23-03-2019 19:16 - Crise au niveau de la pêche artisanale, rareté du poisson et hausse des prix à Nouakchott

Crise au niveau de la pêche artisanale, rareté du poisson et hausse des prix à Nouakchott

Adrar Info - Les points de distribution de poisson dans la capitale Nouakchott assistent, ces jours ci, à un mouvement de visite très réduit.

Les vendeurs parlent de la rareté du poisson et de la hausse des prix, en raison de la crise actuelle que traverse le secteur de la pêche artisanale dont les effets ont culminé ces dernières semaines. Alakhbar.info a visité certains points de distribution et abordé les vendeurs et les acheteurs concernant les conséquences de cette crise.

Un certain nombre de vendeurs et d'acheteurs ont évoqué l'impact de la crise sur le niveau de disponibilité du poisson sur le marché et sur les prix.

Ils ont souligné la nécessité pour le gouvernement d'attacher une importance particulière à ce secteur, afin de fournir suffisamment de poisson à la population.

Déconvenue des acheteurs

Un certain nombre d'acheteurs ont été choqués par la hausse continue des prix du poisson, alors que les côtes de la Mauritanie sont considérées comme parmi les plus riches du monde. Les personnes interrogées ont déclaré que la plupart des poissons actuellement disponibles sur les marchés de la capitale de Nouakchott, sont importés de Nouadhibou, et que le marché nécessite une réorganisation et un contrôle plus strict.

De l'avis de l'acheteur El Haj, la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la pêche a entraîné, ces derniers jours, une hausse des prix du poisson, de manière très significative.

"Les prix du poisson fluctuent, mais ils sont généralement élevés et les prix sur le marché du poisson sont différents des prix à son extérieur", a-t-il déclaré.

Les pauvres sont les plus touchés

Pour sa part, Fatimetou Mint M’bareck, vendeuse de poisson sur le marché « mosquée marocaine », constate que la hausse des prix a obligé la plupart des habitants, en particulier les pauvres, à ne plus acheter de poisson. « Ses prix ne sont plus à la portée des pauvres », dit-elle.

Puis elle ajoute : "Nous achetons du poisson à 140 MRU, parfois 150 MRU, et nous sommes parfois contraints de le vendre ensuite, pour seulement 90 MRU ".

Quant à Salka Mint Oumar, qui travaille depuis des années comme vendeuse de poisson, elle dit que le prix du poisson, malgré sa rareté, connait une augmentation de prix affligeante, atteignant parfois, jusqu’à +60%, après le début de la grève des pêcheurs, par rapport à son prix avant la grève.

"Nous demandons au gouvernement de renoncer à la décision d'expulser les pêcheurs étrangers du marché et d’œuvrer à la réduction des prix du poisson", a-t-elle conclue.

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/16660

Traduit par adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1904

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)