09-09-2018 13:28 - Législatives en Mauritanie: l'UPR et Tawassoul en tête

Législatives en Mauritanie: l'UPR et Tawassoul en tête

RFI - En Mauritanie, après une longue attente, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a rendu publics samedi tard dans la soirée, les résultats du premier tour des scrutins municipaux, régionaux et législatifs du 1er septembre dernier.

Des résultats qui donnent le parti au pouvoir en tête au Parlement, suivi des islamistes du parti Tawassoul. L'Union pour la République (UPR), à l’issue du premier tour, totalise déjà 67 sièges sur les 157 que comptera le futur Parlement mauritanien.

Le parti au pouvoir a réalisé ses meilleurs scores dans le centre et l’est du pays. Il devra cependant attendre le deuxième tour programmé le samedi 15 septembre pour avoir idée précise sur la nouvelle configuration du Parlement.

Une assemblée qui sera marquée par l’entrée en force des islamistes de Tawassoul qui remportent 14 sièges sur les 31 raflés par les partis d’opposition.

D’autres formations de l’opposition retrouveront l’hémicycle après une absence de cinq ans en raison du boycott. Elles avaient boycotté les municipales et législatives de 2013. C’est notamment le cas du Rassemblement des forces démocratiques, le RFD d’Ahmed ould Daddah et de l’Union des Forces de progrès (FNDU) de Mohamed ould Maouloud.

Seront également représentés au Parlement, le parti Adil (Pacte national pour la démocratie et le développement) de l’ancien Premier ministre Yahya Ould Ahmed El Waghef et l’APP, Alliance populaire progressiste de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI
Commentaires : 1
Lus : 2238

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • kalidou gueye (H) 09/09/2018 13:38 X

    Que du hold up électoral car la plus part de ces bureaux remporté par l upr a l intérieur c est à dire l est êt le centre y avait pas de PV. Ils ont juste donné des résultats sans justification. Êt la ceni ne donne pas le droit à un recours car le 2e tour est prévu le 15 avec normalement une campagne d une semaine.