14-02-2018 20:45 - Sahara occidental : le Maroc peu favorable aux méthodes de l’émissaire des Nations unies

Sahara occidental : le Maroc peu favorable aux méthodes de l’émissaire des Nations unies

Jeune Afrique - Rabat semble peu favorable au choix de l'émissaire des Nations unies, Horst Köhler, qui a consulté des responsables de l'Union africaine et de l'Union européenne pour favoriser les négociations sur l'avenir du Sahara occidental.

Les dernières tentatives de Horst Köhler visant à relancer les négociations portant sur l’avenir du Sahara occidental ont provoqué une levée de boucliers à Rabat. Le Maroc n’a guère apprécié que l’émissaire des Nations unies élargisse ses consultations à l’UA et à l’UE.

Quelques semaines avant le sommet de l’UA des 28 et 29 janvier, l’ancien président allemand avait en effet rencontré Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne, Paul Kagame, le président rwandais, l’Algérien Smaïl Chergui, commissaire Paix et Sécurité de l’UA, et Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’UA.

A Lire - Sahara occidental : le Maroc proteste contre le rapport « Paix et sécurité » au sommet de l’UA

Les autorités marocaines, qui jugent ce dossier « onusien, et non africain », et pour qui « la solution se trouve à Alger », se réfèrent à la résolution 2351 du Conseil de sécurité, laquelle confère aux pays voisins un rôle à jouer dans les négociations.

Elles ont fait part à Horst Köhler de leurs réserves, sans toutefois fermer la porte au dialogue. Aucune visite de ce dernier n’est, pour le moment, prévue au Maroc.

Par Jeune Afrique



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Jeune Afrique
Commentaires : 0
Lus : 962

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)