13-04-2018 14:51 - Mauritanie | RFD : Déclaration

Mauritanie | RFD : Déclaration

RFD - Le régime du général Mohamed Ould Abdel Aziz s’est constamment attelé à piétiner la constitution, les institutions qui en émanent et les symboles de la République, a étouffer les libertés individuelles et collectives, à recourir à l'emprisonnement arbitraire et au contrôle judiciaire à l’encontre des élus,

des journalistes, des syndicalistes et des défenseurs des droits de l’homme, à réprimer brutalement les manifestations d’étudiants, à procéder à la fermeture d’une partie des médias privés et à l'interdiction de débats contradictoires dans les programmes d’une autre partie, à faire des médias publics une tribune au service exclusif du pouvoir et de ses soutiens,

à liquider les institutions publiques les plus importantes en licenciant leurs travailleurs sans les ùoindres droits, à abandonner les citoyens à leur triste sort en les privant de services de santé et d'éducation fiables et d’un minimum de conditions pour une vie décente…

Dans ce même contexte, de sérieux indices semblent révéler l’intention du pouvoir à procéder à une révision des listes électorales, en dehors du cadre légal, sous le prétexte fallacieux d’une opération d’implantation de son parti ; une opération au service de laquelle tous les moyens humains matériels et techniques de l’Etat sont exploités comme les bases de données de l’agence nationale du registre des populations et de la CENI.

Au cours de cette soit-disante implantation, des pressions en tout genre ont été exercées sur l’ensemble des institutions publiques et privées ainsi que sur les dignitaires, d’ignobles procédés ont été utilisés pour enregistrer des citoyens, au mépris des nobles valeurs de notre pays.

Nous sommes convaincus au RFD que ces manœuvres dénotent d’une intention ferme du pouvoir à procéder à une large opération de fraude, d’un genre nouveau, lors des prochaines élections, en faisant en sorte que l’UPR puisse se substituer aux institutions en charge de superviser les élections, ce qui ferait perdre toute crédibilité au processus électoral.

Suivant avec beaucoup d'intérêt et de préoccupation ces développements, le RFD : - condamne avec force l'usage des moyens de l'État et de son pouvoir au profit d’intérêts partisans ou particulier ;

- attire l'attention de l'opinion publique nationale et internationale sur la gravité de ces pratiques abjectes, menée au grand jour, et les conséquences désastreuses qui en découleraient ;

- lance un vibrant appel à l’ensemble de les forces vives de la Nation pour faire barrage aux manœuvres du général qui menant, sérieusement, l'unité nationale et la paix civile.

Nouakchott, 25 Rajab 1439 - 11 avril 2018

Le Département de la Communication du RFD



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFD
Commentaires : 4
Lus : 2271

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • bleil (H) 14/04/2018 12:23 X

    Le leader RFD a toujours dit ce qu'il fallait dire pour la défense des intérêts du pays et ce depuis 1992 quand on inaugurait le Sultanat OULD TAYA ... sa constitution à Taya et ses sbires qui l'ont écarté du pouvoir n'ont fait que suivre son modus operandi ! Le nouveau sultan AZIZ continue le même style de gestion que Taya et fera tout pour continuer les affaires scabreuses au détriment des intérêts nationaux, empêcher l'opposition démocratique (Ould Daddah en particulier) d’accéder au pouvoir ! le sultan ne ménagera aucun effort pour que les élections soient aussi transparentes que celles de KOBENI ...

  • boubou_kibili (H) 13/04/2018 17:44 X

    Chers UFD et FNDU tout cela est d'une vérité vraie mais que proposez vous comme stratégie et tactique? ne me parlez surtout pas de bouycott. Ce regime s'est trop installé avec ses Sbirs civils que militaires et la seule tactique ce n'est pas que de faire des critiques ais d'agir mais comment? Allez les gars soyons immaginatifs car tous ne voulons plus de MOAZ, ni de son Union Pour Rien (UPR) ni de toute personne qui vienne d'eux car elle leur ressemblera.

  • aminatat (H) 13/04/2018 17:38 X

    Le RFD n'a rien à dire depuis la fameuse déclaration de son leader au sujet de la limite d'âge des potentiels présidentiables. EN effet, Ould daddah affiche sa volonté de voir la constitution révisée pour ce point. Le parti au pouvoir s'implante en toute légalité. Les autres n'ont qu'à faire la même chose. Le président aziz ne menagera aucun effort pour que les élections soient transparentes. Alors, que le RFD se mette au travail au lieu d'essayer de manipuler les citoyens mauritaniens

  • pyranha (H) 13/04/2018 15:55 X

    Trêve de déclarations et de communiqués ,vous nous usez les tympans bons à riens.Avec ce système d'opposition nourri par une lâcheté inouïe vous n'irez nulle part .La vérité c'est que toutes vos actions sont guidées sans une once de foi,c'est pourquoi vous ne franchirez jamais le pas pour bouter la dictature hors de ce bled de mécréants et d'hypocrites.Vous avez peur de mourir et de vous sacrifier n'est ce pas ? Hé bien vous finirez par mourir de peur.Avec toute cette longue litanie de déclaration,et ce constat de terrain alarmant vous finissez par des appels qui ne finiront jamais !!! AZIZ n'a qu'à vous guillotiner vous ne méritez rien, d'ailleurs AZIZ ,DADDAH et tout le reste c'est du kiiff kiiifff ...reposez vous de la politique allez exploiter des palmeraies il y a encore plus de paix et de tranquillité....votre option première.