12-12-2018 06:00 - Selon CNN les derniers mots de Jamal Khashoggi ont été: "Je ne peux pas respirer"

Selon CNN les derniers mots de Jamal Khashoggi ont été:

BFMTV - Dimanche, CNN a affirmé que, selon la transcription de l'enregistrement audio du meurtre de Jamal Khashoggi, les derniers mots du journaliste étaient "Je ne peux pas respirer".

Les derniers mots de Jamal Khashoggi, le Saoudien tué le 2 octobre à Istanbul, ont été "Je ne peux pas respirer", a affirmé dimanche CNN en citant une source qui dit avoir lu la transcription d'un enregistrement audio du meurtre.

Préméditation

Cette source, dont CNN ne précise pas l'identité, a déclaré à la chaîne américaine que la transcription montre que le meurtre du journaliste saoudien était prémédité et que plusieurs appels téléphoniques ont été faits pendant le meurtre pour décrire le déroulement de l'opération, effectuée au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Selon CNN, des responsables turcs estiment que ces appels téléphoniques étaient adressés à de hauts responsables saoudiens à Ryad.

Jamal Khashoggi, un membre de l'élite saoudienne devenu critique envers le prince héritier Mohammed ben Salmane, s'était installé aux Etats-Unis et écrivait des articles d'opinion pour le Washington Post.

Il a été tué le 2 octobre peu après être entré au consulat saoudien.

"Démembré par une scie"

Selon CNN, la transcription comporte des descriptions d'une lutte de Jamal Khashoggi contre ses meurtriers et fait état de sons enregistrés sur la bande alors que le corps du dissident "était démembré par une scie".

La transcription originale a été effectuée par les services de renseignement turcs. CNN indique que sa source a lu une version traduite de cette transcription et a été informée de l'enquête menée par les autorités turques sur la mort du journaliste.

"Nous n'extradons pas nos citoyens"

Par ailleurs, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a annoncé dimanche que Ryad refuse d'extrader vers la Turquie des personnes suspectées d'être impliquées dans l'assassinat de Jamal Khashoggi.

La Turquie avait demandé mercredi l'arrestation de deux proches du prince héritier Mohammed ben Salmane dans le cadre de l'enquête sur ce meurtre.

"Nous n'extradons pas nos citoyens", a déclaré Adel al-Jubeir lors d'une conférence de presse à Ryad.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé plusieurs fois l'Arabie saoudite à extrader les suspects dans cette affaire.

Selon la Turquie, une équipe de quinze Saoudiens a été envoyée à Istanbul pour tuer Khashoggi. Ryad déclare pour sa part qu'il s'agit d'une opération non décidée par les autorités et qui a mal tourné.

B.L. avec AFP



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : BFMTV
Commentaires : 1
Lus : 11868

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Le Bucheron (H) 12/12/2018 08:13 X

    La façon abjecte dont cet homme avait été tué, son meurtre retient l’attention du monde encore et met en doute et à jamais les Saoudiens sur leur méthode Islamique, qui fait de l’Islam une religion plus que violente, il faut que la Oumaa Islamique traite cette affaire avant que d’autres pays fanatisés par certains n’emprunte le chemin de cette pratique odieuse, honteuse et sans visage au sommet. Nos prières se font avec des cœurs en béton surtout pour faire le mal.