12-11-2018 18:30 - Vidéo. Mauritanie: Nouakchott a vibré aux rythmes du Festival Jazz Plus

Vidéo. Mauritanie: Nouakchott a vibré aux rythmes du Festival Jazz Plus

Le360 - La capitale mauritanienne a vibré, du 5 au 10 novembre, aux sons et aux décibels de la 4e édition du Festival Jazz Plus de Nouakchott. Un programme riche et varié, pour le plus grand bonheur des mélomanes.

Cette manifestation, organisée par l’Association «Walfadjiri», a bénéficié de l’appui du ministère de la Culture et de l’artisanat, des ambassades de France et d’Espagne, avec, comme transporteur officiel, la Royal Air Maroc (RAM).

Le clou de cette manifestation, célébrée du 5 au 10 novembre dernier, a été un concert organisé vendredi soir au village de la biodiversité, avec la participation de tous les groupes musicaux.

Maimouna mint Saleck, membre du comté d’organisation explique la portée de cet évènement et en détaille le programme et ses objectifs.

Babi Sarr, promoteur de cet évènement présente quant à lui ce festival comme «un grand rendez d’échanges culturels entre musiciens mauritaniens, ceux de la sous-région, ainsi que d’autres professionnels issus de tous les horizons».

De nombreux musiciens nationaux et étrangers se sont produits au cours de cette édition du Festival Jazz Plus de Nouakchott, dont Mouna Dendenni (Mauritanie), Fama MBaye (Mauritanie), Talibé Groupe (Mauritanie), Babi Sarr et le Dental Orchestra (Mauritanie), Walfajiri et le Walf Académie (Mauritanie), Leila Olives Miské (Mauritanie et France), le duo Germaine Lopez et Antonio Tolédo (Espagne), et le New Orléans Jazz Band (France-USA).

En plus de ses nombreux spectacles, ce rendez-vous annuel a également permis de former de jeunes Mauritaniens aux techniques de son, grâce à des séances pédagogiques de découverte et d’initiation au Jazz. De plus, une exposition sur les instruments de la musique traditionnelle de Mauritanie a été organisée ainsi qu'une rencontre littéraire placée sous le thème «littérature et jazz»…

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya








Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 0
Lus : 1922

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)