31-12-2017 07:00 - Soirée à la mémoire du défunt de la scène culturelle le journaliste Feu Mohamed Fadel Ould Abd Dayem

Soirée à la mémoire du défunt de la scène culturelle le journaliste Feu Mohamed Fadel Ould Abd Dayem

AMI - L’Association "Adh Dhad" a organisé vendredi soir à Nouakchott une soirée à la mémoire du défunt de la scène culturelle et médiatique, le journaliste Feu Mohamed Fadel Ould Abd Dayem.

Au début de la soirée, une présentation de la vie du journaliste et de ses débuts dans le métier tant au quotidien national "Chaab" qu’à la Radio et à la Télévision a été présentée. Il en ressort que le disparu était un exemple à suivre dans le comportement au regard de sa modestie, de sa sincérité et de sa franchise.

Le chargé de mission au ministère de la culture et de l’artisanat, M. Yahya Ould Ahmedou a, à cette occasion, loué cette initiative qui traduit une bonne pratique que l’Association n'a cessé de suivre pour rendre en quelque sorte la monnaie à ceux qui ont sacrifié leur vie pour la préservation du patrimoine littéraire.

Le chargé de mission a insisté sur l'aspect littéraire de la vie du défunt que le département apprécie entre autres, remerciant au passage l’Association culturelle "Adh Dhad" pour le renforcement de la présence de la langue arabe sur la scène dans tous les domaines notamment en sa qualité de cadre englobant la pensée et la culture.

A son tour, le président de l’Association "Adh Dhad", le poète Nagi Mohamed Limam a souligné que le disparu est connu pour son attachement aux nobles valeurs et aux hautes vertus ajoutant qu’il est en droit d’attendre de nous d’implorer le Tout Puissant de lui accorder son pardon et sa miséricorde.

Les intervenants ont été unanimes pour louer son apport en matière littéraire et journalistique. La soirée s’est déroulée en présence d’un parterre d’écrivains, journalistes en plus de membres de la famille du défunt.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 609

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Dembunajo (H) 31/12/2017 12:29 X

    Paix à son âme.