29-04-2019 15:51 - Hamidou a fui la Mauritanie et l'esclavage... mais vit et travaille depuis 10 ans dans l'illégalité en Belgique: "Toujours en cachette... c'est l'angoisse"

Hamidou a fui la Mauritanie et l'esclavage... mais vit et travaille depuis 10 ans dans l'illégalité en Belgique:

RTL info - Il y a entre 100 et 150 mille sans-papiers en Belgique. Des centaines d'entre eux ont manifesté ce dimanche à Bruxelles. Beaucoup travaillent et tentent de survivre… mais en toute illégalité. Ils demandent au monde politique d'inscrire la régularisation des sans-papiers dans leurs programmes.

Sur toutes les banderoles, un mot : régularisation. Hamidou N’Djaye est arrivé en Belgique en 2009. Depuis 10 ans, il attend d’obtenir des papiers. "Je viens de la Mauritanie.

C'est le pays de l'esclavagisme. Il y a la discrimination, il y a tout… Tu viens ici et tu te retrouves dans la même situation que dans ton propre pays. C'est impossible, c'est le cauchemar", confie-t-il.

Le logement c'est catastrophique, tous les trois mois on bouge
Hamidou travaille, mais n’a aucune protection vis-à-vis de son employeur. Aucune couverture sociale non plus. "Toujours au sous-sol, en cachette. Tout ce que tu fais, c'est l'angoisse, le stress. C'est vraiment pénible et très difficile. Le logement c'est catastrophique. Tous les trois mois on bouge", précise encore ce témoin.

Aminata Sissoko est dans la même situation. Pour elle, c’est l’accès aux soins qui est complexe. "C'est compliqué. Surtout quand on n'a pas de bonne santé. C'est un peu dur", explique-t-elle.

Vous ne pouvez pas laisser les gens 10 ans sans droit et vous dire être un Etat de droit
La coordination des sans-papiers souhaite profiter de la campagne électorale pour interpeller le monde politique. "Nous avons rencontré les politiques. On a discuté avec eux. L'idée aujourd'hui c'est d'avoir un gouvernement qui va inscrire la question de la régularisation avec des critères clairs et permanents. Vous ne pouvez pas laisser les gens 10 ans sans droit et vous dire être un Etat de droit", commente Serge Bagamboula, porte-parole de la coordination des sans-papiers.

Des associations et des syndicats sont venus soutenir les manifestants sortis de l’ombre. Les sans-papiers sont entre 100.000 et 150.000 en Belgique.

www.rtl.be



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1984

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)