30-03-2018 10:12 - OMDH : la Mauritanie est en recul dans divers indicateurs et la réalité en est temoin

OMDH : la Mauritanie est en recul dans divers indicateurs et la réalité en est temoin

Adrar Info - Le directeur de l’Observatoire Mauritanien des Droits de l’Homme (OMDH) Dr. Abodullah Ould Beyane a déclaré qu’au cours de l’année 2017, la Mauritanie a connu un recul dans divers indicateurs mondiaux, soulignant que la réalité sur le terrain est le plus important indicateur.

Ould Beyane a déclaré, lors d’une conférence de presse, tenue dans les locaux de l’observatoire, à l’occasion de la publication du rapport annuel de 2017, que la Mauritanie est en recul sur l’indice de la démocratie, pour la sixième année consécutive.

Il a également dit qu’elle est en recul de 6 points en matière de liberté de presse et que l’organisation américaine "Freedom House" a qualifié la Mauritanie de pays "en manque de liberté".

Ould Beyane a déclaré que l’environnement est l’incubateur de la réalité. Il fournit des données plus significatives que les indicateurs internationaux et révèle l’existence d’un large pouvoir exécutif, dû à la marginalisation du pouvoir législatif et le mauvais fonctionnement du pouvoir judiciaire.

Le directeur de l’observatoire a signalé la continuité de la pratique de l’esclavage et le travail des enfants, en plus de l’échec chronique quant à fournir des services de base aux populations, attestant que des centaines de milliers de Mauritaniens n’ont pas accès à l’eau potable ni les services de santé parallèlement à l’effondrement du système éducatif.

Lire l’intégralité du texte : http://www.alakhbar.info/?q=node/10215

Traduit par adrar.Info







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1639

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)