27-04-2018 22:30 - Journée pédagogique/En Images : Emouvant hommage de Nessiba 1 pour le départ de l’IDEN à sa retraite

Journée pédagogique/En Images : Emouvant hommage de Nessiba 1 pour le départ de l’IDEN à sa retraite

Tawary - Au cours de sa spéciale journée pédagogique organisée, hier, jeudi 26 avril, l’école Nessiba 1 d’El Mina, a rendu un émouvant hommage à l’Inspecteur départemental de l’Éducation Nationale, Mr Mouhamadou Pathé Diallo qui a consacré une grande partie de sa vie à l’enseignement en général et à l'école en particulier.

Après plus d’une trentaine d’années de service, cet inspecteur va partir à la retraite au grand regret des élèves et personnels des établissements qui ont tenu à lui rendre hommage.

Après plusieurs dizaines d’années de bons et loyaux services, l’inspecteur Diallo prendra sa retraite en septembre de l’année en cours. C’est avec émotion que l'école Nessiba 1 de Nouakchott-Sud a décidé de prendre le devant de la scène.

Selon Mohamed Ould Mohamed Mahmoud, le directeur de Nessiba 1 Diallo un iden pas comme les autres. La rigueur, la ponctualité, le sérieux et l’amour de la patrie et du métier étaient ses principes durant les quatre ans qu’il a passé à l’inspection d’El Mina, souligne Ould Mohamed Mahmoud.

Un homme de terrain qui a consacré pratiquement toute sa carrière pour l’école mauritanienne à cheval entre l’enseignement des élèves et la formation des enseignants, a-t-il expliqué.

Les jeunes élèves, des enseignants, des directeurs, des inspecteurs, les responsables des ong, les APE, mais aussi les autres membres du personnel de l'école ont rendu un très bel hommage à leur camarade et Iden Mr Diallo en lui offrant un spectacle époustouflant.

Tour à tour, enseignants et responsables dans le secteur ont d'abord tenu à prononcer quelques mots sur leur honorable IDEN qui a assisté, ému jusqu'aux larmes, à cette cérémonie.

Après ces années passées au service de l'école cet homme tire sa révérence et part vers une retraite méritée, annonce Mohamed Ould Maouloud, le directeur de l’école Saad de Riad. Il part laissant derrière lui une bonne renommée tant sur le plan du travail que sur le plan des relations, dit-il.

Pour Med Lazaar Ould Saleck, Iden d’Arafat, c’est une référence qui restera gravée dans les mémoires de l’enseignement en Mauritanie. Après cette parenthèse émotion, je peux dire à travers mon expérience et pour avoir servi avec lui à Riad Diallo est un citoyen d'honneur, renchérit Mohamed Ali Mouhamedou de la Dren-Sud.

De nombreux enseignants, autorités administratives, éducatives, communales, sécuritaires et de la société civile, et parents d'élèves avaient répondu présents pour à cette cérémonie pour passer ce cap à cet cadre de l’Éducation . Une épreuve délicate pour cet homme discret mais charismatique pour le bien-être de l’éducation, note un observateur.

Selon Madame Aminata Dia, institutrice à Nessiba 1, Iden Diallo a fait régner un climat favorable dans les écoles d'El Mina en offrant aux enfants et aux enseignants un véritable confort d'apprentissage. Pour sa part, il a félicité les enseignants et parents avec qui il a partagé ce moment pour la bonne ambiance qui régnait dans cette école, en disant : « vous resterez dans mon cœur et mes souvenirs».
Alors, cet hommage fut aspergé par une remise de distinction par le Hakem d'El Mina à ce technicien de l’enseignement qui n’est autre que Diallo Mouhamedou pour honorer la fin de sa carrière. Un geste de la part de Nessiba 1.

Tout au long de ce cérémonial, des chants, des poèmes, des sketchs traitant l’unité nationale, la cohésion sociale, l’entente, l’éducation, la justice sociale,l'éveil social … ont été évoqués par les écoliers.

La fête a débuté par la lecture de quelques versets du Saint-Coran et la levée du drapeau national sous le rythme de l’hymne national.

Ont assisté à cette journée le hakem d’El Mina, la SG de la Moughataa, les élus locaux et des responsables de l’éducation nationale.

Synthèse Aboubecrine Sidi


Avec Cridem, comme si vous y étiez...


















Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1344

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • pyranha (H) 28/04/2018 16:37 X

    Synthétiseur je confirme également votre témoignage sincère et de votre impartialité de jugement sur cet homme que la RIM n'aurait jamais surement mérité .Voilà une valeur tant vantée et adulée et par ses confrères et par ceux qu'il a eu à former.Je suis surpris et en même temps indigné de l'absence au sommet de la hiérarchie de son ministère ,que pourtant il surclasse de loin .Je souhaite que le Président de la Rep. corrige prestement cette injustice de mettre si tôt à la retraite un homme qui aurait mille fois mérité de diriger l'éducation nationale de ce pays par un ministère. Puisse Dieu inspirer les justes pour faire de ce Mr un conseiller de premier ordre à tout ce qui touche aux compétences de cet inspecteur et que l’ordre du mérite national lui soit décerné, pour ce que de droit simplement .Dommage que nous ne soyons point au courant de cette cérémonie pour honorer de notre présence et de nos félicitations.

  • synthetiseur (H) 28/04/2018 12:03 X

    Où est le ministere dans tout cela? Cet homme de l'avis de tous fait partie des meilleurs cadres, des plus compétents, des plus sérieux, des plus assidus et des plus honnetes du département de l'Education. Non seulement il mérite cette reconnaissance de Nessiba, une petite ecole , mais il mérite une médaille présidentielle. Le département, le pays ont besoin de la valeur ajoutée qu'il a apportée à ce secteur pendant des années. Vous me direz que c'est loin d'etre le souci de notre système.... D'autres aussi compétents sont dans la rue...je ne peux qu'en etre désolé et meurtri.