23-03-2019 12:12 - Vers la création d’une commission des finances régionale en Mauritanie

Vers la création d’une commission des finances régionale en Mauritanie

Les Mauritanies - Soucieuse d’une meilleure allocation des ressources financières du pays, la Mauritanie entend optimiser et rationnaliser ses fonds budgétaires.

À cet effet, le gouvernement a adopté, jeudi 21 mars, deux projets de lois dans ce sens. Le premier fixant les modalités de création et de gestion d’une Commission des Finances Régionales. Et le deuxième sur le transfert et la répartition de dotations de l’Etat aux Régions.

« Cette structure aura pour mission la réparation et le transfert des dotations aux régions sur la base des critères dont 40% en fonction de l’importance démographique, 30% sur la base du seuil de pauvreté et 20% répartis équitablement entre tous les conseils régionaux et 10% sur la base de l’éloignement et de l’isolement» , a renseigné , ministres de la fonction publique, du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration, M. Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna lors du pont de presse hebdomadaire.

À noter que la Mauritanie a adopté lors du referendum du 5 août 2017, la création de 6 conseils régionaux en remplacement du sénat.

S’exprimant ainsi, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a soutenu que ces institutions devront permettre de développer les régions à l’intérieur du pays. Mais également d’avoir une gestion beaucoup plus collégiale des ressources Étatiques.

Ibrahima Junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1955

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • cccom (H) 24/03/2019 13:56 X

    Il revient à l'Etat d'être à l'écoute de nos initiatives pour atteindre les 4 objectifs de la généralisation aux Régions de la Réforme de l'Enseignement par les conseils Régionaux du systéme Cerveaux Oasis de Maaden intensif réducteur du Cursus de 70% et gratuit à savoir: 1- La création dans chaque quartier de Ville (pauvre ou riche), Village, Ksour, Oasis... de nouvelles génération de jeunes ingénieurs à l'âge de 16à 18 ans. 2- La création d'un fonds de 50 milliards UM/an aux Conseils Régionaux créateurs d'emplois durables 10fois supérieurs au SMIG national. 3- La mise à l'abris du besoin les collectivités locales par les revenus de leurs enfants. 4-Le sauvetage de nos ressources naturelles.... cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • lass77 (H) 24/03/2019 11:28 X

    A conditions que les fonds soient bien gerés et destinés dans le developpement social et économique. Et comment faire respecter ses mesures quand les statistiques démographiques sont tronquées. Si on part de ces criteres, les régions les plus peuplées ne seront plus les délaissées comme le Gorgol, le Guidimakha, l'Assaba. etc... Dernier conseil que chaque responsable soit chatié par la justice à la moindre malversation et détournement et pour cela il faut une justice digne et indépendante avec des juges qui n'ont pas la main qui trembe.

  • cccom (H) 23/03/2019 14:54 X

    A mon avis, cette Commission bien coomprise peut (si certains fossoyeurs routiniers de l'enseignement ne s'y opposent) accélerer le projet soulevé par certains des Conseils Régionaux ont l'opportunité qui cherche à engager par le Systéme Cerveaux Oasis de Maaden qui triple le salaire moyens du Professeur à 200.000 UM/mois), la création d'ingénieurs scientifiques trilingues gratuits et intensifs réducteur du cursus de 70%, qui économise un fonds 50 milliards UM/an du Budget de l'Etat au profit des Conseils Régionaux. Un fonds créateur de projet moderne d'emplois de centaines de mille de jeunes productifs "clés en mains" pour créer l'émergence. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr