23-04-2019 19:00 - Quand la RAM laisse ses passagers mauritaniens sur le tarmac

Quand la RAM laisse ses passagers mauritaniens sur le tarmac

Kassataya - Encore une fois la RAM s’est illustrée dans sa gestion des passagers mauritaniens en escale à Casablanca.

Le vol AT511 à destination de Nouakchott, initialement prévu ce lundi 22 avril 2019 à 22h40 a été annoncé avec un retard de 1h de temps puis de 2h de temps. Les agents de RAM qui avaient déserté la salle d’embarquement F2 en sont revenus pour annoncer à des passagers remontés à bloc que le vol est annulé.

La raison disent-ils est un problème d’équipage. Comme si cela ne suffisait pas la RAM choisit d’installer les mauritaniens dans une salle qui rassemble plus à un taudis qu’un lieu d’hébergement digne de ce nom.

Des lits alignés dans un environnement inapproprié pour dormir. Certains passagers ont fait 48h dans l’aéroport tournant en rond sans assistance ni information.

Défaut d’informations, mensonges et contradictions

Les responsables de la RAM se sont illustrés par des mensonges répétés et des incohérences dans la gestion de cette situation ubuesque en annonçant des départs hypothétiques.

En guise d’hébergement, au lieu d’un hôtel, un salon empesté de puces à été proposé aux passagers qui n’ont pas apprécié ce traitement.

Ce salon transformé en dortoir est en réalité un espace réservé aux voyageurs en transit entre 4h et 8h de temps. Pour certains passagers, le Maroc est incapable d’assurer sa position de Hub.

Au-delà de l’incompétence manifeste dont a fait preuve la RAM, il y a un sentiment persistant de traitement défavorable à l’encontre des mauritaniens. Une quinzaine de passagers mauritaniens a refusé l’offre d’hébergement indigne et a préféré passer la nuit dans la salle d’embarquement.

Ainsi, ces passagers n’ont eu droit ni à un hébergement convenable et encore moins à un plateau repas. Le vol est prévu pour ce mardi matin à entre 8h et 10h du matin.

Il serait temps que les autorités mauritaniennes saisissent officiellement les autorités marocaines pour mettre fin à cette situation d’humiliation dont sont victimes les mauritaniens.

Diallo Saidou



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2608

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 24/04/2019 08:12 X

    Que la Mauritanie crée sa propre compagnie aérienne digne de nom et pour satisfaire ses ressortissants qui sont traités comme des animaux au Maghreb. Éviter de faire des escales au Maghreb et ça suffit.

  • habouss (H) 23/04/2019 20:35 X

    Avec ce joli bijou, un fleuron même constitué par le Hub de Casablanca, les marocains par arrogance et mépris sont en train de gâcher un outil d'intégration africaine. Il faut vivre ces terribles minutes dans les salles d'attente ou dormir dans des hôtels crasseux en bordure de l'aéroport, pour se rendre compte de ce gâchis de l'image du Maroc, par ricochet des arabes à l'endroit des africains !

  • leguignolm (H) 23/04/2019 19:30 X

    Mais ces autorités marocaines sont aussi dures qu’un acier. Tout dernièrement Aziz vient de se harakiri et dire qu’il n’y a pas un pays entre la Mauritanie et le Maroc. Ah ! Ils continuent la pression et ils espèrent à avant la fin de son mandat qu’au lieu entre Mauritanie –Maroc, c’est plutôt entre Maroc-Sénégal, il n’ya que le fleuve qui les sépare. D'après Info-de GuignolM.

  • Adiekodda (H) 23/04/2019 19:13 X

    Cette torture que subissent les passagers en escale à Casa ne datent pas d'aujourd'hui. Ça devient chose récurrente .la simple solution est de boycotter cette compagnie et puis basta. Le client est tjrs roi et il ya de la concurrence.