09-10-2018 16:12 - Mauritanie : les étudiants protestent contre la limitation de l’âge pour l’entrée à l’université

Mauritanie : les étudiants protestent contre la limitation de l’âge pour l’entrée à l’université

Saharamédias - Les étudiants mauritaniens ont poursuivi mardi leur manifestation contre la décision du ministère de l’enseignement supérieur relative à la limitation à 25 ans de l’âge pour l’orientation vers les facultés.

Une décision qui a fait un tollé au sein des étudiants qui y voient « une mesure arbitraire de plus décidée par le ministre de l’enseignement supérieur dans ses sorties arrogantes auxquelles il nous a habitué ».

Pour l’union indépendante des étudiants cette décision dévoile au grand jour l’incapacité de l’état et l’échec de sa politique en matière d’enseignement, l’absence d’infrastructures à même d’accueillir les bacheliers, l’absence d’une volonté sincère de relever le niveau de l’enseignement supérieur, la mauvaise administration et la mauvaise gestion.

L’union estime que cette mesure affecte en premier lieu les enfants de la classe pauvre, qui n’ont pas la possibilité de s’inscrire dans les universités privées ou d’aller dans des universités à l’étranger.

Elle a appelé à l’annulation immédiate de cette mesure afin d’éviter que la scène estudiantine, déjà en crise, ne sombre davantage dans l’incertain.

L’union estudiantine appelle enfin les étudiants à s’engager dans l’action pour la lutte afin de recouvrer leurs droits et imposer l’annulation de toutes les décisions unilatérales et arbitraires prises contre eux.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2636

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 10/10/2018 14:41 X

    @Bertrand@ qu'est ce cela veut dire de s'attaquer à un commentateur du site ?

  • Bertrand (H) 10/10/2018 11:38 X

    mystere1 (F) tu es atteins d’une grave maladie, le racisme et la mauvaise fois. Kori (africain noir), beydani et hartani (arabes noirs et blancs et berbères d’Afrique) sont tous des frères en humanité et surtout en Islam. Ils existent des pauvres et des laissés pour comptes partout dans le monde et dans toutes les communautés. Il est mêmes des communautés ou la classification des gens en castes va au delà de la durée de vie d’un individu et le poursuit jusque après sa mort ou il ne peut accéder à une dernière demeure de son choix en raison de son appartenance à une caste. Au usa, en France, en Chine partout il y a des différences. Dans ton village il ya des riches, des seigneurs et des pauvres qui vomissent le sang au quotidien pour se nourrir. Les intellectuels européens et des peuples civilisés ont mis cela sous le chapitre de la lutte des classes. Les peuples arriérés se toisent comme des chacals et chacun veut manger la chaire de l’autre. Ton racisme ne soignera pas les choses au plus tu inciteras d’autres à avoir des réactions raciste à ton égards et à l’égard de ta communauté, par ignorance tu es un incendiaire, un pyromane. Aujourd’hui avec le développement des nouvelles armes et des nouvelles méthodes de guerre civil le nombre n’a plus d’importance parce que des milliers de gens peuvent mourir un quelque seconde par l’action d’un seul individu. Et aujourd’hui les syrien tuent des syrien, les nigérians, les burkinabé, les tchadien. Hier les hartanis ont été brulé vifs dans certain pays d’Afrique noir, la couleur de leur peau ne les a pas sauvé au contraire. Alors toi et certains, commentateurs sur cridem et certains politiques à la solde de satan devraient arrêter votre bêtise, car vous serez les premiers à en souffrir. Demandez pardon à ALLAH et soyez moins hargneux à l’égard de vos semblables, de vos frères par le sang et en islam.

  • mystere1 (F) 09/10/2018 17:03 X

    Décidément ce pays va de pire en pire, mais c'est quoi ces bétises sorties des langues, tous savent que les futurs bacheliers une fois admis au bac, cible l'entrée universitaire ou d'autres types d'études supérieurs, et bien sûr l'âge ne dépassera pas moins de 16 ans, par exemple, non c'est incroyable ! qu'est ce que cela signifie? est ce une autre tactique ou manière politique raciale d'écarter les étudiants issue des familles pauvres , et l'on sait que dans ce pays, la masse démunie est presque ce sont des noirs, aussi bien koori, que harratins, rares sont les maures blancs pauvres qui sont issus de milieu bédouin, et illétrés, cette déclaration est injuste ce n'est pas normale.

  • hamadel (H) 09/10/2018 16:45 X

    Le Ministre de l'education nationale vient d'affecter à cette rentrée scolaire 2600 élèves au lycée de sebkha 2 alors que celui-ci ne dispose que de 15 salles de classes j'invite mr soumaré aboubacar le futur maire de venir constaté de ces yeux cette bourde de l’état on chante partout que tout va bien.