06-06-2019 01:17 - Erreur de traduction des propos du candidat Sidi Mohamed O. Boubacar sur les langues

Erreur de traduction des propos du candidat Sidi Mohamed O. Boubacar sur les langues

Alakhbar - Il y a une erreur dans la traduction des propos de Sidi Mohamed Ould Boubacar, candidat à la présidentielle du 22 juin 2019 concernant la langue arabe. Nous nous en excusons.

Le candidat n’ a pas dit : « Il n'est pas raisonnable que l'Administration (mauritanienne) soit dans une autre langue qui n’est pas l’Arabe. Cela est contraire à la Constitution »

Voici ses propos en intégralité (+Vidéo)

"La Constitution doit être appliquée. La Constitution exige que l’Arabe soit la Langue officielle. Les Pouvoirs publics doivent fonctionner suivant les dispositions de la Constitution.

Il n’est pas raisonnable que des correspondances de l’Administration soient dans une langue autre que l’Arabe ou dans une langue unique qui n’est pas l’Arabe: une seule langue étrangère. Cela est contraire à la Constitution.

L’Enseignement doit être aussi fondé sur la langue arabe.

En même temps, la Constitution stipule le devoir de promouvoir nos autres langues nationales et d'en faire usage.

Notre identité exige d'accorder à la langue arabe la place adéquate et de la mettre dans le contexte constitutionnel.

Les dispositions constitutionnelles exigent également qu’on accorde aux langues nationales leur statut naturel et la valeur méritée.

Cela ne voudrait pas dire de nous enfermer sur nous-mêmes. L’identité réussie est celle ouverte à l'autre. Cette ouverture exige une compréhension mutuelle et un dialogue avec l’autre dans notre langue et la sienne.

En conséquence, nous ne devons pas négliger les langues étrangères, utilisées au niveau international, sur le plan culturel ou économique. Sinon, nous nous enfermerons sur nous-mêmes et éliminerons notre identité. Les langues française et anglaise sont deux moyens de communication que nous ne devons pas les négliger".







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 30
Lus : 5555

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (30)

  • Thiedo56 (H) 08/06/2019 14:37 X

    J'avais de l'espoir pour ce monsieur mais là il vient de se dévoiler la face

  • Marrakech (F) 07/06/2019 16:57 X

    La Mauritanie prône l'usage de la langue arabe mais les dirigeants payent des écoles françaises pour leurs enfants puis les envoient poursuivre leurs études en France ou aux Etats Unis.

  • Omnisportdieng (H) 07/06/2019 08:22 X

    @med hannefi ,quand on perd son calme on perd la raison je vous trouvais un verbe savoureux et des analyses plus ou moins juste mais depuis peu surtout avec la candidature de smob vous devenez de plus à fleurs de peau dés qu'on ose le critiquer ceux qui ont des réactions abruptes(lass,mystére pour ne citer que ceux là) sur cet article ont leurs pendants dans l'autre versant(a.bennan moukhabart...) et je ne vous vois guère les attaquer chacun et libre de donner le fond de sa pensée sans être taxé de communautariste . Bien à vous un admirateur anonyme.

  • citoyendupays (H) 07/06/2019 01:16 X

    Je suis désolé Mr SMOB même si la constitution le dit sachez que cela ne reflète guère l'identité du pays.nous ne somme pas arabe et nous ne le serons jamais.le pays a besoin d'un chef d'État visionnaire soucieux de rassembler tous les fils du pays dans un intérêt commun.il est venu le temps de nous reconcilier et d'arrêter cette discrimination qui ne profite ni aux arabisants et ni au pays.la Mauritanie mérite mieux

  • ouldsidialy (H) 07/06/2019 00:31 X

    Cheminons avec africawoman en suivant ses paragraphes :

    1)Africawoman constate que l’on se bouscule pour apprendre le français en Mauritanie : c’est un fait et c’est bien en soi !

    2)La langue « n’est qu’un vecteur de communication » dit-elle : c’est faux et pervers !

    Changer de langue est un processus en 3 trois étapes pour l’individu et la société:

    A)bilinguisme : où l’on continue à penser, rêver, parler à ses enfants et se représenter le monde, dans sa langue mère et l’on communique également avec la seconde.

