12-02-2019 09:35 - Mauritanie : la SNIM ambitionne de produire plus de 12 millions de tonnes de minerai cette année

Mauritanie : la SNIM ambitionne de produire plus de 12 millions de tonnes de minerai cette année

Sahara Médias - L’administrateur directeur général de la société nationale industrielle et minière (SNIM) Hassena O. Ely a déclaré que la société envisage de produire cette année 12 millions trois cents mille tonnes de fer.

Cette ambition a été affichée lundi par le premier responsable de la société à Zouerate lors d’une réunion avec les délégués du personnel.

Selon le correspondant de Sahara Media, citant une source présente à cette réunion, O. Ely a reconnu que la société n’a pas pu atteindre l’objectif qu’elle s’était fixée en 2018, en ne produisant que 11 millions 90 mille tonnes de brut au lieu de 12 millions.

L’administrateur directeur général de la SNIM a ajouté que l’usine Guel El Ghain N°2 au lieu de produire les 4,5 millions de tonnes initialement prévus l’année dernière n’a pu produire qu’un million de tonnes seulement.

La même source ajoute que le responsable de la SNIM a révélé que la société fait face à de grandes charges consécutives au recrutement en une seule fois de 2000 employés portant à 6.400 le nombre de son personnel alors que les sociétés de sa catégorie ne dépassent guère les 2.300 employés, un écart énorme selon lui.

Pour l’administrateur directeur général de la SNIM celle-ci n’a d’autres alternatives que conserver son personnel, appelant tous les travailleurs à serrer la ceinture afin de sortir leur société de la mauvaise passe où elle se trouve ;

L’atteinte de l’objectif fixé a encore dit O. Ely permettra à la SNIM de réaliser des miracles.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1536

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • rimois (H) 12/02/2019 13:28 X

    Arrêter de dénigrer pour dénigrer. La SNIM traverse une crise entraînée par la mauvaise gestion des directeurs qui se sont succédés entre 2010 et 2019 à l'exception de o/ Mbarek qui lui aussi avait suscité l'espoir mais n'a pas eu le temps d’entamer son programme. ce nouvel ADG au vu de son parcours et son entrée en la matière doit redonner de l'espoir. Il faudra serrer les ceintures réduire drastiquement les charges utiles et éliminer les charges de luxes et accessoires. Bonne chance!

  • Nyass Saidou Nouakchott (H) 12/02/2019 12:04 X

    Rien ne va plus à la SNIM! Hacena Ould ELY est incapable de nous expliquer ce qu'il veut faire, on a affaire à un mauvais ADG qui n’a pas son BAC et qui ne sait même pas s’entourer des compétences surtout que les ingénieurs n’en manquent pas à la snim , ce Monsieur n’a pas les compétences pour gérer une épicerie à plus forte la SNIM qui est une boite conçue pour être gérer par des centraliens , des polytechniciens comme Mr Amar , Mr KAne mais aussi des ingénieurs comme Mr oudaa de Mohamedia Maroc ..etc . Suite a cette inaptitude a son poste d’ADG, la SNIM doit lui demander son CV original afin de lui rechercher un reclassement, pourquoi pas S1 à la SNIM .

  • Mohamedene (H) 12/02/2019 11:58 X

    C'est une ambition tout à fait réalisable et il faut atteindre l'objectif, car la conjoncture est y est très favorable avec le géant brésilien qui est en panne pour quelques mois. A quelque chose malheur est bon. Les nouveaux responsables à venir - que ça soit le Marabout Ghazouani ou tout autre mauritanien président - doivent apprendre des leçons de l'époque de Ould Abdel Aziz sur l'autre forme de Gabegie déguisée, pour faire attention à nos mannes qui doivent être investies de façon rationnelle et efficiente !

  • El Houssein (H) 12/02/2019 10:04 X

    Cette ambition est une contre performance; 12 millions est un objectif des années 80.