22-04-2019 12:33 - Mauritanie: expulsions de migrants maliens sans titre de séjour

Mauritanie: expulsions de migrants maliens sans titre de séjour

RFI Afrique - En Mauritanie, plus de 800 ressortissants maliens établis dans le pays ont manifesté, ce dimanche, devant leur ambassade à Nouakchott pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de séjour.

Ils font l’objet d’interpellations et de reconduites à la frontière pour ceux qui ne détiennent pas un titre de séjour. Les autorités de Nouakchott ont mis à exécution une décision prise en début d’année qui rend obligatoire la détention d’une carte de séjour, carte pour laquelle il faut payer une taxe annuelle de 50.000 francs CFA.

Le gouvernement mauritanien a notifié cette mesure à toutes les missions diplomatiques et consulaires accréditées à Nouakchott depuis le mois de février dernier.

Le processus d’application s’est accentué la semaine dernière avec des rafles et des expulsions des personnes en situation irrégulière. Les ressortissants de plusieurs pays de la sous-région, dont le Mali, sont touchés, d’où une forte mobilisation devant la chancellerie malienne.

Le chargé d’affaire de l’ambassade du Mali à Nouakchott s’est dit préoccupé par cette situation. « Nous avons rencontré il y a à peine une semaine le ministre des Affaires étrangères, nous explique Dicko Aboubacar. Nous avons dit au ministre des Affaires étrangères que la façon dont les Maliens sont traités aujourd'hui ne reflète pas la qualité des relations séculaires qui unissent le Mali et la Mauritanie. »

Le diplomate malien espère que les assurances données par le ministre mauritanien des Affaires étrangères se concrétiseront bientôt. « Le ministre nous a dit que les Maliens ne peuvent être traités ici qu'avec dignité. Nous avons dit que ce que nous constatons sur le terrain c'est qu'il y a des rafles massives, ce qui est contraire à toutes les conventions », regrette Dicko Aboubacar.

Contacté par RFI, un responsable au ministère mauritanien de l’Intérieur rappelle que la mesure vise à maîtriser les flux migratoires et qu’elle répond à un impératif de sécurité.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 7
Lus : 1768

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • lass77 (H) 24/04/2019 07:08 X

    @a.bennan@ si les Maghrebins sont chez eux en Mauritanie , toi tu n'es chez toi chez dans les pays du Maghreb. La Mauritanie joue avec le feu , n'oublie il n'ya que des beydans qui font du commerce en Afrique de l'Ouest, une reciprocité de la CEDEAO va nous couter cher.

  • a.bennan (H) 23/04/2019 21:46 X

    Quant aux Magrebins ils sont chez eux,mais le plus important est que la RIM est souveraine dans ses decisions.Et elle fout dehors les illégaux Africains qui refusent0 de payer leur présence chez nous.

  • a.bennan (H) 23/04/2019 21:41 X

    Pauvres Africains qui n'ecoutent que leurs ventres.Ils sont pauvres chez eux et pauvres chez nous.Et ils s'offusquent pour les papiers obligatoires que nos autorités ont bien expliqué à leurs fichus diplomates de rien du tout.Par contre, les Mauritaniens de l'extérieur sont tous riches et sont tous en règle.Ces hypocrites d'Africains n'en parlent pas...OUI,l'Etat a bien raison de continuer a les expulser tous les jours.

  • MEDRam (H) 22/04/2019 18:46 X

    Un pays honteux, un pays où même ses habitants ne vivent pas librement. Pays de misère, de corruption, du n'importe quoi. Les ambassadeurs de tous les autres ou consulats doivent se voir et prendre des mesures fermes sur la manière dont on traite leurs ressortissants. Ce qui est injuste, ya des pays voisins qu'on refoule. Et c'est pas pour rien que la Mauritanie restera toujours en arrière pendant que les autres avances. Malheureux comme pays

  • mystere1 (F) 22/04/2019 14:59 X

    Très honteux de vivre dans un pays comme tel, et qui se vante d’être une RIM à 100%, alors que beaucoups de critères nous manquent à 100% afin que notre musulmaneîté se complète, bien vrai que la nature humaine est imparfaite, mais quand même, ce pays est très large de sa superficie, mais les cœurs de ses habitants sont étroits à cause des mentalités, et morals, ainsi si ces choses ne sont pas correctes, eh bien un pays ne se développe pas et n’avance pas ! oui géographiquement la mauritanie fait presque 3 ou 4 fois le sénégal par exemple, nous sommes à 4 millions et quelques démographiquement, plus nombreux que le sénégal qui a 15 millions démographiquement, alors, notre pays est incapable d’être tolérant, accueillant en ayant le sens de l’humanité d’abord avant d’avoir le sens d’un vrai croyant musulman pour agir maladroitement envers ses quelques pauvres gens voisins hôtes qui sont des victimes de guerres dont ils ne sont pas responsables, et tout cela pourquoi ? à cause des papiers de séjours, mais alors donc ils doivent demander des titres de séjours à ces syriens, touaregs et autres etrangers de l’orient, voilà ce qui prouve que ces attitudes c’est de la xénophobie raciale distinguée à l’égards de certains, et ce qui est injuste, que Dieu nous Sauve de ces injustes !

  • lass77 (H) 22/04/2019 12:57 X

    La mesure doit toucher aussi les maghrébins qui n'ont pas de titre de Séjour autrement ça sera la preuve que ce sont des mesures racistes visant les Noirs étrangers en Mauritanie. La CEDEAO observe , ce n'est pas par ce que que les expulsions ne concernent que les Sénégalais , les Maliens peut être bientôt les Guinéens et les Gambiens, Ivoiriens sont épargnés qu'il n'y aurait de réaction Ouest-Africaine. On se trompe.

  • Fennec (H) 22/04/2019 12:42 X

    Personellement, je trouve trop bête et méchant de demander un titre de séjour à un africain de façon général et à des maliens ou sénégalais en particulier...et si on doit l'exiger, il faut faciliter l’obtention. Corruption partout