12-02-2018 20:16 - "La Mauritanie est le principal partenaire de l‘Espagne en matière de lutte contre l’immigration illégale" (ministre espagnol)

AMI - Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdallah et le ministre espagnol de l’Intérieur, en visite actuellement dans notre pays, ont loué, au cours d’une réunion qu’ils ont tenue lundi dans les locaux du ministère de l’intérieur et de la Décentralisation à Nouakchott, les relations d’amitié et de coopération existant entre la Mauritanie et l’Espagne qu’ils ont qualifiées d’exemplaires.

A cette occasion, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a indiqué que ces relations ont connu un développement remarquable durant les dernières années par la volonté de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, de Sa Majesté Philip VI et des gouvernement des deux pays.

Il a ajouté que cette coopération se renforce à travers la convention de coopération en matière de sécurité entre la Mauritanie et le Royaume d'Espagne signée le 26 mai 2015 à Madrid qui englobe la lutte contre la migration illégale, le terrorisme et le crime organisé, l’échange d’informations, l’appui technique, la formation et la modernisation des services ainsi que l’identification des dangers et la prévention des catastrophes naturelles et technologiques.

Le ministre a souligné que les grands efforts que consent la Mauritanie dans le domaine de la sécurité dans toutes ses aspects ont donné d’importants succès en s’appuyant notamment sur un système biométrique de grande précision permettant la modernisation de l’état-civil des citoyens et des résidents et l’émission de visas d’entrées pour les voyageurs à destination de la Mauritanie.

Il a dans ce cadre exprimé les remerciements des autorités mauritaniennes au Royaume d’Espagne pour l’appui logistique dans le domaine de la formation, ce qui a contribué à améliorer les capacités des services de sécurités dans notre pays, renouvelant la détermination de la Mauritanie à renforcer la coopération bilatérale dans l’intérêt des deux peuples des deux pays amis.

Pour sa part, le ministre espagnol de l’Intérieur a indiqué que les ministères de l’Intérieur d’Espagne et de la Mauritanie développent depuis des décennies une coopération qui peut être décrite comme un modèle, citant à titre d’exemple, la présence d’un important contingent de la Guardia Civil et de la police nationale à Nouadhibou qui collaborent de façon étroite avec leurs homologues mauritaniens.

Il a ajouté que cette collaboration bilatérale orientée d’abord sur la lutte contre l’immigration illégale a été, par la suite, diversifiée et amplifiée dans d’autres domaines tels que la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et le trafic de drogues, soulignant que la Mauritanie continue à être le principal partenaire de l’Espagne en matière de lutte contre l’immigration clandestine.

Le ministre espagnol avait, auparavant, fait part de ses remerciements pour l’accueil que lui a été réservé par les autorités mauritaniennes, soulignant le caractère stratégique des relations bilatérales et la détermination de l’Espagne à continuer son appui à la Mauritanie dans le domaine du contrôle des frontières.

La réunion s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, du Directeur général de Sûreté nationale, des chefs d’état-major de la Gendarmerie et de la Garde nationale, du wali de Nouakchott-Ouest, de l’Administrateur Directeur général de l’Agence nationale d’enregistrement des populations et des titres sécurisés, des conseillers et des directeurs centraux du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation ainsi que de l’ambassadeur espagnol en Mauritanie et des membres de la délégation accompagnant le ministre espagnol de l’Intérieur.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1120

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ahznar (H) 12/02/2018 21:55 X

    Il faut cependant faire une différence de calibre 770 entre vitesse et précipitation cad les bateaux patrouilleurs espagnols rôdant autour de nos côtes pour surveiller les pirogues des immigrés alors qu'ils pillent nos ressources avec des équipements de très haute technologie. Les espagnols sont passés super voleurs de la planète.