13-05-2019 19:30 - Entretien avec Docteur Sira Ba, Coordinatrice de projets à l’ONG AMSFR

Entretien avec Docteur Sira Ba, Coordinatrice de projets à l’ONG AMSFR

Initiatives News - Dr SIRA BA, Coordinatrice de projets à l’AMSFR (l’Association Mauritanienne SOS Femmes Rurales). Menant à bien ses activités familiales et professionnelles, Dr Sira Ba nous parle de ses activités caritatives avec l’association dont elle est la coordinatrice des projets : l’AMSFR.

ARTOWA NEWS/Styl’mag: Coordinatrice de projets d’une association ; que peut-on savoir de plus sur vous ?

Dr Sira Ba: Je suis mariée et je suis mère de 2 enfants. Le cursus académique m’a menée à travers plusieurs pays. Ainsi J’ai été à l’école primaire fait mon primaire et une partie du secondaire à Brazzaville au Congo, au Groupe scolaire Delta-Bambinos notamment. Un parcours qui a permis que j’aie des amis d’enfance de diverses nationalités (congolais, maliens…). J’ai obtenu plus tard un baccalauréat série mathématique, ensuite j’ai pris la direction du Mali pour les études en pharmacie pendant 7 ans.

Ces années d’études ont été sanctionnées par une thèse sur les plantes médicinales ; ensuite par un master 1 en Santé Publique et un master 2 en Santé Publique Internationale à l’ISPED (Institut Santé Publique Épidémiologie et Développement) à l’université de Bordeaux 2 (France).

En ce qui concerne le parcours professionnel, je travaille avec notre association (Association Mauritanienne SOS Femmes Rurales) et plusieurs officines. Je suis également au SENLS (Secrétariat Exécutif National de Lutte contre le VIH/sida) en Mauritanie, en tant que responsable GAS (Gestion approvisionnement et stock) et point focal du fonds mondial sur les questions GAS, ensuite chef de projet à Santé Sud (ONG française) puis représentante Santé Sud, avant de revenir à l’AMSFR.

«La mobilisation des ressources financières est la principale difficulté que nous rencontrons pour mener à bien nos activités »

ARTOWA NEWS/Styl’mag: Que peut-on savoir des activités de l’association dont vous êtes la coordinatrice, et depuis quand existe-t-elle?

Dr Sira Ba: L’association existe depuis 2003. Nous œuvrons pour le bien-être des jeunes, femmes et enfants. Ainsi nous menons des activités d’éducation sur la santé sexuelle pour les jeunes filles et jeunes hommes, l’éducation citoyenne sur les gestes qui sauvent, sensibilisation sur la planification familiale, le VIH/Sida, le mariage précoce, accompagnement de coopératives féminines à travers des AGR, prestation pour le PAM, et le PNUD…

ARTOWA NEWS/Styl’mag: Dans le cadre de vos activités, quelles sont les difficultés majeures rencontrées ?

Dr Sira Ba: Les difficultés, il y en a toujours. Mais la mobilisation des ressources financières en est la principale et faute de moyens financiers, vous conviendrez avec moi que le planning de nos activités en prend un coup.

ARTOWA NEWS/Styl’mag: Vos actions sont focalisées en Mauritanie, pensez-vous les étendre à d’autres pays ? Si oui, lesquels ?

Dr Sira Ba: Pour le moment, c’est seulement en Mauritanie que nous travaillons. C’est possible d’étendre nos activités dans d’autres pays dans le futur. Rien n’est exclu dans cette perspective; on y réfléchira avec l’ensemble des membres de l’association et on trouvera le ou les pays potentiels pour les besoins de la cause.

« Nous comptons ouvrir une unité sur la planification familiale »

ARTOWA NEWS/Styl’mag: Pour plus d’efficacité, est-il possible que votre ONG puisse coordonner ses actions avec d’autres ONG qui ont les mêmes objectifs ?

Dr Sira Ba: En effet, nous le faisons déjà à travers une coalition qui œuvre pour la santé de la reproduction, c’est une coalition dont nous sommes membre

ARTOWA NEWS/Styl’mag: Quelles actions l’ONG a réalisées depuis le début de l’année et quel est le programme des activités pour le reste de l’année ?

Dr Sira Ba: Nous avons mené des formations de jeunes sur le VIH/sida et envisageons de continuer les éducations sexuelles à travers des groupes de causerie, de même nous comptons ouvrir une unité sur la planification familiale.

Propos recueillis par Serge Hengoup

ARTOWA NEWS/Styl’mag



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2457

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • moussadioulde (H) 14/05/2019 01:26 X

    Projet qui a toutes les chances, de changer des comportements voire des vies. Du courage Dr Sira Ba.