04-02-2019 12:33 - Algérie : Le fantôme de Ahmed El Khalil hante toujours

Algérie : Le fantôme de Ahmed El Khalil hante toujours

Mauriweb - Le sort de Ahmed El Khalil, conseiller aux droits de l’homme au sein de l’organisation du Front Polisario, arrêté il y a plus de huit ans par les autorités algériennes, inquiète toujours ses proches, constate-t-on dans les colonnes de nos confrères de «futurosahra».

Selon ce cite d’information sahraoui (https://futurosahara.net/?p=30231), cette déclaration est attribuée par la presse ibérique dont l’agence officielle EFE à la famille de Ahmed El Khalil, dont la dernière rencontre de l’un ses membres remonte à deux mois après son emprisonnement, il y a de cela huit ans maintenant, à la prison militaire algérienne de Blida.

Son fils Rachid El Khalil cité par l’agence EFE, selon la même source, a indiqué que le 6 février dernier correspondait avec la 8ème année de sa disparition.

La famille de Ahmed El Khalil a notamment, selon la même source, imploré les organisations de droits humains espagnoles de s’impliquer dans cette affaire pour faire la lumière sur le sort du porté disparu.

Notons que dans une réunion, en date du 25 janvier 2019, à Layoune, des familles Rgueibat ont réclamé le retour de leur fils Ahmed El Khalil et exigé, s’il était mort, des explications sur les circonstances de son décès ainsi que le rapatriement éventuel de sa dépouille.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1090

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)