15-12-2018 17:06 - Mauritanie : le président d’un parti politique arrêté suite à un accident de la circulation

Mauritanie : le président d’un parti politique arrêté suite à un accident de la circulation

Saharamédias - Les autorités mauritaniennes ont arrêté, dans la nuit de vendredi à samedi, Ibrahima Mokhtar Sar, président de l’AJD/MR, à l’origine d’un accident de la circulation ayant entraîné de graves blessures à une personne.

Des sources sécuritaires ont déclaré à Sahara Media qu’Ibrahima Mokhtar Sarr avait tamponné un ressortissant indien qui effectuait son sport sur l’avenue Mokhtar O. Daddah. Celui-ci a été transporté à l’hôpital, au service des urgences, victime de graves blessures et se trouverait dans une situation critique.

Le conducteur du véhicule a été interpelé par des éléments du groupement général de la sécurité routière et a passé la nuit dans leur poste.

La victime était arrivée à Nouakchott pour participer à l’édition « Mauritanides » organisée des derniers jours à Nouakchott. Ibrahima Mokhtar Sarr qui était député dans la dernière chambre parlementaire, fait partie des personnalités politiques importantes du pays.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 8555

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • lass77 (H) 17/12/2018 20:55 X

    Oui il doit être arrêté en vue d'établir et situer les circonstances et les responsabilités mais malheureusement dans l'autre accident malheureux ayant couté la vie de la petite fille fils du president, on n'a rien entendu, qui était au volant ? Qui conduisait le camion ? Une enquete a t-elle été diligentée ? C'est la preuve que la police et la justice sont aux ordres en Mauritanie comme dans les 50 Etats sur 54 pays Africains.

  • jahil (H) 17/12/2018 08:22 X

    @ africanwoman, vous allez trop vite en besogne ! IMS n’est pas en prison mais, plutôt en garde à vue le temps de l’enquête réglementaire engagée pour situer les responsabilités. Ses avocats comprennent, respectent la procédure diligentée, et ne voient de politique dans cette affaire.

  • africanwoman (F) 16/12/2018 23:15 X

    Mon dieu, Tout est politisé. Comment peut-on arrêté et enfermé quelqu'un suite à un accident de la circulation sans enquête ?? enquête, determination des responsabilités, assurances ? Des enfants sont tués tous les jours dans les rues de Nouakchott fauchés par des jeunes conducteurs sans permis, et rien ....aucune suite. En espérant que ce représentant du peuple sortira des griffes du système !!!

  • Nouvelle-Mauritanie (H) 16/12/2018 22:16 X

    Prudence et vigilance; cher Mauritaniens.Bon rétablissement à la victime « Allahouma Salli Wo Sélime alla Séyidina Mohamed ». Amine !.

  • jahil (H) 16/12/2018 07:54 X

    @morelam, que faites-vous des résultats du constat technique de l'accident et de l’enquête judiciaire ? C’est ce qui détermine les responsabilités et particulièrement celle du conducteur. L’assurance qui n’est pas « droit de tuer », n'intervient que dans la la couverture et la réparation des préjudices. Son absence est un facteur aggravant.

  • morelam (F) 15/12/2018 19:44 X

    si ca voiture est assurer il na pas a craindre .