    B)créolisation : on ne sait plus parler à ses enfants ou ses amis sans une contamination importante par la nouvelle langue apprise. C’est l’étape où se trouve la plupart des langues africaines actuelles en milieu urbain.

    C)déculturation mentale : fusion plus moins aboutie avec la langue nouvelle. On rêve et on pense le monde selon le mode opératoire de la nouvelle langue. Exemple : C’est le cas du hassanya actuel, avec sa langue arabe de référence. La langue est la matrice principale de représentation du monde pour un individu. Le bilinguisme conduit inéluctablement une société à la déculturation-re-culturation en 4 ou 5 générations. La langue la plus faible meurt dans un délai qui est fonction de la masse de ses locuteurs et le rapport de force des langues en présence. Le bilinguisme n’est durable et soutenable que pour les cultures puissantes et des peuples nombreux.

    Exemple : Allemands, Russes, indiens peuvent penser rester longtemps bilingues face à l’anglais. On remarquera néanmoins à quel point ses peuples prennent des précautions et semblent redouter l’anglais.

    3)Africawoman nous parle ensuite de

    - L’arabisation en tant que stratégie de contrôle et d’appropriation de la Mauritanie par les maures : C ’est un fait mais déjà un peu daté ! Une tactique des 30 premières années du pays.Les Maures contrôlent aujourd’hui l’économie, le politique et l’administration de la Mauritanie. La dualité arabophone/ francophone est aujourd’hui souvent un argument de la compétition pour le travail des maures entre eux.

    - La francophonie comme stratégie de résistance politique au pouvoir Maure de la part des mauritaniens du Sud : certains y croient encore ; les plus réfléchis savent aussi que c’est un peu dépassé.

    -4)-« C’est une insulte à mon intelligence que de me faire croire qu’il s’agit d’un attachement culturel » nous dit Africawoman au sujet de l’arabe : donc acte , votre intelligence est insultée !!.... Ou votre malice fait semblant de ne pas avoir compris l’enjeu !

    Sans attachement culturel, identitaire et affectif ; il n’y a aucune raison de défendre sa langue maternelle ! Sans attachement de l’âme, aucune raison de regretter la mort programmée de la langue de ses ancêtres, de sa culture d’origine ; de vouloir que ses enfants parlent la même langue.

    -« et de grâce, l’argument de la religion ne complexe personne » nous dit-elle et pourtant africawoman devrait se complexer !!! : Des siècles d’islam et toujours si peu(=pas assez) de Coran et textes de référence traduits et vulgarisés en wolof, soninké etc.… pour précisément ne pas laisser un autre élémentimportant de l’identité (= le religieux) à la merci d’une langue étrangère à l’identité wolof( ici l’arabe) !

    « je ne me sens pas moins musulmane » : Personne ne dis à africawoman qu’elle est moins musulmane!Coupez court, madame, à l’impérialisme de la langue arabe si vous voulez : Puularisez davantage l’Islam autant que vous voulez.

    On vous dit simplement qu’il serait déroutant qu’au lieux de wolofiser davantage l’islam vous souhaitiez le franciser d’abord ! On vous dit seulement qu’il serait bizarre de dire que vous allez mieux vous approprier les textes de votre religion en les traduisant 2 fois, avant de les faire aboutir à votre langue maternelle !

    « introduisons le français qui a toujours était là de par le passé ….. nous dis africawoman» : Il est déjà introduit comme elle le constate dès le début de son propos.Et le français continuera à s’imposer par sa valeur,l’énergie de l’Etat et du peuple qui le porte ainsi quel’intérêt qu’il a pour tout le monde en Afrique francophone!

    Et si le français pouvait ne pas servir de motif à disputes dans des pays fragiles, dont aucune composante ne sortirait renforcée,ce serait encore mieux. (Merci d’avance africawoman !)

    « Pourquoi les enseignes sur tous les ministères …( sont en français) etc ? » : Parce que le français n’est pas dans un rapport de bilinguisme en Afrique ( contrairement à sa présence dans un autre pays Européen) mais dans un rapport de créolisation des pays francophones !

    « Les candidats de l’opposition… doivent…proposer… (d) introduire le français comme une langue officielle…….. mettre dans la constitution (que) vos langues maternelles sont des langues officielles n’est qu’une imposture…pour des raisons tout simplement techniques …. » :

    C’est un point de vue tout à fait acceptable à condition d’en expliciter le sens définitif : Les langues africaines sont acceptées comme mortes par avance par les africains !

