15-04-2019 09:54 - Sénégalais de Mauritanie : Communiqué de presse sur les reconduites intempestives des étrangers

Sénégalais de Mauritanie : Communiqué de presse sur les reconduites intempestives des étrangers

FAGSEM - La communauté sénégalaise de Mauritanie a constaté, depuis trois semaines, des reconduites intempestives des étrangers, notamment des Sénégalais en situation irrégulière à la frontière – Rosso. Cette situation est consécutive à l’instauration, depuis 2012, d’une carte de séjour pour tout étranger vivant sur le sol mauritanien.

En effet, il y a quelques semaines, l’Ambassadeur du Sénégal en Mauritanie, Son Excellence Mamadou Tall, avait informé les responsables de la communauté sénégalaise que les autorités mauritaniennes vont organiser une campagne de sensibilisation et d’enrôlement des étrangers, à travers l’allègement des formalités d’obtention de la carte de séjour, sachant que les conditionnalités actuelles exigées pour l’obtention de la carte ne sont pas à la portée de la majorité des étrangers dont la plupart évolue dans le secteur informel.

Contre toute attente, nous avons été surpris de la recrudescence des rafles au quotidien dans les restaurants, les marchés, les lieux de travail et les principaux axes d’entrée dans les quartiers populaires.

C’est dans ce cadre qu’un groupe de responsables sénégalais, en collaboration avec la Fédération des Associations et Groupements des Sénégalais de Mauritanie (FAGSEM), a initié une rencontre populaire, le dimanche 14 Avril 2019, à Nouakchott, pour sensibiliser nos compatriotes sur la situation.

En conséquence, nous

- appelons les Sénégalais à la sérénité et à se conformer à la réglementation du pays ;

- sollicitons des autorités mauritaniennes la mise en application de l’allégement des formalités de la carte de séjour, initialement annoncé ;

- invitons les autorités sénégalaises au premier chef le Président Macky Sall à engager des discussions directes avec son homologue mauritanien le Président Mohamed Ould Abdel Aziz en vue d’un dénouement heureux de la situation au mieux des intérêts de leurs populations ;

- appelons les chefs religieux mauritaniens et sénégalais à s’impliquer dans le renforcement des liens de fraternité entre les deux peuples liés par l’histoire, la géographie et la religion.

Fait à Nouakchott, le 14 Avril 2019





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : FAGSEM
Commentaires : 9
Lus : 3580

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • Belphegor (H) 17/04/2019 17:12 X

    @a.bennan Il y a certains pays d’Afrique de l'ouest et centrale ou mauritaniens comme ressortissants d'autres nationalités subissent des tracasseries policières meme en étant regle (je sais de quoi je parle), vos commentaires condescendants de suprématiste arabe a 2 balles n'ont d’égal que votre étroitesse d'esprit et votre nombrilisme ridicule.

  • a.bennan (H) 16/04/2019 12:14 X

    L'histoire et la geographie peinent tres fort a faire de nous de bons amis à plus forte raison des "freres".Les Sénégalais doivent offrir plus pour qu'une confiance puisse exister.

  • a.bennan (H) 16/04/2019 00:36 X

    Seuls les Mauritaniens défendrons leur Nation.Ces mêmes Mauritaniens se refusent de se faire ridiculiser chez ces pays étrangers que sont ceux de l'Afrique de l'Ouest et donc la cdeao.Ils sont toujours en règle pour éviter la500MB 420 MB même position que ces pauvres types qui errent partout.

  • lass77 (H) 15/04/2019 21:43 X

    Curieusement on expulse que des Senegalais et le Senegal observe et la Mauritanie n'a pas meme honte de la non réaction des autorités Senegalaises. Et pourtant la Mauritanie entend signer des accords d'association avec les pays de la CEDEAO pour une libre circulation des personnes et des biens. On entend jamais l'expulsion des Marocains, ni autres maghrebins. C'est farfelu ces mesures contre les Senegalais. Parfois c'est bon leur gueule, il fallait élire Sonko au lieu de Macky Sall. Deux pays voisins n'ont pas vocation à mettre des titres de séjour et de plus il est à sens unique. La Mauritanie est genée de la presence des noirs dans la capitale c'est pourquoi on rafle meme des citoyens mauritaniens et pourtant les mauritaniens doivent se lever pour dénoncer ces expulsions selectives sinon ce jour viendra encore où ce sont les negromauritaniens qui seront expulsés de leur pays en décretant que ce sont des Senegalais et Cie.

