11-04-2018 13:51 - Les réfugiés mauritaniens exigent leur rapatriement au pays

Les réfugiés mauritaniens exigent leur rapatriement au pays

Les Mauritanies - Les réfugiés mauritaniens au Sénégal ont encore une fois de plus monté au créneau pour demander leur rapatriement en Mauritanie.

Dans un point de presse, tenu, lundi 09 avril à Dakar , en marge de la célébration de la 29e anniversaire des incidents entre la Mauritanie et le Sénégal, les «protestataires» ont condamné avec la plus grande énergie la passivité des deux Etats pour le règlement de ce dossier.

Les réfugiés ont également dénoncé leur condition d’existence. Selon eux depuis qu’ils sont au Sénégal rien n’a changé, les difficultés augmentent de plus en plus.

« ce qui est dramatique dans tout cela , c’est que nous sommes considérés comme des apatrides , sans papiers , sans nationalité », a tenu à dénoncer Aldiouma Cissé, le coordonnateur du collectif des réfugiés mauritaniens.

Le responsable a en outre exhorté le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés à trouver une solution pour régler ce dossier qui n’a que trop duré.

Rappelons que le nombre de réfugiés mauritaniens au Sénégal est estimé à plus de 35000 personnes.

Voici un extrait du point de presse :







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1237

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • doudou19 (H) 14/04/2018 11:53 X

    Cher Sissokho du moment où le système que vous méprisiez est toujours en place, pourquoi voulez-vous venir? Pour le Haut commissariat des réfugiés, il n'y a plus de réfugiés mauritaniens au Sénégal.

  • doudou19 (H) 14/04/2018 11:42 X

    HÉÉ! BONNET YOO! Ces nouveaux réfugiés pourquoi n'ont-ils pas voulu rentrer avec leurs compatriotes lors de leur rapatriement en Mauritanie? N'étaient-ils pas au Sénégal lors des vagues de rapatriement de nos ressortissants du Sénégal? Avaient-ils une autre mamelle à traire qui a tari ces derniers temps? En tout cas beaucoup de questions se posent?

  • SAF-B.F.L. (F) 12/04/2018 00:40 X

    HÉÉ! BONNET YOO! Mes frères et sœurs rentrez au plus vite que possible! Pourquoi vous n'aviez pas profité du programme de rapatriement qui fut lancé il y a de cela quelques années... Bon il n'est jamais trop tard! HÉÉÉ! BONNET!!!

  • lass77 (H) 11/04/2018 16:02 X

    Le Senegal doit expulser ces Mauritaniens car ils sont fatigués.