04-12-2018 22:30 - Néma: Pourquoi le nouvel hôpital n'a pas été inauguré le 28 Novembre?

Néma: Pourquoi le nouvel hôpital n'a pas été inauguré le 28 Novembre?

Tawary - L’inauguration du nouvel hôpital de Néma (HN) qui était prévue le 28 novembre dernier, a été reportée, à mi-avril de l’année prochaine, selon une bonne source qui s’est confiée à notre rédaction.

Il s’agit d’un hôpital d’une capacité de 150 lits et qui va avoir tous les services, tient-on. Parmi les principales causes de ce report, on cite, le retard au niveau des travaux de construction (carrelage, peinture,…) et des branchements eau et électricité. En plus, les travaux de finition au niveau de certains blocs continuent et pourraient prendre des mois, précise la source précitée.

Toujours selon notre source, s'ajoute à cela, la livraison du matériel de l’imagerie, de l’hémodialyse et du laboratoire tarde encore (scanner, IRM, radiographie, échographie, générateurs de dialyse,…) dont l’installation doit nécessiter la mobilisation des techniciens de Nouakchott et de l’étranger.

En plus, le mobilier de bureaux et le matériel informatique pour les différents services administratifs et financiers dudit centre, ne sont pas encore acheminés.

On apprend que dans le cadre du renforcement du personnel médical de l’hôpital, un représentant du ministère mauritanien de la santé, en l’occurrence le directeur général de l’hôpital de Néma, Mr Ethmane Ould Oumar, s’était rendu en Egypte pour la signature d’un contrat de travail pour des spécialistes égyptiens à Néma.

L’appel des spécialistes étrangers vient combler le déficit que connait depuis quelques années le personnel médical de l’hôpital de Néma, tel est le cas de l’hôpital de Kiffa, où, servent des médecins syriens, apprend-on.

La maintenance régulière des appareils médicaux sophistiqués et coûteux, tels que les scanners et les générateurs de dialyse, doit être confiée à des techniciens capables et en nombre suffisant, a déclaré une source.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1251

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • DocteurM (H) 05/12/2018 09:20 X

    Eperons que ça ne prend point le sort du fameux Hôpital de Boghé qui ne fonctionne pas à ce jour, malgré son inauguration, il y a une année et des visites à chaque occasion du Rais. Cette situation doit donner à réfléchir au Rais et à son successeur, ces précieux investissements ne doivent pas servir qu'à donner la chance à certains proches du pouvoir, en mal d'argent. La bonne volonté y est de la part du Rais, mais faut il avoir toutes les clés et surtout la garantie de l'efficience.