05-05-2019 07:45 - Bouamatou : le décès d’Ely Ould Mohamed Vall suscite le scepticisme

Bouamatou : le décès d’Ely Ould Mohamed Vall suscite le scepticisme

Essahraa - L'homme d'affaires vivant à l’exil Mohamed Ould Bouamatou a rendu un nouveau hommage à l'ancien Chef de l’Etat feu Ely Ould Mohamed Vall, à l’occasion de l'anniversaire de son décès, s’étonnant que l’événement passe inaperçu, sans aucune commémoration officielle.

Ould Bouamatou a qualifié la mort de son ami Ould Mohamed Vall de suspecte et de susciter le doute.

Ci après cet hommage posthume :

5 mai 2017: deux années sont passées depuis le décès de mon frère et ami le Président Ely Ould Mohamed Vall.

Il est regrettable que ce triste anniversaire passe sans aucune célébration officielle.

Sa mort suscitait le scepticisme. La Mauritanie a perdu, par son décès, un brave héros et un homme d'État, qui a défendu avec courage son pays dans les lignes d’avant-garde de la guerre du Sahara et dirigé avec sagesse une période de transition réussie, au terme de laquelle il a remis le pouvoir à un Président civil élu.

Il est certain que les circonstances de sa mort seront un jour éclairées et que les éventuels auteurs récolteront le prix de leur mauvais acte.

Je prie Allah le Tout-Puissant de lui accorder la Miséricorde et de le faire entrer dans son Paradis, aux côtés de ses Messagers, de leurs compagnons, des martyrs et des justes.

Mohamed Ould Bouamatou

http://essahraa.net/node/7761



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 7315

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • mystere1 (F) 06/05/2019 14:12 X

    Très curieux en effet qu'il fasse cet hommage au défunt prési EOMV, et ami, successeur renverseur de Taya, d'un côté bouamatou a le plein droit de faire ses hommages, le plus curieux dans la dernière phrase de l'article, c'est écrit : ("Il est certain que les circonstances de sa mort seront un jour éclairées et que les éventuels auteurs récolteront le prix de leur mauvais acte.") ! en tout cas cette phrase doit s'adresser à quelques uns indexés anonymement comme coupable de la mort de Ely, sinon à quoi bon mener une enquête sur sa mort, c'est très étrange ces insinuations de bouamatou comme s'il lançait des flêches à quelqu'un, et plus spécialement son rival président MOAZ? même s'il ne l'indexe pas directement !

  • leguignolm (H) 05/05/2019 18:17 X

    Ahmedabdallah (H) je suis à 100% avec toi et ce n’est qu’une réalité tout ce que vous venais d’écrire.

  • elhousseinou (H) 05/05/2019 11:45 X

    Mohamed laisse reposer en paix ceux qui sont partis Chaque homme a un capital temps defini par le Créateur Avec tous les respects est ce qu'on a célébré d'autres morts Les Niang Ibra Demba, Ahmedou Abdallah,Soueidatt Weddad, Yall Abdoulaye, Cheikh Boide, Md Mahmoud Deh que la miséricorde d'Allah soient sur eux et tous ceux qui sont partis et Qu'Allah les accueille au Paradis

  • Ahmedabdallah (H) 05/05/2019 11:07 X

    Écoutes-moi bien Ould Bouamatou, ta manière de procéder cette fois-ci est irréfléchie et contre productive! Pourquoi n'as-tu pas célébré l'anniversaire de la mort de feu Président Ely le 05 MAI 2018? Pourquoi aujourd'hui? Parce que la campagne électorale présidentielle est dans les airs? Et puis ta sortie est surtout contre-productive en ce sens qu'elle va foutre la trouille au dictateur putschiste aziz et à sa clique (GHAEOUANI etc.) qui vont par conséquent s'investir corps et âme à frauder massivement l'élection présidentielle afin de se maintenir au pouvoir et échapper ainsi à d'éventuelles poursuites pénales concernant la mort du président ELY que les mauritaniens pensent suspecte! Effectivement! Tout les mauritaniens savent aujourd'hui que tu es quasimment le seul homme qui empêche le dictateur putschiste aziz de dormir! Ta présence sur cette terre est en soi une anxiété extrême pour lui! Donc je te conseille de te faire oublier un moment pour que le trouillard aziz arrive à se donner un peu de courage pour permettre une compétition électorale acceptable, sans peur et sans inquiétude pour lui! On verra la suite après!

  • El Houssein (H) 05/05/2019 10:19 X

    Il n'est pas de tradition de fêter les anniversaires des présidents morts, Cependant la grande place, en cours d'aménagement devant la présidence, doit porter son nom ou celui de Moktar Ould Daddah.