24-04-2018 18:00 - Mauritanie : Condamnation de Tapa COULIBALY pour apologie de l’esclavage

Mauritanie : Condamnation de Tapa COULIBALY pour apologie de l’esclavage

Guidumakha.com - Sur plainte de l’ONG (Initiative d’Opposition contre les Discours Extrémistes, Lutte contre l’Esclavage et le Terrorisme), présidée par Mohamed Ould M’Bareck, le tribunal d’Arafat chargé la répression des crimes et délits liés à l’esclavage et ses séquelles vient de condamner le 23 Avril 2018, M. Tapa Coulibaly, (1) un an de la prison ferme, 250 milles ouguiyas d’amende, 200 milles ouguiyas de dommages et intérêts à verser aux ressortissants du village Oulouboni. Le procureur avait requis 2 ans fermes.

Article 17 : « L’auteur de production culturelle ou artistique faisant l’apologie de l’esclavage est puni d’un emprisonnement de six mois à deux ans et d’une amende de deux cent milles (200.000) à deux millions (2.000.000) d’ouguiyas.

La production est confisquée et détruite. L’amende est portée à cinq millions (5.000.000) d’ouguiyas si la production est réalisée ou diffusée par une personne morale. »


Tapa Coulibaly était considéré comme une « icône » dans le milieu féodal par sa verve apologiste, encourageant l’esclavage coutumier et traditionnel. Il s’affichait aux côtés de ministres et cadres de la région du Guidumakha pour galvaniser les anciens esclaves à accepter leur condition d’infériorité par rapport au soi-disant « nobles » du milieu Soninké.

M. Coulibaly a été recruté et reçoit une rémunération pour accomplir le sale boulot de groupuscules extrémistes soninké, dénommés « Democratia islamique, Freedom Justice etc…» sur Whatssap dont les membres sont à l’étranger et à l’intérieur de la Mauritanie.

Ce dernier temps, il a été dressé comme un fauve affamé contre les Haratine pour provoquer un conflit ethnique entre les communautés, par ses propos extrêmement vulgaires à l’égard des Haratine.

Il est soutenu par un frère d'un député du parti politique Al-Wiam répondant au nom Moussa Adama Diani Camara alias Boudallaye Adama Camara vivant aux USA, les parents et proches du ministre de l’environnement et du développement durable (commune de Daffort), à l'exemple Moustapha Camara président du groupe extrémiste "Democratia islamique" Whatssap, qui séjourne actuellement sur le sol mauritanien. Il est libre de mener ses activités sans contraintes, n'est ce pas bizarre!

Nos encouragements aux tribunaux chargés de crimes et délits esclavagistes à continuer leur élan de l’application stricte de la loi. Remerciements à toutes les ONG et la société civile Mauritanienne.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 5376

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Mercator (F) 30/04/2018 00:40 X

    #drapeau français qui se promène (je dis ça par humour et non pour vous attaquer): ce genre de situation ne surprend personne. De source proche des ong anti-esclavagistes on sait tous que la culture Soninke a une longue histoire de dur et pénible esclavagisme.

  • Mercator (F) 30/04/2018 00:36 X

    Merci Belphegor.

  • Belphegor (H) 25/04/2018 11:19 X

    @kalidou gueye Combien de maures blancs ont des esclaves dans leurs maisons sans que personne ne dises rien vous dites ? Et bien on attend les résultats de votre recensement quartier par quartier et maison par maison, vous arriverez surement à la conclusion que TOUS les employés de maisons de maures sont des esclaves puisque tant qu'il s'agit de jeter l’opprobre communauté tous les moyens sont bons même la propagande mensongère…La lutte contre l’esclavage est surtout un prétexte pour les indignés sélectifs de votre acabit de vous lancer dans vos diatribes anti-maures, même quand on a des griefs contre une communauté il faut le faire avec discernement or dans votre cas (et bien d’autres sur ce site) c’est de la haine aveugle.

  • lass77 (H) 25/04/2018 07:44 X

    Il est facile de frapper un faible et un manipulé , il faut s'en prendre aux manipulateurs. Ce monsieur est victime, la justice devrait aller plus loin car on nous décrit que cet apologiste est rémunéré pour ses propagandes. Qui le paye pour ce sale boulot ? ceux qui le paient doivent répondre à la justice si justice il y'a.

  • Selmedine (H) 24/04/2018 21:17 X

    L'esclavage n'a pas de couleur ,ni de nationalité, il existe dans toutes les régions du monde ,c'est une tare sociétale .Étymologiquement l'esclavage à été initié dans pays slaves avant d'être redéployer en Grèce puis à Rome antique .Les maires ont eu le mérite de combattre l'esclavage dans l'empire romain . Avant que l'islam n'intervienne pour poser les jalons de la lutte contre l'exploitation de l'homme par son homonyme. Cessez d'indexer autrui pour des conciliabules qui n'existant nulles part.

  • kalidou gueye (H) 24/04/2018 20:32 X

    Il le mérite certe pour avoir fait l apologie de l esclavage (par ce que en plus c est un noir), mais combien de maures blancs ont dans leur maisons des esclaves sans que personne ne dit rien. Encore du deux poids deux mesures. Ou sont les droits de l hommiste.