    On a tout à fait le droit de baisser les bras devant se que l’on croit le sens inéluctable et écrit d’avance de l’histoire…………. Mais il faut croire qu’il y a encore des africains récalcitrants.

    PS : Merci Africawoman, vous avez quelque chose de pas très africain mais tout a fait sympathique.

    Il est aussi difficile de s’africaniser que de s’américaniser pour qui ne l’est pas ou plus. Il en est des tournures d’esprit à l’écrit comme des langues qui en sont la traduction direct : Elles sont résilientes.

  • lass77 (H) 06/06/2019 15:28 X

    Tout que l'on sait ce candidat est du Systeme et je constate qu'il n'a aucun respect pour les autres concitoyens qui ne se sentent pas Arabes. Et c'est frustration totale qu'on nous bassine toujours avec ce theme comme si en Mauritanie on parlait Arabe. Ce candidat ne pense meme pas aux droits des concitoyens qui ne sont pas formés en langue Arabe à l'école. Il est inutile de mettre des clivages artificiels de type Francophone Vs Arabophone, il faut juste gerer la societé dans le bien des mauritaniens. Il y'a des pays qui ont des situations de bilinguisme on n'entend jamais d'animosité de la part de l'Etat à l'égard des uns et des autres. Pour appuyer mon propos, regardez le cas de la Belgique : Trois langues officielles , il n'ya pas de politique d'exclusion selon qu'on parle le Français, le Flammand ou néerlandophone, il y'a le cas du Luxembourg , il n'ya pas de politique d'exclusion selon qu'on parle Français, Allemand, ou luxembourgois etc... il n'ya dans des pays de merde comme dit Trump qu'on trouve des violences liées à langue exemple le Cameroun, des exclusions comme la Mauritanie. Il est claire que ce sujet en Mauritanie resulte de la mauvaise cohabitation entre les composantes du pays.

  • mystere1 (F) 06/06/2019 14:46 X

    Et si le 1er article n’était pas faux, bien vrai que cridem est connu pour des dépêches d’articles rédigés par erreurs souvent, tout est possible, car cridem est un site très sensible, donc c’est bien possible que le candidat SMOB dit cet avis, et que cridem rectifie pour parfaire les angles, genre diplomatie, quant à @africanwomen, @rimois, merci, belles analyses, déjà c’est la langue hassanya qui a tué à 99% la langue arabe quand nos voisins arabo-berbères parlent ce dialecte, on ne sent même pas l’accent arabe, soit on parle l’arabe à 100% dans les télés, radios, et autres supports, voir couramment entre gens ou soit on parle les dialectes locales tels que hassanya (arabe berbérisé), soninké, puular, wolof, malheureusement ils confondent entre dialecte de la langue qui fait partie de la culture sociale et d’autre part la religion, le fait que le Coran, soit Dit en Arabe en est une, et s’en est autre chose que l’arabe soit une langue comme tant d’autre, donc désolée le candidat SMOB, n’a rien dit de raisonnable, s’il croit qu’il a raison, et s’il l’a dit bien sûr, pourquoi ? car la Mauritanie est afro-arabe, qu’il ne l’oublie pas, ce pays est destiné à être partagé n’en déplaise à ceux qui veulent qu’elle soit arabe à 100%, il est aussi bien en 1er lieu africain noir ; que maghrébin, et le père de la nation qui n’avait pas le choix de choisir a donc trouvé la solution pour en déduire que c’est un pays à trait d’union entre l’Afrique blanche et celle noire de sa position géographique, et composition démographique aussi, ainsi tout dirigeant qui qu’il soit, ne devra pas imposer de force l’arabe, ou une autre langue de son dialecte, sinon alors, des gens parlant d’autres dialectes seront bloqués pour la majorité dans toutes les affaires du pays, à commencer par obtenir du travail, ou faire des concours, etc…et là en particulier je fais allusion à la population noire mauritanienne, mais pour les tous petits bien sûr noires en âges d’être scolarisés oui, eux leurs cerveaux pourraient capter vite la langue arabe, l’officialisation de la langue arabe devrait se faire depuis les années d’indépendance, ainsi tous aussi bien maures comme noires allaient s’y retrouver et non maintenant, cela ne marchera pas, c’est de la comédie cher SMOB, aussi bien l’arabe, que le français doivent être officialisés comme langues de travail, concours et autres services, quant aux langues locales, elles doivent être mises en valeurs pour des usages d’apprentissages, de cultures, et autres services aussi, afin qu’elles ne disparaissent pas, bien vrai que ce sont des dialectes identitaires de la personne.

