15-12-2018 17:51 - Education environnementale, une urgence

Education environnementale, une urgence

Traversées Mauritanides - « La plupart des problèmes du continent en matière d’environnement découlent de la pauvreté et du manque d’éducation ».

Ce constat exprimé par Nelson Mandela lors d’un de ses discours a été repris ce jeudi 13 décembre par Monsieur Hermann van Boemmel, coordonnateur du programme CorMCT de la GIZ, lors de la cérémonie de lancement du concours scolaire sur le thème « Recyclage et Valorisation des Déchets », à l’Espace Culturel Tabara Camara.

La Mauritanie comme les autres pays n’échappe pas aux problèmes environnementaux et Nouakchott doit faire face à un vrai défi dans la gestion de ses déchets. L’état mauritanien, pionnier en matière de respect de l’environnement et signataire de plusieurs conventions internationales n’ignore pas l’importance que jouent les élèves pour le futur.

C’est pourquoi, lors du lancement du concours scolaire, Son Excellence Monsieur Amedi Camara, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, a tenu à les encourager personnellement, par le biais de son conseiller technique de l’environnement Mr Abacar Amanatouallah.

Les élèves déjà sensibilisés aux effets climatiques et à leur environnement ont été nombreux à vouloir participer à ce concours. Une sélection a alors été effectuée au niveau des collèges en fonction des résultats scolaires et de l’implication de chacun dans les activités pédagogiques de l’école. Dès lors, les candidats sélectionnés ont 6 semaines à partir du lancement du concours pour réfléchir sur un projet et 15 minutes, fin janvier 2019, pour le présenter à un jury composé d’un représentant du MEDD, du MENFP, du Ministère de la Culture, de la GIZ et de la société civile.

Pour un bon accompagnement des élèves, le programme Co-management des ressources Maritimes, Côtières et Terrestres (CorMCT) a fait livrer, dès jeudi matin, dix ordinateurs pour que les élèves puissent se familiariser avec l’informatique. Pour beaucoup d’entre eux, l’accès à un ordinateur était une première et c’est admiratifs, qu’ils ont découvert leur salle d’informatique.

Cette implication de la coopération allemande s’explique par l’intérêt qu’elle porte à l’environnement et à l’éducation. Elle a déjà réalisé plusieurs activités d’éducation environnementale à l’intérieur du pays et récemment à Nouakchott. En partenariat avec le Service de Coopération de d’Action Culturelle de l’ambassade de France (SCAC) et avec l’implication des élèves, elle a procédé à l’aménagement d’une zone piétonne. Une piste ouverte à la circulation et parsemée d’ordures devant les collèges proches de l’Espace Camara a été transformée en un espace de vie, arboré avec bancs et abris où les collégiens aiment se retrouver, discuter et manger.

En marge du concours, ce mercredi 13 décembre marquait aussi la restitution de la zone piétonne, activité décrite par Monsieur Bertrand Directeur du SCAC comme d’une œuvre triangulaire Allemagne-France-Mauritanie. Fort de cette expérience, il propose à l’avenir que d’autres exemples soient reconduits car, outre l’aspect sensibilisation, il montre aussi qu’avec des moyens modestes, les élèves peuvent mener à bien des missions et transformer des nuisances en richesses. Comme un prélude au concours, les collégiens ont mis en scène dans une pièce de théâtre la nécessité de respecter l’environnement, la nature et d’utiliser des poubelles. Le public conquis a applaudi à tout rompre.

Quelques minutes plus tard, avec une parfaite indifférence, un élève jetait un verre en plastique par la fenêtre. La sensibilisation doit vraiment commencer sans attendre.

Bocar Sow







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1158

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)