07-07-2018 15:51 - Pour une histoire de jalousie: Un Mauritanien assène des coups de coupe-coupe à un homme

Pour une histoire de jalousie: Un Mauritanien assène des coups de coupe-coupe à un homme

Mauriweb - WhatsApp fait encore parler de lui à Mbour où un Mauritanien rattrapé par la jalousie n’a eu d’autres recours que d’asséner de violents coups de coupe-coupe à un individu qu’il soupçonne de courtiser sa douce-moitié via les réseaux sociaux, rapporte le journal Observateur.

Le Mauritanien, Ahmedou Mouhamed Souady doit véritablement regretter son acte ignoble qui a failli coûter la vie à un homme qu’il soupçonne de courtiser sa femme présentement en Mauritanie via WhatsApp.

Selon Ahmedou, qui tient un commerce au croisement de Saly, il y a quatre mois, un ami de son épouse installé à Nouakchott lui a fait savoir que le nommé Ivouko entretient des relations adultérines avec sa femme et communiquait fréquemment avec elle par le bais de WahtsApp. Et c’est ainsi qu’il est allé le voir pour discuter avec lui et afin d’en avoir le cœur net».

Le mis en cause a nié avoir des contacts avec elle, mais a continué d’envoyer des messages à son épouse ». Se sentant blessé, Ahmedou murit un plan pour laver cet affront. Le 2 juillet à 21 heures 30, il quitte sa boutique pour se rendre à celle d’Ivouko, armé d’un coupe-coupe caché dans son tee-shirt. Ayant surpris son « rival »,il lui donne un violent coup de coupe-coupe sur la tête et lui assène deux autres coups sur le bras au moment où la victime esquivait l’arme.

Ivouko est acheminé à l’hôpital de Mbour où on lui délivre un certificat médical attestant d’une incapacité temporaire de travail de 12 jours. Ahmedou Souady a été déféré au parquet en attente de son jugement.

http://www.senegal7.com/5pour-une-histoire-de-jalousie-un-mauritanien-as...



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2465

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)