02-12-2018 18:45 - Arrêt commercial : la Smcp traîne 3800 tonnes de poulpe sur les bras

Arrêt commercial : la Smcp traîne 3800 tonnes de poulpe sur les bras

Mauriweb - Les producteurs du poulpe, congelé à bord, attendent toujours une solution miraculeuse pour écouler les 3800 tonnes de ce produit qui ne trouvent pas encore acquéreur.

Si les producteurs artisanaux ont eu plus de chance, les clients européens et japonais notamment ne se bousculent pas pour se ravitailler en Mauritanie pour le congélé bord, depuis que la Smcp a décidé, contre toute attente, de majorer de 2000 Usd/tonne (grande taille) et 1500 Usd/tonne (petite taille).

Sur une quantité de 5000 tonnes de poulpe, 1200tonnes, essentiellement du congelé terre, ont jusqu’ici étaient vendues depuis l’arrêt commercial décidé par les autorités mauritaniennes sur recommandation des producteurs.

Mais ce qui semble incompréhensible est le fait de majorer les prix alors que la première offre Smcp moins disante n’avait pas convaincu les acheteurs de se ruer sur le produit mauritanien. Les autorités ont même rallongé la période de l’arrêt commercial jusqu’au 7 décembre pour les artisans et au 21 décembre pour les industriels, créant ainsi une cacophonie insupportable dans les prix. Dans le même temps, nos voisins marocains qui ont 7 000 tonnes en stock vendent, en dépit de la qualité du différente du produit, 2000 usd de moins.

La production de poulpe que ciblent et les japonais et les européens deviendrait, à ces prix, presque inaccessible pour le consommateur final et ferait perdre de l’argent aux courtiers se rabattant sur les commissions.

L’arrêt commercial se révèle ainsi un énorme gâchis pour les producteurs du CB qui, malgré l’amélioration des capacités de stockage continuent tout de même à payer les frais d’entreposage alors qu’aucune solution ne semble se dessiner encore.

Une lueur d’espoir continue cependant de luire avec des tractations qui pourraient aboutir lundi à une réunion de concertation entre l’Etat et les principaux représentants des producteurs du CB.

JD



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1595

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)