14-10-2018 01:00 - Mauritanie : le tiers des filles est marié avant l’âge de 18 ans

Mauritanie : le tiers des filles est marié avant l’âge de 18 ans

Saharamédias - Dans une étude publiée cette semaine, l’UNICEF révèle que le tiers des filles en Mauritanie sont mariées avant l’âge de 18 ans.

Le pourcentage, selon cette étude serait de 33%. L’étude ajoute que 14% parmi les filles sont mariées par leurs parents avant l’âge de 15 ans.

L’organisation internationale ajoute que le mariage précoce empêche les filles de disposer de leurs droits en matière d’éducation et de santé et les expose à la violence, affecte leur santé mentale et physique. Elle a demandé la prise de mesures pour empêcher cette pratique dans le pays.

Cette étude a été publiée à l’occasion de la journée mondiale des droits des filles, une journée consacrée à la lutte de toutes les formes de violence et de discrimination dont sont victimes les filles partout dans le monde.

A l’occasion de cette journée le ministère mauritanien des affaires sociales, de l’enfance et de la famille avait lancé une campagne contre le mariage précoce des filles sous le thème : « la Mauritanie sans mariage d’enfants ».




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2104

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • elhousseinou (H) 14/10/2018 07:24 X

    Le Slogan ne suffit pas Mme la Ministre Les causes sont - la pauvreté - l'analphabétisme Mettez des moyens dans la balance, aidez les familles fragiles à se nourrir vêtir et subvenir aux besoins des enfants Créez des clubs de sports de culture de divertissement pour les jeunes Il y'a toujours des rapaces qui contre quelques milliers d'ouguiyas détournent les filles en quête d'habits de bijoux ou de produits de beauté L'éducation et les moyens de subsistance feront que les filles puissent décider de leur avenir qu'Allah protège nos enfants

  • medmedelmaouloud (H) 14/10/2018 01:31 X

    BIZARRE !!! En occident la loi autorise un homme majeur a avoir comme conjointe hors mariage une fille de 15 ans. Elle peut habiter chez lui sans aucune formalité. Ils peuvent avoir des enfants, que nous appelons chez les bâtards . Cela ne gène personne. Alors Messieurs et Dames de l'UNICEF que répondez-vous?