    ----

    "mystère",

    Ce n'est pas Cridem l'auteur de cet article, c'est Al-akhbar.

    Le webmaster

  • leguignolm (H) 06/06/2019 14:28 X

    Je ne sais plus mais je sais qu’ils sont tous pareil, un ex-premier ministre, qui avait cruellement répondu à un journaliste Kowri. Quand ce dernier l’avait demandé une traduction. Pour toute réponse, il dit qu’on est dans un pays arabe !

  • Cur6ell (H) 06/06/2019 14:24 X

    Diagorga3,c'est ce qu'on appelle SYSTEME DE DOUBLURE.C'est actuellement en vogue en mauritanie.Le DG de l'entreprise est parachuté puisqu'il n'a pas les connaissances requises mais il est toujours secondè et aidè par un autre qui ,en général est jeune sortant d'une université de renommée.C'est la nouvelle université fictive créée en mauritanie ,par la mauritanie qui n'existe nulle part ailleurs.Et ça marche.

  • ousmane2019 (H) 06/06/2019 13:34 X

    Cet article c'est une manupilation de l'opinion publique et des propos du candidat cet article n'est pas la traduction des propos du candidat il contient beaucoup d'erreurs de traduction et sort la déclaration de son contexte voici le lien de la déclaration : https://youtu.be/nwAtXlz4sgw Voici le lien de l'article corrigé : http://cridem.org/C_Info.php?article=724146

  • mohamed hanefi (H) 06/06/2019 12:53 X

    Jamais vu une aussi mauvaise foi que l’interprétation « collée » à cette déclaration de Sidi Mohamed. Nous avons encore la vidéo sous nos yeux et certain n’ont pas froid aux yeux de dire ce qui n’a pas été dit et de monter sur leurs grands chevaux pour faire ce qu’ils ont toujours fait : « sauter sur la moindre possibilité pour célébrer la division et vénérer les dissensions. Sidi Mohamed a dit que selon la constitution l’arabe est la langue officiel. Il a jouté que les langues nationales sont une PRIORITE. Il a continué : « L’ouverture sur les autres est vitale et inévitable. Qu’est-ce que vous voulez de plus ??????? Il y a des malades qui ont un besoin urgent d’un psychiatre. Ensuite SMB est en face de l’arsenal le plus puissant du pays pour essayer d’amorcer un changement qui permet de nous sortir de cet engrenage. Il a joué sa santé, ses principes, sa famille, ses intérêts, tout ce qu’il possède pour mettre fin à cet enfer que nous vivons et que vous entretenez. Vous avez un très mauvais rôle dans cette histoire de l’histoire du pays. Il y aura un temps pour les regrets. Vous saurez un jour qu’un homme se battait pour votre dignité et vos droits, pendant que vous le poignardiez dans le dos. Qui vivra verra.

  • foutatoro (H) 06/06/2019 12:39 X

    Quelques faits qui ont la tête dure : Les établissements majeurs de formation en français (presque à 100%) dans notre « erreur coloniale » : - La faculté des sciences et techniques (pourquoi pas en arabe ? Pour être cohérent avec ladite « constitution chauvine ») ; - La faculté de médecine (pourquoi pas en arabe ?) ; - L’Institut Universitaire Professionnel (IUP)/Excroissance de l’Université Al Asrya (pourquoi pas en arabe ?) - L’ISCAE (Compta et Admin des entreprises) (pourquoi pas en arabe ?) - Le lycée militaire (pourquoi pas en arabe ?) ; - L’école polytechnique (pourquoi pas en arabe ?) - Le lycée français, le Petit Centre, le établissements Sahel (pour la crème de la crème fondamentalement beïdane) (pourquoi pas en arabe ?) Qu’est-ce qui reste comme établissements de formation en arabe ? Les Mahadras. Ceux qui seront formés par les établissements que je viens de citer vont travailler avec quelle langue plus tard ? Certainement avec le bambara ! Conclusion : l’Arabe n’est pas une langue de travail (ni identitaire) au sens noble du terme dans ce pays, mais une langue de domination et d’exclusion démoniaque. Technique imparable : un concours pour travailler uniquement avec le français est organisé, mais il y aura toujours au moins une matière en arabe… pour éliminer et exclure ! Ceci est à comprendre définitivement par les négro-africains. C’est à eux de prendre leurs responsabilités. Car, les choses sont claires depuis 1958 (congrès d’Aleg) sauf pour ceux qui font semblant. Ce pays se veut INTEGRALEMENT mono-racial. C’est ça le fond du problème. Tout se fait pour ça. Puisque même des HUMAINS…négro-africains, des milliers (et ESSENTIELLEMENT halpularen/grands résistants, et TOUJOURS, face à l’exclusion), ont été massacrés pour ce dessin funeste pour nous. Que reste-t-il pour qu’on comprenne ENFIN ? Rien !

