10-01-2019 11:54 - Le président Aziz : « nous ne bloquerons pas les réseaux sociaux même utilisés par certains pour diffuser un discours de haine »

Le président Aziz : « nous ne bloquerons pas les réseaux sociaux même utilisés par certains pour diffuser un discours de haine »

Sahara Médias - Le président mauritanien Mohamed O. Abdel Aziz a déclaré mercredi que les réseaux sociaux ne seront pas bloqués malgré leur utilisation par certain pour diffuser un discours de haine.

Le président Aziz s’exprimait lors d’un meeting qui a suivi une marche organisée par le gouvernement pour dénoncer la haine et l’extrémisme, ajoutant que toute personne qui tenterait de perturber la quiétude de ce pays sera poursuivi par l’état et jugé par le peuple mauritanien.

Cette personne, a encore dit le chef de l’état mauritanien, quel que soit sa position, ses relations, ses contacts et ses biens sera poursuivie par l’armée mauritanienne qui est celle du peuple et non celle du président.

Poursuivant son intervention, le président O. Abdel Aziz a dit que les mauritaniens se doivent de savoir que leur pays est un état démocratique où toutes les libertés sont garanties et qu’ils n’accepteront pas que les mauvaises intentions de certains ne remettent en cause ces acquis.

Il a réaffirmé que les réseaux sociaux ne seront jamais bloqués et qu’il n’y aura pas de restriction des libertés ni celle de la démocratie dont bénéficie le peuple mauritanien qui est un peuple éveillé et intelligent, mais nous n’accepterons pas qu’il arrive chez nous ce qui est arrivé dans d’autres pays arabes.

« La chose la plus précieuse que nous avons a ajouté le chef de l’état mauritanien est notre sécurité, notre stabilité et notre unité et nous ne permettrons pas à des personnes d’en faire un commerce à l’étranger », a notamment déclaré O. Abdel Aziz.

Il a enfin réaffirmé que la Mauritanie a connu une importante émancipation et réalisés d’importants progrès et que « les mauritaniens doivent sauvegarder leur unité, la consolider et faire échec aux criminels, qui tentent de cultiver la haine et l’extrémisme ».




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1844

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Mawdo1960 (F) 10/01/2019 15:28 X

    un pays divise, un president qui parle de marche contre la haine et l'extremisme et un people qui demande la fin du racisme et l'exclusion, donc un etat de droit ou tous les citoyens sont egaux. un etat inclusive pour le people noir et le president veut consolider les acquis.

  • hayerim (H) 10/01/2019 12:47 X

    Une marche contre la haine, le racisme et l'extrémisme dont certains s'empreignent pour des desseins inconnus. Pourquoi pas ? Et heureusement que la majorité des mauritaniens soutiennent ce genre d'initiatives utiles et cette majorité nous a présenté le vrai visage du pays souhaité par les tous les mauritaniens : unie dans sa diversité..