27-11-2018 16:33 - Tipasa: une équipe française réalise des interventions au profit d'enfants atteints de cardiopathies complexes

Tipasa: une équipe française réalise des interventions au profit d'enfants atteints de cardiopathies complexes

APS - Une équipe médicale française a réalisé mercredi des interventions chirurgicales au profit de 18 enfants présentant des cardiopathies complexes, au niveau de la polyclinique de cardiologie infantile de Bou Ismail (Tipasa).  

Cette initiative "humanitaire" et "scientifique" comme qualifiée par le Pr Mouhmadou Li, responsable de cette équipe médicale française, est inscrite au titre d’une convention signée, l’année dernière, entre la polyclinique de cardiologie infantile de Bou Ismail, relevant de la CNAS (Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés) et l’hôpital français Marie Lannelongue, a-t-il indiqué.

L’opération a, aussi, permis de doter les deux blocs opératoires de l’établissement d'équipements de pointe.

Dr Mouhamadou a signalé, en outre, que ces interventions, réalisées avec la contribution d’une équipe médicale algérienne, concernent des enfants âgées de 45 jours à 9 mois, nés avec des cardiopathies complexes qu’il est actuellement aisé de traiter dans le monde grâce au développement de la science.

"Ces interventions représentent un intérêt suprême pour les médecins algériens, au plan formation et transfert technologique", a-t-il ajouté.

Le Pr Mouhmadou a informé, en outre, qu’un suivi médical régulier sera assuré aux enfants bénéficiaires de ces opérations, de concert avec les médecins algériens, à travers une technique de suivi médical à distance destinée à assurer le suivi post-hospitalisation de patients.

"La convention signée par la Direction générale de la CNAS stipule une prise en charge des cas médicaux complexes et sensibles, difficiles de traitement en Algérie (tant au niveau de l’établissement de Bou Ismail, ou d’autres structures hospitalières privées ou publiques), en collaboration avec des équipes médicales et paramédicales algériennes", a, pour sa part, fait savoir le directeur de la polyclinique de cardiologie infantile de Bou Ismail, Boudjeriou Abdelkader.

Le même accord permet, également, à l’équipe médicale de la polyclinique de Bou Ismail de bénéficier d’un savoir-faire dans la maitrise des nouveaux équipements de pointe et, partant, de réaliser des interventions complexes susceptibles de réduire les frais de prise en charge des malades à l’étranger.

Concernant le problème des rendez -vous au niveau de cet établissement, du fait qu’il est l’unique du genre à l’échelle nationale, le responsable a assuré que la prise en charge de tous les cas se fait "sur la base du rapport de l’unique médecin habilité à déterminer les cas prioritaires devant être traités en urgence", affirmant que le staff médical traitant a toujours fait valoir en premier la "conscience professionnelle".






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : APS (Algérie)
Commentaires : 1
Lus : 1049

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • sammbasy (H) 28/11/2018 11:58 X

    Dire que le Pr Ly Mohamedou est un mauritanien. Comme beaucoup d'autres très hauts intellectuels et hommes de sciences mauritaniens qui ont choisi de travailler ailleurs parce qu'en Mauritanie, le savoir, la compétence, la morale, l'éthique etc. n'ont plus de place! Grand dommage !