02-07-2018 23:30 - Droit de réponse à Ould Mbareck, président de l’ONG Initiative d’opposition aux Discours Extrémistes

Droit de réponse à Ould Mbareck, président de l’ONG Initiative d’opposition aux Discours Extrémistes

AGDD - Le plus lâche des hommes est celui qui trahit, qui ment après avoir tant de fois juré fidélité. Oui Mohamed ould Mbareck vous a menti et trahit votre mission d'un défenseur des droits de l'homme en citant le nom de Camara Amedy dans le conflit qui oppose Ganbanaaxun Fedde et tous les notables de Dafort.

Amedy Camara n'a ni envoyé 5 avocats ni déposé plainte contre dans cette histoire...Hélas votre mensonge consiste à diviser les soninkes pour mieux régner. Un défenseur des droits de l'homme est quelqu'un qui défend n'importe quel droit mais Mbareck vous avez choisi un camp au profit de l'autre pour détruire la communauté Soninke dans son ensemble.

Vos allées et retours Nouakchott- Selibaby- Ould Yenge constituent une certaine ambiguïté ou contradiction pour la promotion et la prestation des droits de l'homme. Il est primordial de clarifier votre rôle au lieu de mentir dans la douleur et la trahison.

Moustapha Camara

Président de l’association Guidimakha pour le Développement et la Démocratie et du forum Démocratie islamique





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : AGDD
Commentaires : 2
Lus : 2207

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 03/07/2018 08:55 X

    C'est plutot à vous de donner votre avis dans cette affaire : Vous etes du coté des lois Mauritaniennes et de la constitution Mauritanienne ou du coté de la féodalité , de l'injustice ? Les gens demandent l'application des lois et de la justice en Mauritanie or il est claire que ce Amedy Camara qui je rappelle n'est ministre qu'à la faveur de son patronyme n'appelle pas aux habitants de Dafor de respecter les lois de son pays encore moins les décisions judiciares que certains sabordent. Hélas on n'est dans une république banniere et à justice orientée. N'importe quel magistrat peut inculpé tout citoyen fut ce ministre pour entrave à la justice, obstruction à la justice voire collision etc... cE qu'on voit en France , aux USA , en Israél etc... Dans nos pays dits musulmans avec des juges issus d droit musulmans et ayant juré sur le coran laissent des absurdités filées sans broncher.

  • ministre (H) 03/07/2018 08:47 X

    Ce planton du ministére de l'économie et des finances qui a bénéficié des largesses du président qu'il trahit au profit de Biram aprés avoir combattu le premier ministre, le président du parti UPR, isselkou Zidbih, cheikh tourad abdel maleck n'est défenseur que pour sa marmite. Amedy camara est un protogé du président de la républiqu qui lui fait confiance aveugle pour sa droiture et son sérieux dans le travail.