14-03-2019 07:29 - Les Leaders Associés : Communiqué

Les Leaders Associés : Communiqué

Mohamed BABA - Au cas où les fils et filles de ce pays décidaient de choisir une direction collégiale pour un mandat de transition dont l’objectif serait la restauration de la démocratie et l’enracinement de ses institutions, comment pourrait-on en choisir les membres? Quel mécanisme pourrait-on appliquer pour garantir au groupe sélectionné la plus grande cohésion et un niveau optimum de légitimité?

Dans une tentative de répondre à cette problématique, l’organisation For-Mauritania a rendu public, le 28 février 2019, un communiqué décrivant le mécanisme dit des «Leaders Associés».

Aujourd’hui, devant la curiosité de l’opinion publique d’en connaître un peu plus sur l’applicabilité de ce mécanisme, nous, soussignés, avons entrepris de le mettre en œuvre en procédant de la manière suivante :

► Nous avons établi une liste de deux cents personnalités connues sur le plan national.

► Nous avons choisi vingt-six critères que nous avons groupés, par affinité, en sept catégories et que nous avons classées selon leur pertinence quant au leadership.

► Chacun d’entre nous a procédé à l’application des sept critères à chaque personnalité. Les notes sont comprises entre -5 et +5. Par exemple, une personnalité connue pour avoir géré avec honnêteté les deniers publics aura sur ce critère, une note positive et sa note sera négative dans le cas contraire. La note zéro est attribuée par l’évaluateur quand il n’a pas suffisamment d’éléments pour juger.

► La moyenne obtenue par chaque personnalité a été calculée en tenant compte des poids relatifs attribués aux différents critères (par exemple, «l’aptitude à diriger» a un poids plus important que «la production intellectuelle») ; Cette moyenne sera aussi affectée selon que la personnalité n’était connue que par un seul parmi nous (moyenne abaissée) ou par nous cinq.

► Nous avons appliqué une forme de ségrégation positive au profit des ressortissants des couches marginalisées. Par exemple, si nous décidons de faire figurer trois femmes dans le groupe sélectionné, nous cooptons les trois premières dans la liste générale après avoir classé cette dernière. Il faut ici préciser que bien souvent nous n’avons pas eu besoin de faire jouer ce mécanisme de ségrégation positive et que les ressortissants de ces couches marginalisées étaient bien classés dans la liste générale.

Avant de vous communiquer la liste des «Leaders Associés» que nous avons sélectionnés selon la méthodologie décrite plus haut, nous tenons à faire les précisions suivantes:

► Le groupe sélectionné constitue la meilleure équipe répondant aux critères que nous avons choisis, suivant la méthode que nous avons choisie d’appliquer et en fonction de notre connaissance de la société mauritanienne. Il est évident que le choix d’autres critères et leur application par un autre comité produiront un groupe qui pourrait être différent.

► Le mécanisme nous a permis de sélectionner une équipe de choix parmi les filles et les fils de ce pays. Jamais, tout le long du processus, un membre de cette équipe n’est intervenu, de quelque façon que ce soit, dans la sélection. Notre objectif derrière cet effort est d’aider le pays à sortir de l’ornière du sous-développement où l’a planté la conjugaison du despotisme et de l’absence de démocratie. Les choix pour le devenir de ce groupe de «leaders Associés» et du mécanisme qui lui a donné naissance sont entre les mains de ses membres. Aucun d’entre eux ne nous a demandé d’être notre candidat et nous n’en poussons aucun à le devenir. Nous demeurons tous, sans exception, responsables du devenir de notre pays et comptable de ce qu’il en adviendrait.

► Notre espoir est que les deux idées de base, à savoir la direction collégiale et l’usage des critères multiples et convenus pour sélectionner les compétences, soient adoptées par notre société.

► Que Dieu protège la Mauritanie.

Les signataires: AHMED TALEB Sidi Mohamed, BABA SAID Mohamed, DELLAHY MALOUM Isselmou, FADHEL Mohamed Lemine et MOHAMED MOUSSA Mohamed Lemine.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Mohamed BABA
Commentaires : 2
Lus : 1180

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Sidi16 (H) 14/03/2019 12:24 X

    MM Mes dames, est-ce que nous allons vers une transition où bien une élection Présidentielle ? A mon avis, tous les mauritaniens se préparent pour les élections et n'ont aucune intention de recruter une association ou un bureau de consultant afin de gérer les élections à venir en question. Les structures mises en place par le gouvernement actuel, légitime, sont aptes et procèdent l’expérience suffisante pour préparer les élections en vigueur. Je ne vois pas donc l'utilité d’appel à un mandat de transition. Vous dites : (si les filles et les fils de ce pays décident de choisir une direction collégiale….) Je ne vois pas dans l’avenir proche un dialogue inclusif pour que les fils et les filles de ce pays demandent une transition. Tout le Monde dans ce pays va vers une élection d'un futur Président.

  • rimois (H) 14/03/2019 10:25 X

    Vous avez dit Restauration et non Instauration ou Amélioration. cette....collégiale traînera probablement en longueur afin de conserver les avantages de cette mission(Car On ne parle que d'avantages individuels en général).Le produit de cette......quand a lui...