16-12-2017 21:47 - Ouverture du 6e Congrès National de la société mauritanienne de Cardiologie [PhotoReportage]

Ouverture du 6e Congrès National de la société mauritanienne de Cardiologie [PhotoReportage]

Le Calame - C’est sous thème que s’est ouvert, ce samedi, 16 décembre, à l’hôtel Mauricenter, le 6e congrès national de la société mauritanienne de cardiologie (SMC), en présence de plusieurs spécialistes nationaux et étrangers du cœur et de l’industrie pharmaceutique.

Placé sous haut patronage du ministère de la santé, ce congrès permet d’échanger sur les avancées des pathologies cardiaques et des progrès dans leurs prises en charge.

Durant les deux jours des travaux, les nombreux participants vont ainsi suivre, en ateliers, communications orales et discussions libres à travers des posters affichés, plusieurs communications sur divers thèmes, comme, entre autres, les AVC, maladie coronaire, la chirurgie cardiaque et vasculaire, la réanimation cardiaque, la cardiopathie congénitale, l’insuffisance cardiaque, cardiomyopathie, la thrombose, les valvulopathies, l’Echocardiographie, la lecture du ECG, l’urgence cardiaque, la radiologie…

Ils tenteront de répondre, à travers une table ronde, à la question de savoir, où en est la cardiologie en Mauritanie.

Ouvrant les travaux, le secrétaire général du ministère de la santé, Ahmed Ould Sid’Ahmed Ould Dié a indiqué qu’à l’instar du monde, la Mauritanie a enregistré d’importants progrès en matière de pathologies cardiaques dont le nouveau centre pourrait être inauguré sous peu. Pour le Sg, les pouvoirs publics accordent une importance capitale au secteur de la santé, avec la multiplication des infrastructures sanitaires et hospitalières, la formation et le renforcement des capacités de son personnel. Ahmed Ould Die a promis que son département accordera une grande attention aux recommandations du congrès, afin de booster les performances dans le domaine de cette pathologie.

Pour sa part, le Pr. Horma Ould Zein, président de la société mauritanienne de cardiologie (SMC) a rappelé que le congrès national est un rendez –vous de la communauté médicale et paramédicale, à travers des échanges instructifs. Le présent congrès va permettre de discuter des nouveautés en cardiologie et en chirurgie cardiovasculaire et des recommandations de la société européenne de cardiologie de 2016 et 2017.

Le Pr. Horma Ould Zein, dont le mandat prend fin cette année 2017, a brossé le bilan des activités de la société mauritanienne de cardiologie sous son magistère. Une mandature, marquée, selon lui par l’organisation de sessions de formations au profit des médecins généralistes urgentistes sur lecture de l’électrocardiogramme, la prise en charge des urgences cardiologiques et la réalisation pratique des gestes de réanimation cardio-respiratoire sur mannequin, la lecture de la radiographie du thorax afin de leur permettre de mieux prendre en charge les patients cardiaques arrivés aux Urgences.

Trois sessions sur le rôle toujours indispensable des paramédicaux dans la prise en charge des malades. La SMC a aussi organisé 8 EPU dinatoires, 17 staffs de bibliographie, un site web, une page facebook. Il a enfin adressé de vifs remerciements aux membres du bureau de la SMC, au comité d’organisation, aux cardiologues, et aux résidents.

Le président de la SMC a ensuite remercié l’ensemble de ceux qui ont contribué à la tenue et à la réussite du présent congrès, notamment le CNC, le les hôpitaux et cliniques, le SNLS et les partenaires de l’industrie pharmaceutique dont les laboratoires tunisiens qui ont fait le déplacement de Nouakchott. Il n’a pas manqué de remercier les experts venus du de la Tunisie, du Maroc, de la France, du Mali et du Sénégal.

Signalons enfin que la SMC tiendra son l’Assemblée générale, au cours du présent congrès pour renouveler ses instances.

La cérémonie d’ouverture du congrès s’est tenue en présence de la maire de Tevragh Zeina, Fatimetou Mint Abdel Malick, du chargé de mission au ministère de la santé, Ahmed Jiddou Ould Zein, du directeur du centre national de cardiologie, le Pr. Ahmed Eba El Welaty, le directeur du SNELS, le Pr. Abdallahi ould Sidi Aly, du directeur de la faculté de médecines de Nouakchott et d’autres hautes personnalités de la santé.

-------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...




























Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1120

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)