  • MEDRam (H) 15/04/2019 20:03 X

    On se dit la vérité la Mauritanie doit supprimer cette loi de carte séjour à certains pays comme nos voisins. Si la Mauritanie veut se développer, elle doit faire coopération avec ses voisins. Aucuns pays ne peut se développer sans d'autres. Y'a beaucoup de mauritaniens au Sénégal, mais ils n'ont jamais subit les mêmes sorts. C'est une honte pour le gouvernement mauritanien. Mettons fin à cela

  • Ramousse (H) 15/04/2019 13:06 X

    C'est indigne. Le gouvernement doit mettre un terme aux expulsions et se conformer aux engagements souscrits à travers plusieurs cadres de coopération dont le dernier en date G5 Sahel. Les Mauritaniens ne subissent pas le même traitement ni au Sénégal ni au Mali.Moussa batchily BA

  • mystere1 (F) 15/04/2019 10:55 X

    Un communiqué vraiement important à ne pas négliger, et sous-estimer, car ce sont nos voisins compatriotes d'ici, donc parmi les communautés étrangères, en particulier africaines, la Mauritanie doit être attentionnée aux conduites d'égards correctement comme elle traite bien les étrangers arabes à savoir, réfugiés syriens, palestiniens, libanais et autres, d'ailleurs le pays traite mieux ces confrères africains appelés "niaks" ou "baoulés", et autres, mais nos voisins sénégalais du sénégal, et en particulier ceux d'ici, désolée qu'on se dise la vérité, car depuis les événements 88-89, les sequelles ont laissé de la rancoeur, donc le peuple mauritanien, en particulier certains de nos concitoyens connus pour leur négativité en restent allergiques à ces voisins sénégalais, donc ils en profitent pour les mener les batons dans les roues, en exagérant, or ce n'est pas normal, nous nous disons des musulmans, en particulier un pays qui se titre de RIM, alors, un peu de tolérance, bon égards et diplomatie pour nos étrangers, en particulier notre voisin direct du sud ! c'est vrai que ces sénégalais d'ici pour certains, ils ne respectent pas les règles du séjour, donc un peu de stricteté doit être appliqué, mais ce n'est pas une raison pour les malmener, c'est honteux ! et dire que nos deux pays sont amis et frères alors que nos concitoyens ne respectent pas cette diaspora sénégalaise d'ici, ne soyons pas hypocrite, qu'on se dise la vérité ! c'est vrai que ces sénégalais doivent se consacrer à respecter les règles qu'on leur exige, d'autre part aussi une solution pour leur alléger les frais de séjour est très bien possible, car tout cela fait partie de la tolérance, et diplômatie si nous voulons une cohabitation saine, harmonieuse et sincèrement diplômatique entre deux pays frères-voisins, pas l'inimitié, les hostilités en dessous et autres types de petits sournois problèmes qui ne nous arrangent guère, rien ne vaut la paix !

  • pyranha (H) 15/04/2019 10:40 X

    Rien à faire tout a été dit et redit sur cet entêtement maladive des autorités Mauritaniennes pour comprendre que ce qu’ils font, en racisme et en xénophobie, les sénégalais peuvent bien les rendre la monnaie mais est ce de l’intérêt des populations ? En voyant ces scènes humiliantes et révoltantes répétées de brutalité ont comprend bien l’indifférence des autorités Mauritaniennes et leur aveuglement qui ne rime en rien aux préceptes de l’islam. L’islam voue un respect absolu à l’étranger et au voisin au point de l’identifier au mérite d’un probable héritier. Le problème ici c’est que les citoyens eux même ignorent tellement leur droit et devoir que tout leur semble normal et qu’il est anormal et impossible de réagir face à ces sauvageries, car face à ces brimades inutiles la population devrait réaffirmer son ras le bol comme que nos politiques ne comprennent rien et croient qu’ils se seraient impliqués dans des problèmes d’état qui ne les concernent t pas. Ici on ne cherche pas à dissuader l’état de les soumettre à cette carte de séjour, mais d’humaniser ses rapports avec ces étrangers qui s’apparentent pour eux à des criminels .Franchement je suis profondément déçu de ces pseudo partis politiques sourds et muets face à ces bêtises qui, chaque jour jette un discrédit humiliant et dégradant à ce pays .

  • duroowo (H) 15/04/2019 10:25 X

    Gazwani serra pure qu'AZIZ donc la souffrance des noirs en Mauritanie n'est pas fini car ces naigres de service ne vont jamais opter pour la dignite de l'homme noir et ils ne voient jamais interet general toujours ce personnel.