02-12-2018 07:45 - Le gouvernement chinois déclare les recherches sur les bébés OGM illégales

Le gouvernement chinois déclare les recherches sur les bébés OGM illégales

Clubic - Le gouvernement chinois déclare les recherches sur les bébés OGM illégales.

Après l'annonce de la naissance de deux bébés génétiquement modifiés, les chercheurs de l'université de Shenzhen se sont retrouvés au cœur d'une polémique mondiale.

Cette fois, c'est le gouvernement chinois qui a réagi et les conséquences risquent d'être lourdes pour l'équipe à l'origine de cette « grande première ».

Lulu et Nana, les bébés résistants au SIDA

Le but du chercheur He Jiankui était de modifier génétiquement des embryons afin de les rendre résistants au virus du SIDA. Le principal intéressé a officialisé son succès après la venue au monde des jumelles « Lulu » et « Nana », les premiers humains OGM de la planète.

Autant dire que cette petite expérimentation n'a pas été bien vue par la communauté internationale, surtout que Jiankui a précisé qu'il ne s'agissait que d'un début, puisque d'autres bébés de ce type pourraient voir le jour prochainement.

Une enquête lancée et des condamnations fermes venant du pouvoir chinois Le Vice-président des sciences et des technologies Xu Nanping a ordonné l'arrêt immédiat de ces expériences. Il a également précisé à CCTV, la télévision chinoise, que son ministère s'opposait fermement à ces recherches. Il est même allé plus loin en décrivant ces actions comme étant illégales et inacceptables. Une enquête a également été ouverte. Jouer avec des nouveaux-nés passe plutôt mal au sein de l'opinion.

L'université de Shenzhen s'est également décidée à ouvrir une enquête de son côté, mais elle n'a pas souhaité répondre aux différentes sollicitations de la part des médias. L'ambassade chinoise aux États-Unis n'a pas non plus voulu se prononcer à ce sujet à l'heure actuelle. Ce qui est certain, c'est que les sanctions pourraient bien être à la hauteur de la polémique.

Par Thibaut Popelier

Source : CNET



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 777

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)