15-04-2019 16:33 - Ghazouani tire un bilan positif de sa tournée à l'intérieur

Ghazouani tire un bilan positif de sa tournée à l'intérieur

Le Calame - Mohamed Cheikh Ahmed, dit Ghazouani, candidat de la majorité à l'élection présidentielle prévue en Mauritanie au mois de juin 2019, tire un bilan positif d’une tournée dans le pays des profondeurs, qui a permis la visite de 36 départements, et de constater les difficiles conditions de vie de ses concitoyens, selon une déclaration publiée dimanche soir par son staff de campagne.

Ghazouani, général à la retraite, ancien chef d’état-major et ex ministre de la défense, est également présenté comme le candidat du président Mohamed ould Abdel Aziz (barré par la limitation constitutionnelle des mandats) et surtout de l’armée, considérée comme la véritable maîtresse du jeu politique dans le pays depuis plus de 40 ans.

Le candidat salue « la chaleur de l’accueil qui lui a été réservé à toutes les étapes » et prend l’engagement d’intégrer toutes les doléances des populations dans son programme électoral exposé à travers le discours d’investiture prononcé le 01 mars 2019, ajoute la déclaration.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 949

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Yahyaoui (H) 15/04/2019 18:26 X

    Cette tournée sélective et démagogique ou des cadres ont voulu montrer leur appartenance à la classe féodale et mesquine de ce pays, une tournée dans les grandes familles et tribus qui croient avoir encore la main sur les autres ce qui est faux, une tournée orienté vers les clans qui se disent tenir la Mauritanie et son système, le système qui croit se maintenir avec l’appui des tribus qui n’ont de présence que leur nom de famille décimé entre la poudre et la fumée par leurs enfants, une tournée ni affolante, ni maitriser qui vous montre comment et combien la Mauritanie est inégale et injuste par ses dirigeants. Ghazwani, qui doit bien réfléchir avant de se lancer dans le vide, il doit choisir entre l’enfer et le paradis, moi je lui dis de choisir le paradis qui est de renoncer, vu les problèmes qui l’attendent et les pièges tendus, il est un homme pieux, il est un homme riche déjà et plein de dignité, il n’a pas besoin de se salir dans le reste noir du pouvoir d’Aziz, ce Marabout doit prendre sa retraite. Sur la photo à votre droite, un officier à la retraite ELY, qui vous jette un regard de méfiance.