  • rimois (H) 06/06/2019 11:38 X

    La langue est et doit être considéré comme support d'acquisition du savoir et d'application des connaissances menant vers le développement. Ceci dit, Nous devons accepter la connaissance quelque soit la langue dans laquelle elle est véhiculée et ne pas imposer de langue pour favoriser certains au détriment d'autres. L'important n'est pas le maniement de la langue mais la technicité qui accompagne la langue. Bonne chance!

  • dunguru (H) 06/06/2019 11:30 X

    En tout cas même avec la "rectification", sa position n'est pas claire !

  • medabdul (H) 06/06/2019 09:50 X

    un proverbe bantou dit; l'eau verse ne peut plus être remis dans la calebasse.

  • diagorga3 (H) 06/06/2019 09:08 X

    En effet, les arabisants mêmes pour donner plus de crédibilité à leurs diplômes se font l'obligation d'effectuer en France ou au Canada des stages ou des sessions qu'ils appellent de spécialisation. Ce n'est pas seulement un moyen de s'accaparer des postes du pays avec des cadres formés au rabais et dirigeant par contre d'autres bien formés qui font le travail à leur place.

  • cccom (H) 06/06/2019 09:07 X

    Les différents candidats à la Présidence tablent sur plus de 5 ans pour résoudre la problématique de la réforme de l'enseignement et des langues au lieu de notre propos de 3 ans pas un an de plus que nous proposons pour compter du 15 Juillet 2019 à travers le systéme éducatif Cerveaux Oasis gratuit et intensif de 2100h/an pour capitaliser 6300h (au lieu de 4900h en 7ans) soit un plus de 2.400h pour asuurer un Bac scientifique en 3 ans avec une maîtrise de 3 langues et des matières scientifiques au Programme. Nos candidats piétinent et réculent devant l'Enseignement qui est pourtant le plus simple à résoudre parcequ'il apporte 50 milliards d'UM aux Conseils Régionaux en 3 ans et des bacheliers gratuits trilingues à 14 ans et ingénieurs villageois issus de toutes les Régions à 18 ans. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • elhousseinou (H) 06/06/2019 08:54 X

    Peut on m'expliquer pourquoi ceux qui ont des moyens ont leurs s enfants dans les ecoles Petit Centre lycee et college français ou l'ecole americaine et que les universites europeennes sont envahies par les enfants de ceux qui veulent arabiser à outrance la Mauritanie pays multilingue Ghazouani avait voulu arabiser toutes les correspondances de l'armée mais il est revenu à la raison L'important est de parler Les pulars disent difficile est de parler plus difficile est d être écouté so on ne vous ecoute pas vous vous tairez et plus difficile est d'être compris SMB qui sort d Orléans comme beaucoup de cadres Mamadou Bathia Chrougha Izidbih Zein Houcein Nagy ne doit pas faire du populisme

  • lass77 (H) 06/06/2019 08:41 X

    Ce que ne dit pas ce candidat venu également du systeme, ce que la langue Arabe est un outil d'exclusion des autres citoyens mauritaniens qui ne se sentent pas Arabes comme les beidans qui sont hassanaphones. C'est curieux de vouloir l'application de la constitution en ce sens mais la constitution doit etre respectée dans tous les domaines concernant les citoyens. Il n'ya rien à attendre à attendre de ce candidat pour regler la question de l'unité nationale et c'est étonnant que des negres de services s'alignent sur ce monsieur. Dans une élection juste et transparente avec la participation de tous les Mauritaniens, il est claire que Biram abeid sera élu mais hélas tout est fait pour frauder, empecher les citoyens de voter comme c'est le scénario qui se dessine.

