27-12-2018 16:33 - Fillette violée à Yopougon Azito : Le principal suspect libéré, l’enquête classée sans suite ?

Fillette violée à Yopougon Azito : Le principal suspect libéré, l’enquête classée sans suite ?

Ivoire Soir.net - Le dimanche 9 décembre 2018, une fillette FT a été violée à Azito, dans la commune de Yopougon. Elle avait accusé Chatary Mohamed, le boutiquier de son quartier, qui avait aussitôt été interpelé par le commissariat du 17è arrondissement de Niangon (Yopougon) après confirmation du viol par un medecin assermenté de la police.

Coup de théâtre, le boutiquier a été libéré et l’enquête semble classée sans suite. « Après plusieurs jours de garde à vue au commissariat de 17è arrondissement de Niangon, la policière qui avait été en charge du dossier depuis le début de l’enquête s’en est vu déchargée au profit d’un autre.

Ce dernier, s’est montré très hostile vis-à-vis de la fillette. Accusant dans son interrogatoire la petite d’avoir dit des mensonges concernant l’identité de son agresseur. Le défilé des hommes de l’ambassade de la Mauritanie et des membres de la communauté du boutiquier.


Conséquence, un soit-transmis remis plusieurs jours après l’enquête à la famille avec à la clé, la libération du boutiquier sur ordre de la procureure de Yopougon », a expliqué notre source.

A lire aussi : Fillette violée à Port-Bouët : Deux proches du violeur prennent 1 an de prison, pour violences sur les parents de la victime

Pour celle-ci, c’est clair, l’enquête a été bâclée d’autant plus que depuis l’interpellation de Chatary Mohamed, les parents de FT n’ont plus été recontactés par la police. Rappelons qu’en début de soirée du dimanche 9 décembre 2018, aux alentours de 19h, FT a été envoyée à la boutique du quartier, pour acheter des couches pour bébé, dans la boutique située en face de l’immeuble où habitent ses parents, elle met du temps à revenir alors qu’habituée à ce genre de tâches.

A son retour ses parents la réprimande, mais elle se défend en déclarant que le « tonton » avait mis du temps avant de la servir. C’est dès le lendemain que les parents découvrent les premiers symptômes.

FT est conduite à l’hôpital pour examen. Le médecin en charge annonce ‘’ la déchirure de l’hymen’’. Soumise à un interrogatoire, elle avait expliqué clairement pourquoi ce dimanche-là, elle avait mis du temps à la boutique de Chatary Mohamed.

Roxane Ouattara



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1546

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • overview (H) 27/12/2018 17:05 X

    (***) ici pour un rien on enferme des ouest-africains.