15-04-2019 16:13 - Le gouvernement estime que les doléances de l’opposition peuvent entraîner un report des élections

Le gouvernement estime que les doléances de l’opposition peuvent entraîner un report des élections

Saharamédias- Le gouvernement mauritanien a informé ce lundi la coalition des partis de l’opposition que l’octroi en sa faveur de 5 sièges au sein de la commission électorale nationale indépendante exige le report des élections présidentielles jusqu’à la fin du mois de juin prochain suivant les règles juridiques.

Dans une lettre adressée à l’opposition, le ministère mauritanien de l’intérieur précise que cette exigence d’obtenir 5 sièges à la CENI exige ce report ce qui n’est pas le cas pour l’obtention de trois sièges seulement.

La lettre précise que l’obtention de 5 sièges à la CENI exige le passage par le parlement, le conseil constitutionnel et la présidence de la république ce qui prendrait près d’un mois d’où un report des élections.

Il est attendu que l’opposition se réunisse ce lundi pour examiner la lettre du gouvernement pour y répondre, selon les sources de Sahara Medias.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2584

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • yanis (H) 16/04/2019 13:30 X

    La loi est déjà bafouée car le comité directeur ne doit comprendre que 7 membres (choisis parmi 14 membres proposés) alors qu'il comprend 11 membres actuellement. Si l'opposition accepte la proposition de nommer 3 membres supplémentaires, il faut qu'elle désigne des personnes âgés car le président de la CENI est d'office le plus âgé des membres du comité directeur... Il faut jouer avec les textes qui sont très mal faits (à lire sur le site de la CENI) et appliqués selon le bon désir du chef.

  • Yahyaoui (H) 15/04/2019 19:12 X

    Si cela permettra une entente entre les partis politiques de l’opposition et le pouvoir, il est quand même normal de reconnaitre la bonne volonté du gouvernement, bien que les ministres n’exécutent que les ordres du chef qui doit quitter et il veut faire un soit disant transparence, alors que les dés sont pipés s’ils tiennent encore à leur candidat Ghazwani.

  • El Houssein (H) 15/04/2019 19:09 X

    Pas questions. Ce jeu est inacceptable. On tu tombera dedans. Le mandat présidentiel est constitutionnel. Pas de dérogation.

  • Ahmedabdallah (H) 15/04/2019 16:28 X

    Messieurs les faucons du régime, prouvez au peuple mauritanien pour une fois que vous respectez la légitimité populaire et que vous aimez la patrie tout en démontrant au monde entier qui vous observe qu'une compétition saine et honnête ne vous effraie pas! Ce qui signifie que le report pour un mois ou deux ne gêne nullement, même si cela signifie aussi la prolongation pour un mois ou deux de la dictature! Ce report n'est pas pour déplaire à Mohamed Ould Abdel Aziz le traitre putschiste qui profitera de cette occasion pour affiner ses coups bas mortels qu'il prépare contre son complice de malheur appelé GHAZOUANI, contre qui il manœuvre cyniquement, nous le savons tous! Mais l'opposition accepte volontiers que cela soit le prix à payer pour que la Mauritanie vive une transition apaisée et satisfaisante une fois dans sa vie! Mais de grâce, messieurs les gars du régime honni, n'utilisez pas ce gain de temps pour abuser, pour jouer au plus malin et pour magouiller dans le dos de l'opposition! Soyez des hommes honnêtes pour une fois!

  • mdmdlemine (H) 15/04/2019 16:25 X

    oui pour le report si cela renforce la transparence un mois n'est rien quand on veut arriver à une démocratie plus consensuelle