  • ahznar (H) 06/06/2019 08:35 X

    africanwoman (F)Merci pour cette pertinente intervention on ne peut plus claire ! Ce Mr Boubacar devait avoir cette sagesse de modestie et de retenue pour son programme de langue.En tant que diplomate chevronne il devait savoir que la langue de Moliere a toujours ete le ciment d edification de la Mauritanie.Si pour des considerations politiques a savoir(campagnes electorales)il nous pompe cette sauce d arabite il commence a decevoir a commencer par moi. Merci vous avez tout dit par ailleurs

  • zelimkhan2 (H) 06/06/2019 08:26 X

    Les nigauds et faibles d’esprit pourront avaler cette rectification ! Les dénominateurs communs à la communauté Maure sont : 1- L’arabisation à outrance pour d’avantage exclure la communauté Noire 2- Etre unis face à tout ce qui est non Maure Ce qui est sûr, c’est que ce pékin a livré le fond de sa pensée. Et pour l’avoir bien connu depuis plus de 40 ans, après la lessiveuse à laquelle il a participé durant ses mandats sous Ould Taya et Ould Vall, arrive le temps du rinçage et de l’essorage définitif. Voter pour M. Ould Boubacar est équivalent à donner un blanc-seing pour son exclusion définitive si cela n’est pas déjà les cas.

  • Ramousse (H) 06/06/2019 08:26 X

    Je suggère au candidat de formaliser cette question dans son offre politique (projet ou programme électoral) pour nous permettre de mieux comprendre son point de vue. Merci s'il veut bien partager son programme. Il fait de l'éducation un axe fort. Rappel:il existe la loi 99012 relative à le réforme du système éducatif national qui traite de cette question des langues d'enseignement. Moussa batchily BA, bolerounet@yahoo.fr

  • duroowo (H) 06/06/2019 07:38 X

    Je ne pense pas que la premiere declaration etait errone ce la meme chose presque ici mais pour quoi ne pas faire pour chaque papier administrative une page arabe et une page francais et que chaque personne remplisse la page qu'il comprenne ou est le probleme dans ca? Par ce que tous l'ancient generation negros et quelque arabo-berbere ils ont fait leur etude qu'en francais c'etait le systeme eduucatif mauritanien et donc pour quoi ils payent un pau casse? et a partir de maintenant on peut former des vrai bilingue pour que d'ici 30 ans on pourra parler toute les langues nationales partout et toujours continuer avec les langues etrangeres Anglais, Mandarine Chinese) et francais optionelle).

  • samboy (H) 06/06/2019 07:22 X

    Nous devons prendre des mesures contre nos traitres et leurs proches.Nous ne sommes pas des Arabes et ne le serons jamais donc les noirs qui apportent leurs soutiens a un candidat qui prône notre disparition doivent (***) être considéré comme des ennemis.

  • haadirock (H) 06/06/2019 07:01 X

    Alakhbar la balle est dèjà partie.je ne sais pas si cette "erreur" de traduction a été sciemment Glissée par vos journaleux pour discrediter ould boubacar...mais cette mauvaise pub va lui coûter cher.

  • haadirock (H) 06/06/2019 06:41 X

    Africanwoman votre commentaire est tout simplement excellent.rien de plus à dire.vous auriez dû en faire un article.

  • samboy (H) 06/06/2019 05:21 X

    les gars sortez de vos rêves vous serrez toujours des citoyens de seconde zone car vous n'avez rien dans le pantalon.

  • Cur6ell (H) 06/06/2019 04:50 X

    Merci africanwoman!

  • pannel (H) 06/06/2019 04:11 X

    Sidi Mohamed Ould Boubacar, dont le mandat sera une fois à la magistrature suprême, de parachever la dénégrification de la fonction publique et des sociétés d'états, annonce les couleurs.Un premier ministre sous l'ère de Ould Taya devenir président, c'est une nouvelle édition de la marginalisation des noirs. Pauvres de vous négro, voulant soutenir le compagnon ou l'assistant du bourreau,vous allez trahir, votre race, à nouveau. VOTER Ould Boubacar, c'est voter FACHO-NASSERO-BATHISME.

