29-11-2018 00:30 - Le nouveau CNC sera inauguré le 30 novembre

Le nouveau CNC sera inauguré  le 30 novembre

CNC - Le nouveau centre de cardiologie (CNC) situé à sept km de la capitale, sur la route de l’aéroport Oumoutounsy, près de la faculté de médecine, sera inauguré, le 30 de ce mois par le président de la République, dans le cadre des festivités du 58e anniversaire de l’indépendance nationale.

Sur place, les techniciens et ouvriers s’arrachent pour les derniers réglages. Installation de l’informatique, de la menuiserie et de la plomberie…Les deux blocs opératoires de cathétérisme cardiaque et de chirurgie cardiaque sont presque achevés. Le premier a enregistré sa première intervention, le jeudi 15 novembre. L’équipe de KT a ainsi donc expérimenté, avec succès, les installations.

Dans ce cadre des préparatifs de cette ouverture, d’importantes mesures avaient été arrêtés par la direction de l’établissement. Une note de service avait été rendue publique ; elle indiquait le processus de déménagement des différents services.

Ainsi, al première vague a concerné les services suivants : Accueil et les admissions, Explorations, Consultations, Laboratoire, Pharmacie, 25 à 50% des hospitalisations adultes (aile sud du 2ème étage), la Cuisine et la buanderie.

Dans cette note de service, le directeur de l’établissement, le Pr. Ahmed Eba El Welaty qui passe le plus clair de son temps sur le chantier pour superviser les travaux et les consultations médicales avait demandé aux chefs des services concernés par cette première vague de prendre toutes les dispositions utiles pour leur installation et pour satisfaire les patients. Ils ont été priés d’exprimer leurs besoins et élaborer un organigramme de leur service en vue de combler le déficit en personnel et en matériel et préparer les différents scenarii de simulation avant le démarrage effectif de leurs activités.

Compte tenu de l’importance qu’il accorde à ce processus de déménagement, le directeur du centre en appelle au sens de responsabilité des uns et des autres pour la réussite de cette opération.

Avant la publication de cette note de service, les consultations avait commencé sur place. Chaque jour, une équipe se rend sur place, grâce à une navette (bus) qui assure le transport des patients.

Bâti sur une superficie de 15000 m2, avec des locaux annexes, un espace vert et une voirie, le nouveau centre national de cardiologie dispose d’une capacité de 100 lits.

Construit par un groupement mauritano Turc DID –TURC AKER, le nouveau CNC aura coûté 7, 5 milliards de l’ancienne Ouguiyas de la BID essentiellement, (construction 3 ,5 milliards et équipement 4 milliards). Il a pour vocation de devenir, sous peu, un centre de référence, en recevant les patients venus de la sous région ouest-africaine et du Maghreb. De l’avis des experts, il répond aux normes internationales.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : CNC
Commentaires : 4
Lus : 1488

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Selmedine (H) 29/11/2018 22:58 X

    La pose de la pierre de construction de la route Nbeiket lahouache ,créée en 2016 ,et la construction de la route benichab akjoujt prouvent que les projets sont taillés sur mesure.Le choix de ces deux contrées renvoient aux calendes grecques la construction de la route Atar -Chinguitti-Ouadane promu à maintes reprises par Aziz et qui va plier bagages sans honorer ses engagements à l'égard de ces villes oubliées et marginalisées.

  • synthetiseur (H) 29/11/2018 17:40 X

    N'est ce pas d'une certaine façon éloigner des populations les soins intensifs en cas d'infarctus du myocarde. Imaginez un habitant des PK soudain atteint d'une crise cardiaque..... Quel est le mobile réel dse autorités sanitaires pour construire ce centre si névralgique dans la santé des populations si loin du centre ville et plus encore des périphéries peuplées? Bizarre.... Cest dans le meme sillage de la construction de milliers de km de routes alors que nos trois principaux axes nationaux Nktt-Néma, Nktt-Rosso, Nktt-NDb font chaque annees des dizaines voire des centaines de victimes d'accidents dus à la vetusté et à l'impratiquabilité de ces routes.

  • colombus (H) 29/11/2018 15:03 X

    ''Il a pour vocation de devenir, sous peu, un centre de référence, en recevant les patients venus de la sous région ouest-africaine et du Maghreb. De l’avis des experts, il répond aux normes internationales.'' Il faut plus que des murs pour en faire un centre de référence; Notre pagaille ambiante ne rime pas avec une telle ambition.

  • kalidou gueye (H) 29/11/2018 00:44 X

    Près de 8milliard dans un CNC alors que le bas peuple c est à dire les habitants des quartiers précaires souffrent de structures sanitaires et sont dans l extrême pauvreté pour payer une course de 2000 UM pour aller dans ce centre. Toute structure est construit à tevragh zein donc deux Nouakchott celui des riches et celui des pauvres pour ne pas dire celui des blancs et celui des noirs.