25-02-2018 18:30 - Nécrologie: Disparition de Bal Mohamed

Nécrologie: Disparition de Bal Mohamed

Le Calame - Décès de Bal Mohamed El Bachir, signataire du Manifeste des 19, à Nouakchott, ce jour samedi 24 février 2018. Qu'Allah l'accueille dans son paradis.

Nos sincères condoléances à la famille Bal, aux proches et à ses anciens camarades en vie. Pensée particulière à son frère Bal Mohamed El Habib dit Doudou, signataire dudit Manifeste, en vie.

Tijane Bal témoigne: "Il avait choisi de vivre une retraite discrète, loin des éclats sombres de la compromission. Son train de vie de retraité ressemblait en tous points à celui du haut fonctionnaire qu'il fut: modeste voire spartiate.

Par choix. Le choix de l'honnêteté avec soi-même et avec les autres. On avait bien du mal à imaginer l'administrateur civil, le contrôleur général de l'État, le gouverneur de région, le directeur de la tutelle régionale à la présidence de la République, bref le serviteur de l'État derrière l'homme qu'on avait devant soi. Ni l'apparence et encore moins le décor intérieur de son domicile ne laissaient entrevoir la carrière qu'il eut.

Le clinquant et le m'as-tu-vu, ce n'était pas son truc. Signataire du Manifeste des 19 comme son frère aîné, Mohamed El Habib Bal, plus connu sous le nom Doudou, ils ont été l'un et l'autre au nombre des premiers cadres de la Mauritanie post indépendance. Leur frère Bal Moustafa, ancien directeur des domaines n'était pas en reste. Je réentends encore certains moquer gentiment son ascétisme et son peu de goût pour le confort matériel. A quoi cela sert-il de travailler à la présidence si c'est pour avoir un séjour si modestement meublé? De rouler dans une vieille guimbarde?

En réalité, les gentilles moqueries dont nous participions un peu, nous ses neveux, cachaient une admiration sans bornes pour un homme si différent et qui avait de ses fonctions une conception si singulière. Il est parti comme il a vécu. En honnête homme et en homme honnête. Notre famille perd un de ses membres chers. Et la Mauritanie un de ses fils qu'elle n'a pas assez célébrés et auxquels elle doit tant.

N’oublions pas les 19 et inscrivons leurs noms dans la mémoire collective de nos concitoyens. Célébrons ceux qui sont en vie. Prions pour les disparus. Pour l'histoire, la liste des 19 :

Ba Abdoul Aziz, Magistrat

Ba Ibrahima, Ingénieur géomètre

Ba Mohamed Abdallahi, Instituteur

Bal Mohamed El Habib, Ingénieur des Eaux et Forêts

Daffa Bakary, Ingénieur des TP

Diop Abdoul Bocar, Commis comptable

Diop Mamadou Amadou, Professeur

Kane Bouna, Instituteur

Koïta Fodié, ingénieur des TP et bâtiments

Seck Demba, Instituteur

Sow Abdoulaye, Inspecteur de Trésor

Sy Abdoul Idy, Statisticien

Sy Satigui Oumar Hamady, Instituteur

Traoré Souleymane dit Jiddou, Instituteur

Bal Mohamed El Bachir, Administrateur

Ba Aly Kalidou, Inspecteur de Trésor

Ba Mamadou Nalla, Instituteur

Traoré Djibril, Instituteur

Coulibaly Bakary, Instituteur.

Source: Ciré Ba





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 3753

Commentaires (5)

  • lass77 (H) 26/02/2018 14:45 X

    @medabdul@ Respecter la mémoire des gens, faites extrement gaffe, il y'a des tyrans Mauritaniens qui nous ont quitté dans cette Mauritanie dont certainement ils ne sont pas fiers d'avoir accompli certains pechés capitaux notamment ôter la vie d'un Etre humain . toute âme goutera la mort. Qu'Allah l'accueille dans son paradis.

  • pyranha (H) 26/02/2018 08:04 X

    Medabdul Dieu n'est pas pressé , il vous enverra tous toi et tes semblables en enfer.Un peuple d'hypocrites qui se réclame d’être à 100 % musulmans.Voila déjà plus de 52 ans que ce merdier de pays de faux musulmans patauge dans la division et les injustices.Vous n'imaginez pas le tort que vous faites à cette religion de paix et de tolérance en la manipulant de telle sorte que ceux qui passent en Rim et voyant vos comportements sont totalement dégoûtés par votre pratique imbécile de cette religion. Un athée est mille fois mieux que des mécréants comme vous.Laisse ces honorables seigneurs reposer en paix .En hommes justes leur mémoire ne cessera de hanter jusqu'à la nuit des temps , ceux qui vivent et continuent de vivre du mensonge et d'hypocrisie. Merci mon frère Ciré BA.

  • Matamou (H) 25/02/2018 21:25 X

    Il fait partie de ceux qui ont porté à bout de bras (c'est-à-dire sans presque rien) l’infrastructure administrative du nouvel Etat balbutiant. Pour cela, il a bien fallu que des patriotes sincères et rigoureux se sacrifient (sur le plan matériel) pour la bonne cause. Autrement, avec de si maigres ressources et des prédateurs à l’affut qui n’attendaient que ça, c’était la disparition assurée du nouveau-né. Respect donc.

  • medabdul (H) 25/02/2018 20:00 X

    Q'ALLAH L' ACCUEILLE AU PARADIS ÉTERNEL AMIN;les 19 ont servi a quoi en définitive? a part aggraver la situation de leurs descendants,de leurs fils et arrières petits fils pour des broutilles,les pulaars redescendaient sur terre;

  • salloumar (H) 25/02/2018 19:02 X

    yo alla yurmomo yaafoomo haarnumo aljannah. Ce beau et juste hommage reflète parfaitement la personnalité de notre regretté père, oncle ou cousin, Bal Mohamed Bechir. Qu'alla lui ouvre grand les portes de son paradis. Courage à tous. Seydi Bal. Salam. Oumar Débé