19-12-2017 07:29 - Atar : Les opérateurs et acteurs touristiques en Adrar interpellent le président de la république

Atar : Les opérateurs et acteurs touristiques en Adrar interpellent le président de la république

Adrar Info - Lors d’une réunion tenue dans les locaux de la Wilaya de l’Adrar en présence du gouverneur Cheikh Ould Abdellahi Ould Ewah, le responsable de la société "Mauritanides voyages" chargée de la réception des touristes à leur arrivée en Mauritanie,

Elghadi Ould Mehdi, a menacé les acteurs locaux du tourisme ,d’accepter les tarifs de prestation très modestes qu’il propose, faute de quoi il se passera de leurs services, quitte à ce qu’il importe des véhicules, ouvre de nouvelles auberges et achète des chameaux pour la circonstance.

Les propos de Ould Mehdi ont soulevé la colère des assistants à la réunion, qui ont estimé que l’Etat Mauritanien a fourni d’énormes efforts dans le domaine de la sécurité, de la réhabilitation de l’aéroport international d’Atar et il contribue par l’investissement de 276 millions d’Ouguiyas en guise de contribution aux frais d'affrètement des avions qui transportent les touristes et tout cela pour que les retombées économiques du tourismes profitent aux populations mauritaniennes et en particulier celles de l’Adrar.

Or les tarifs de prestation de services proposés par "Mauritanides Voyages" aux aubergistes, guides, chameliers, bibliothécaires, cuisiniers et chauffeurs sont dérisoires et ne compensent nullement les efforts physiques ,matériels et moraux qu’ils fourniront.

Aussi, les opérateurs et acteurs touristiques en Adrar, interpellent ils le président de la république, pour qu’il instruise les parties concernées par le secteur du tourisme, afin que l’arrivée de touristes en Mauritanie et en Adrar ne soit pas au profit d’une seule entreprise au détriment des populations locales.

Source : http://mourassiloun.com/node/2563

Traduit par Adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1434

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Selmedine (H) 19/12/2017 21:33 X

    Depuis huit ans que ce secteur vit dans la léthargie.L'Etat Mauritanien après des efforts loubles à pu apporter les corrections nécessaires.Dés qu'une lueur d'espoir s'annonce nos fameux prometteurs commencent à se chamailler pour s'approprier toutes les recettes du secteur et priver les citoyens de la région .L'Etat en tant qu'arbitre et régulateur doit veiller à la protection de tous les acteurs concernés (aubergistes,guidés ,chameliers ,artistes,touriTes,)pour la pérennité du secteur et la crédibilité de notre État.

  • mamine (H) 19/12/2017 08:47 X

    C'est dommage, le Président de la république a tout fait pour le retour de ce tourisme,les opérateurs et acteurs doivent plutôt s'investir au moins la première année au lieu déjà de penser à se remplir les poches ce retour n'est pas seulement pour engraisser les opérateurs mais c'est pour toute la région, nous mauritaniens devons tous faire des efforts cette année pour que la vie des autochtones s'améliore en Adrar grâce au tourisme cette année qui sera une bouffée d’oxygène