29-04-2019 19:30 - Vidéo. Taxant le Sénégal de pays pauvre, des réfugiés mauritaniens demandent leur réinstallation dans un autre pays.

Vidéo. Taxant le Sénégal de pays pauvre, des réfugiés mauritaniens demandent leur réinstallation dans un autre pays.

DakarActu - Taxant le Sénégal de pays pauvre, des réfugiés mauritaniens demandent leur réinstallation dans un autre pays. Déplacés au Sénégal depuis 1989, des réfugiés mauritaniens réclament une réinstallation dans un pays tiers.

Ils ont assiégé le Haut commissariat des réfugiés au Sénégal, évoquant des difficultés pour survivre et accusant le Sénégal et la Mauritanie de vouloir les confiner dans un pays incapable de s’occuper d’eux. Selon leur porte parole, le Sénégal ne peut plus s’occuper d’eux parce qu’il est... pauvre.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1636

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • SAF-B.F.L. (F) 03/05/2019 00:43 X

    HÉÉ! BONNET YOO! Mon mari m'a dit! Oui mon mari me dit de tout ce qu'il pense et même ce qu'il ne pense pas il me le transmet par osmose! C'est génial non! Donc mon mari m'a dit que ce gars dans la vidéo a faux sur toute la ligne. En effet la réinstallation en pays tiers de réfugiées n'est pas un droit mais une faveur suivant les cas sociaux de certains réfugiés dans les camps de réfugiés. Et le tout dépend des possibilités et de la politique de ce pays tiers. Et comme les USA et le CANADA sont des par la vague de réfugiés avec la politique discriminatoire de Trump ils leurs seraient difficiles d’instaurer une politique de réinstallation en ce moment (surtout pour le Canada)! Mon mari vous conseille de faire comme vos camarades qui ont été réinstallés récemment au Canada; une fois qu'ils ont acquis la citoyenneté canadienne; ils ont pris la nationalité sénégalaise sans vergogne et certains même d'entre on fait campagne pour la réélection de Maquis Sale: neddo ko bandum quand tu nous tiens. Alors faites-en de même pendant que vous au Sénégal et retroussez les manches et cultivez votre lopin de terre...!!! HÉÉ! BONNET YOO!

  • a.bennan (H) 02/05/2019 00:06 X

    Ces sénégalais tiennent sérieusement à quitter leur pays: alors, pourquoi ne pas les envoyer aux Bahamas...il fait si bon d'y vivre.....