11-12-2018 22:30 - Nouadhibou : Fermeture des usines "farine de poisson" en raison des odeurs et fumées qu’elles dégagent

Nouadhibou : Fermeture des usines

Adrar-Info - Une source gouvernementale locale a déclaré à Al-Akhbar que les autorités locales ont fermé samedi soir, des usines de production de farine de poisson connues localement sous le nom de « Usines Moka » en raison des nuages d’émission de fumées et d’odeur qui se sont intensifiés sur la population.

La source a déclaré que la décision de fermeture avait été prise après la hausse des plaintes par les voix des citoyens et l’avertissement des propriétaires d’usines afin qu’ils adhèrent aux systèmes de santé et aux normes environnementales reconnues.

La source a indiqué qu’il avait été décidé que les usines ne seraient ouvertes que si elles remplissaient les critères préconisés dans les cahiers des charges, et les bateaux également tenus de respecter les normes requises pour éviter les odeurs de poisson.

Les émissions des odeurs de poisson ont provoqué une forte vague de colère parmi les populations, qui ont élevé la voix pour demander de neutraliser les odeurs qui agaçaient les sensitivité odorantes des citoyens et importunaient la population.

L’ancien ministre de la Pêche, accompagné des autorités locales, avait, par le passé, tenu une série de réunions dans dans la Wilaya pour étudier les dispositions pratiques afin d’éradiquer les odeurs et obliger les usines à les respecter, mais vite, ces odeurs sont revenues, après quelques mois.

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/14699

Traduit par Adrar-info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1646

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • boubou_kibili (H) 12/12/2018 08:09 X

    Effectivement mieux tard que jamais. On le savait depuis belle lurette et les victimes qui sont nombeuses ont -elles été dénombrées et qui va pas payer pour la degration de leur santé. Arrêter oui mais l'Etat doit aller plus loin et faire payer ces entreprises ou payer à leur place car nous avons un gouvernement de commerçants ou les hautes fonctions de l'Etat sont melées àdu Business. Aur fait-on du sologan pollueurs payeurs? Où sont les grandes guelles de ces ONGs dans ce domaine qui sont promptes à soutenir tout ce que l'Etat fait. Je voudrais bien les entendre hein.