrive jamais toute seule, il y a toujours des gens derrière qui poussent à la guerre, et ce ne sont pas seulement les faux types comme Biram(IRA) et thiam(FLAM) mais les faux journalistes aussi comme AHMED Ould CHEIKH(calame), hanevy Ould dahah(taqadoumy) .

  • jakuza (H) 02/12/2017 17:16 X

    Dabalaye2015 (H),Je suis contre la pratique des marchés de gré à gré mais, contrairement à vous, je ne pense pas une minute qu’Aziz dicte ses volontés à la Commission Centrale des Marchés que vous présentez comme un simple gadget qui enregistre, formalise et signe pour faire beau ! Et cela sans aucun respect des procédures en la matière. Si c’est le cas alors il faut réduire ses effectifs à un secrétariat particulier avec un agent administratif sachant lire et signer … et faire le thé, rattaché à qui de droit ! Mais pour ça pensez-vous qu’on a besoin des ACP ? Concernant les impôts mon avis est que, telle que menée ces dernières années, la politique économique en générale et fiscale en particulier ont été un échec qui nous ramène sous le joug du FMI dont la réputation n’est plus à faire. Les redressements fiscaux brutaux et disproportionnés ont malmené un tissu économique embryonnaire. Malgré ce constat vous conviendrez avec moi que les ACP ne nous seront d’aucun secours sur un tel dossier. Quand à vos allégations sur les entreprises que vous attribuez à Aziz, soyez précis et nommez-les avec bien sûr des preuves à l’appui pour qu’on en discute.

  • medabdul (H) 02/12/2017 16:59 X

    Bon, on verra bien, ne dit on pas dans des cercles maures bien connus,tant qu'un maure est a la

  • juif53 (H) 02/12/2017 16:42 X

    Je ne sais pas combien d'années de prison je ferai si je jetais ma chaussure sur la figure du général mécanicien mais j'y pense sérieusement.Peut être qu'il me fera pendre par les Jakuza et compagnie?

  • Lebatmohamed (H) 02/12/2017 16:32 X

    Ce régime corrompu va finir par brûler le pays . Il a détruit tous les repères de la nation: constitution, drapeau , hymne... Il veut changer la monnaie pour masquer la devaluation que le Fmi l'a obligé de faire pour sanctionner sa gestion désastreux de l'économie du pays ces dix dernieres années pendant lesquelles il a pillé les ressources de l'état au profit personnel de Aziz , de sa famille et de ses prête-noms ( Zein Elabidine, Sahraoui ...). La dette du pays a atteint 100% du pin et lacvaleur de l'ouguiya est en train de s'écrouler à cause de la bêtise de cette réforme que Aziz vivant d'annoncer béatement sans comprendre la gravité des conséquences qu'elle va entraîner pour le pays et les citoyens dont le pouvoir d'achat est entrain de fondre comme neige au soleil.

  • abma (H) 02/12/2017 15:43 X

    Non akuza (H) ce n'est pour ça, parce que c'est corrompu "gabegiste", et dangereux pour la paix civile dans le pays et dangereux pour la sous-région.

  • Dabalaye2015 (H) 02/12/2017 15:39 X

    Il faut triplement condamner le président Aziz et sa méthode ridicule de gérer un pays, si dans une année il est encore au pouvoir, la Mauritanie sombrera dans l’Abîme, politique, économique et sociale. Depuis que le président Ould Abdel Aziz est arrivé au pouvoir par un coup d’état Militaire, la Mauritanie et sa politique se sont vu confisqué par un clan, une tribu, une poignée d’homme et heureusement que le président n’a pas de région connue par les mauritaniens, il est sans souche et racine dans ce pays. Donc durant son deuxième mandat Aziz a transformé ce pays en une propriété privée lui et sa famille, il a confisqué toutes les libertés même les plus élémentaires et les plus banale accordées à un être humain, Aziz et son entourage sont arrivés à cout d’impôt jusqu’à fermer les TV privées et museler la presse écrite, Aziz a tué l’ensemble des petites et moyennes entreprises en faisant lui-même la concurrence à ses sociétés qui doivent aussi payer des impôts même sans travaux, Aziz dispose de ses propres entreprises et fait des prêtes noms pour passer entre les mails du filet, Aziz déboute la commission des marchés et les règles les plus élémentaires des contrats de marché, Aziz compte sur ses propres entreprises pour gagner les marchés, gare à celui qui sans son accord à gagner un marché, ce dernier payera cher les impôts avec la complicité de son ministre des finances appeler ministre de la collecte de l’argent. Aziz fait lui-même des marchés de gré-à-gré avec lui-même propriétaire de société et président de la république, Aziz a brisé l’espoir de la démocratie dans ce pays en faisant des changements constitutionnels qui ne veulent rien dire au point vue histoire et autres prétextes, Aziz ne respecte aucun accord national ou international, aucun respect des droits de l’homme, il couvre et protège les esclavagistes et leur donne les moyens de continuer l’esclavage, il n’a pas de collaborateurs politiques, ce qui compte se sont ses humeurs et sa passion l’argent.

  • jakuza (H) 02/12/2017 15:16 X

    Les ACP vont condamner la Mauritanie parce qu'elle a décidé de lutter contre la corruption de certains élus, journalistes et syndicalistes véreux à la solde de qui on sait? In your dreams....