  • africanwoman (F) 06/06/2019 02:17 X

    J'avais un peu d'espoir sur l'ouverture d'esprit du candidat à la réalité de la mauritanie.... et sur son courage à proposer des alternatives crédibles.

    Pour moi qui suis francophone comme la majorité de l'élite (mot que je n'aime pas utiliser mais qui est le terme consacré dans ce cas précis ...) de ce pays qui continue à se bousculer à la porte des écoles françaises de ce pays pour y inscrire leurs enfants dès la toute petite section, et qui vont faire leur scolarité en français pour les 15 prochaines années de leur vie …. Et donc à l’opposé de ce que prône la constitution et du discours qui est tenu par ces mêmes personnes.

    Une langue n’est qu’un vecteur de communication, et donc pour qu’une majorité de lettrés de ce pays soit inclue dans cette communication, l’administration DOIT ETRE BILINGUE et si pour cela il faut changer la constitution alors il faut le faire …. Celle-ci a été modifiée pour des questions moins importantes, alors si pour que tous les enfants du pays puissent avoir une place dans le pays, il faut faire un changement ….

    Je suis déroutée par le tabou que constitue cette question dans la communauté arabo-berbère du pays …. J’ai presque l’impression qu’ils continuent à croire que les autres composantes de ce pays n’ont toujours pas compris que cette question de la langue arabe comme seule langue de l’administration n’est qu’un moyen stratégique pour s’accaparer des postes… du pouvoir dans le pays ….

    C’est une insulte à mon intelligence que de me faire croire qu’il s’agit d’un attachement culturel … et d’ailleurs à partir du moment ou la pluralité du pays est accepté alors l’évidence veut que l’autre qui est accepté soit accepté dans sa différence et pas pour être assimilé … et de grâce, l’argument de la religion ne complexe personne, je ne me sens pas moins musulmane par ce que je ne parle pas arabe, ce sont mes actes, mon amour de l’autre, ma préoccupation pour son bienêtre, ma capacité à prendre en charge les problèmes du plus faible qui font également de moi la musulmane qui n’a jamais rougi de la ferveur de sa foi face à vis-à-vis qui roulerait des r en arabe … alors en attendant que l’état mauritanien ait les moyens de traduire les textes et de former les enseignants en soninke, poular wolof alors introduisons le français qui a toujours était là de par le passé …..

    Et j’ai parfois l’impression que nos interlocuteurs pensent nous sommes tous nés aujourd’hui ….

    Pourquoi les enseignes sur tous les ministères sont ils dans les 2 langues, pourquoi le privé formalisé ne travaille-t-il qu’en français …. Pourquoi l’Ecole Supérieur Polytechnique clame haut et fort que pour être diplômable il faut une maitrise parfaite du français.

    Chers compatriotes arrêtons ce manque de respect (me prendre pour un idiot/e est un manque de considération suprême), si nous voulons avancer dépassons ce problème de langue. Cela en devient ridicule. Les candidats de l’opposition qui veulent jouir d’un peu de crédibilité doivent crever l’apcé et proposer une modification de la constitution pour introduire le français comme une langue officielle. Et encore une fois, chers compatriotes noirs de Mauritanie, francophones/poularophones, soninkephones, woloffofone ou bambarophones, mettre dans la constitution que vos langues maternelles sont des langues officielles n’est qu’une imposture car cela n’arrivera pas de sitôt pour des raisons tout simplement techniques ….

    En attendant vos enfants n’auront ni accès à une éducation décente, les écoles d’excellence étant réservés aux seuls arabophones qui raflent de manière automatique les meilleures notes au bac, et intègrent donc de manière linéaire l’ESP et toutes les autres écoles supérieures de formation de qualité … ni au concours de la fonction publique …. Et donc vous demeurez toujours et encore citoyens de seconde zone car exclus ….

    J'ai envie de conclure pour résumer mon propos qu'un candidat qui aurait le mérite de proposer cette modification de la constitution et de la rendre effective pour que tous les enfants du pays se sentent inclus dans le devenir du pays par cette simple première étape alors son programme est un programme sincère sur la question de l'unité nationale, et qu'il aurait defacto 40% des voix !!!