09-08-2018 07:30 - Mariem Mint Derwich : Nous avons fait de l’amoral et du mensonge une vertu…

Mariem Mint Derwich : Nous avons fait de l’amoral et du mensonge une vertu…

Adrar-Info - Je crois profondément aux valeurs que sont le partage, l’égalité, la justice sociale, élevée que je fus dans cette gauche que le politiquement correct appelle aujourd’hui « extrême gauche»…
Je crois profondément en la redistribution des richesses, en la mixité sociale, en la vertu et la morale en politique. Je crois profondément que la politique est le lieu de la mise à disposition au profit du bien de tous et non pas d’une élite.

Je crois profondément en l’école comme creuset citoyen, en construction d’une pensée commune, en outil de libération… Nous avions l’occasion, petit pays né de nulle part, de construire un modèle social qui profite à tous.

Nous ne sommes pas nombreux, nous sommes forces vives, nous sommes hommes. Nous pouvions décider d’être. Mais nous avons choisi de ne pas nous penser, de ne pas nous construire. Nous avons choisi la déconstruction d’un idéal…

Nous avons favorisé les élites, le mensonge, la corruption, le détournement, l’exclusion communautaire, les politiques de « saupoudrage », l’arrogance en lieu de l’action, le maintien dans un imaginaire fantasmé…

Nous avons découpé notre sous sol, bradé nos richesses, fait de notre seule entreprise, la SNIM, un outil à alimenter les campagnes électorales, atomisé le monde rural traditionnel, dépossédant les paysans au profit de commerçants..

Nous avons fait de l’amoral et du mensonge une vertu…

Nous avons menti à nos enfants, nous continuons à leur mentir et à les effacer de la carte du monde par une Education dite Nationale catastrophique et génératrice d’inculture…

Nous avons bradé nos valeurs islamiques, notre tolérance, notre savoir, notre intelligence au profit d’une » nouvelle » religion, le wahhabisme.

Nous avons fait de l’armée un outil d’asservissement de l’Etat.

Nous avons fait du mépris de l’humain une vertu cardinale…

Nous avons fait de la jalousie, de la méchanceté, une manière de vivre…

Nous nous sommes oubliés en chemin…

Nous sommes fantômes dans la survie….

Nos politiques ne nous méritent pas, nous peuple de Mauritanie…

Mariem Mint Derwich



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2495

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • habouss (H) 09/08/2018 14:07 X

    .....et nous sommes au placard !

  • ELVALLI (H) 09/08/2018 13:26 X

    Notre pays pourrit par la tête, comme un poisson. Il pourrit du haut de la pyramide de son Etat. Ça commence par le premier rang des hauts gradés d’une junte militaire qui usurpent le pouvoir. Ils s’assurent une impunité qui invite leurs femmes, courtes sur pattes et à la croupe énorme, à une arrogance, une insolence et un mépris de la chose publique qui banalise le détournement de toutes nos ressources par leurs maris et leurs rejetons pour s’acheter bijoux, palais, grosses cylindrées et vacances à l’étranger. Elles dévoilent les secrets de l’Etat dans leurs boutiques et terrorisent une Administration complice, déjà au garde-à vous, pour obéir et même aller au-devant des désirs du chef du moment et sa bande. Nous sommes moyennement amusés de leur désinvolture mais nous savons que nous allons à notre perte. La Mauritanie coule sous le poids de ses généraux et de leurs femmes… Nous continuons à perdre nos empires toujours à cause de nos dictateurs, et de leurs…maitresses ! Ainsi va notre monde de nouz’autres…

  • ELVALLI (H) 09/08/2018 12:53 X

    Notre pays pourri par la tête, comme un poisson. Il pourri du haut de la pyramide de son Etat. Ça commence par le premier rang des hauts gradés d’une junte militaire qui usurpent le pouvoir. Ils s’assurent une impunité qui invitent leurs femmes, courtes sur pattes et à la croupe énorme, à une arrogance, une insolence et un mépris de la chose publique qui banalise le détournement de toutes nos ressources par leurs maris et leurs rejetons pour s’acheter palais, grosses cylindrées et vacances à l’étranger. Elles dévoilent les secrets de l’Etat dans leurs boutiques et terrorisent une Administration complice, déjà au garde-à vous, pour obéir et même aller au-devant des désirs du chef du moment et sa bande. Nous sommes moyennement amusés de leur désinvolture mais nous savons que nous allons à notre perte. La Mauritanie coule sous le poids de ses généraux et de leurs femmes… Nous continuons à perdre nos empires toujours à cause de nos dictateurs, et de leurs…maitresses ! Ainsi va notre monde de nouz’autres…

  • medabdul (H) 09/08/2018 11:09 X

    VÉRITÉS IMPARABLES.en Mauritanie la médiocrité et la puanteur sont une vertu:quand on sent plus mauvais on est au summum..............de l’échelle de valeur renversée et prostituée.

  • mystere1 (F) 09/08/2018 10:35 X

    Félicitation Marieme, vous avez frappé fort encore, pour cette article de la réalité, toujours un sens de l'humour dans la pertinence de vos thèmes, bravo.